M2M: la cuve de bière se remplit toute seule!

  • Post last modified:17/12/2014
  • Post comments:34 commentaires
Feldschlösschen utilise le premier camion électrique de 18 tonnes de Suisse.
Feldschlösschen utilise le premier camion électrique de 18 tonnes de Suisse.

Alors que les grandes chaleurs arrivent, l’approvisionnement en bière peut parfois être crucial. Grâce à Swisscom, les cuves de cervoise des restaurateurs demanderont automatiquement à être approvisionnées auprès du Groupe Feldschlösschen. Une sage précaution!

Des capteurs mesurent le niveau de remplissage, la température ainsi que la pression de la cuve. Grâce à la technologie Machine to Machine (M2M), ces données sont synchronisées avec «myBeer», l’application développée pour le groupe brassicole, qui équipe actuellement ses 300 plus grands clients de Suisse.

Le restaurateur connaît d’un coup d’œil sur sa tablette ou son smartphone l’état de l’installation et peut réagir immédiatement en cas de hausse de la température ou de baisse de pression. Il peut également jauger le niveau de remplissage en temps réel, selon un communiqué de presse. Il a désormais toutes les cartes en mains pour éviter le pire!

Ecologique

La solution M2M de Swisscom contribue également à améliorer l’efficacité et à réduire les coûts. Ce système empêche les commandes erronées et permet à Feldschlösschen d’optimiser ses tournées de livraison. L’entreprise, qui possède notamment un camion électrique de 18 tonnes, économise ainsi plusieurs milliers de kilomètres de transport par année, tout en réduisant ses émissions de CO2.

A l’heure actuelle, le puissant Swisscom gère quelque 6,4 millions de raccordements mobiles et plusieurs centaines de milliers de cartes SIM pour la communication M2M. Selon les prévisions, il devrait y avoir d’ici 2020 davantage de cartes SIM utilisées pour M2M que pour les téléphones mobiles, selon le même texte de presse. Le début de l’ère des machines…

XS

Cet article a 34 commentaires

  1. Yannick

    J’adore le concept maid reducer les cours fair specifier : pour les industriels… Je doute que Feld va réduire ses prix aux clients, ensuite quel intérêt pour swisscom à part utiliser le trop plein d’argent qu’elle encaisse grace à ses moutons… L’idée et le concept est super mais pourquoi swisscom s’y intéresse? Le marche de 3-4 fabricants de bières suisse vaut la peine de développer tout cela? J’entends par cela qu’un restaurateur ne sait plus regarder une jauge a bière et passer commande ?

    Bref c’est un peu too much je trouve et qui finance de tel choses? Au final le consommateur….

    1. Laurent V

      Peut-être simplement le fait que pour chaque machine ou appareil connecté M2M a besoin d’une carte SIM et donc d’un abonnement data. Non?

  2. Rakarth

    C’est pas Swisscom qui vend ce produit aux restaurateurs. C’est le fournisseur de bière qui c’est appuyé sur la plateforme M2M de Swisscom pour développer sa solution.

    Au même titre que d’autres clients, qui utilisent ce produit de Swisscom pour développer des applications M2M.

  3. gregory

    Cool, ils vont faire encore plus de marge sur leur liquide insipide et verrouiller un peu plus le marché face aux véritables artisans.

    1. Marcel Liard

      Cela ne va pas changer la marge mais le chiffre d’affaire et le bénéfice

  4. Quasimodo

    On peut même imaginer avec ce système, de choisir une grande enseigne de nourriture qui ferait l’inventaire de votre frigo avec une micro-puce reliée au web, selon vos habitudes générales de consommation et toutes les semaines le magasin vous livrerait ce dont vous avez habituellement besoin. Mais deux bémols tout-de-même; le premier est de ne pas oublier d’informer le fournisseurs de votre absence pour un mois de vacances, sinon vous risquez de trouver derrière votre porte 4 sacs de marchandises avariées et le second, de perdre le plaisir d’aller faire ses courses soi-même et l’ambiance de la foule qui va avec… Mais pour éviter cela il resterait à imaginer que le magasin vous donne la liste de ce qu’il vous manque par message, que vous pourriez modifier en rayant des marchandises que vous ne voulez pas ou d’en rajouter d’autres ou tout simplement de cliquer sur OK pour manifester votre accord. Reste un obstacle et de taille. Si votre petit dernier de 6 ans sait utiliser votre bécane et que vous ne l’avez pas sécurisée avec un mot de passe, il pourrait rajouter sur la liste 500 plaques de son chocolat préféré, avant de confirmer la commande à votre insu!…(:-))) Mais après tout, l’un comme l’autre est un choix de vie.

  5. marco

    Svp Mr Studer, arrétez avec les “le puissant opérateur”, “le puissant swisscom”, “l’opérateur étatique” et tous les adjectifs que vous ajoutez à Swisscom c’est lourd.
    On voit jamais des “le nain sunrise” ou “les mauvais en relation clientes Upc cablecom” …
    Votre parti pris péjore la qualité de votre blog.

    1. Marcel Liard

      Tout a fait d’accord. Mais bon XS ne changera pas son style pompeux.

    2. Xavier Studer

      Je n’ai pas de parti pris. Je suis d’ailleurs plusieurs fois client de Swisscom (et d’autres opérateurs). La situation de Swisscom sur le amrché nuit simplement à la compétitivité de la Suisse et doit être dénoncée. Je vous recommande encore une fois mon infographie: “Swisscom écrase le marché”: https://www.xavierstuder.com/2013/10/28/infographie-swisscom-ecrase-marche/. Ces faits ne sont en rien contradictoires avec l’admirable travail réalisés par les collaborateurs du géant bleu.

      1. Marcel Liard

        Piètre excuse

          1. Marcel Liard

            Votre réponse à Marco

          2. Marcel Liard

            Parce que vous croyez que vos sempiternels “le puissant opérateur, etc” vont changer quelque chose? Seriez-vous imbu de vous-même à ce point?

          3. Marcel Liard

            Quel rapport?

          4. Marcel Liard

            Oui Monsieur le fameux PUISSANT blogueur.

  6. frgen

    Le concept n’a rien de nouveau. Depuis près de 10 ans déjà, les imprimantes HP peuvent commander elles-mêmes leurs cartouches de toner par email.

    1. Marcel Liard

      Quelle diffamation?

        1. Marcel Liard

          Belle confirmation

          1. Xavier Studer

            N’est-ce pas? Voir Swisscom toujours en tête… pas mal, hein? Et à ce moment le puissant opérateur n’avait pas encore ses plus d’un million d’abonnés actuels à la TV numérique!!!! Dans quelques mois il sera numéro un dans tous les domaines grâce à son talent, son travail et à la maîtrise de ses coûts!

          2. Marcel Liard

            Et alors? Achetez des actions Swisscom! On a pris la manie chez certains de vouloir tout démolir ce qui fonctionne.

          3. Xavier Studer

            Je ne peux pas! Question d’indépendance. Sinon évidemment, je sauterai sur une telle affaire. Imaginez: un opérateur, un actionnaire, un régulateur, un Etat fédéral… Gagnant quoi qu’il arrive!

          4. Marcel Liard

            Faut pas tout mélanger. Cela n’a rien à voir avec de l’indépendance. Vous affichez bien des pubs donc vous n’êtes pas indépendant.
            On sait tous que Swisscom domine donc le rappeler sans cesse est lourd et lassant.

          5. Xavier Studer

            Je ne choisi pas les pub. Google le fait admirablement pour moi, selon le principe de l’offre et de la demande. Vous verrez donc des pubs pour tout et n’importe quoi ici.

          6. Marcel Liard

            C’est pas un problème. Un autre exemple, les politiciens qui raclent les banques sont pourtant clients de ces banques. Achetez donc des actions Swisscom… Bonne soirée et bon match le cas échéant.

  7. jojozuf

    C’est quoi cette pluie de posts sur Swisscom écrase le marché ?
    L’effet Fledschlossen ?

    1. Xavier Studer

      Peut-être. Mon interlocuteur avait quelques difficultés à me comprendre…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.