Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

HbbTV: les téléréseaux se moquent de leurs clients

La RTS a lancé une offre pilote HbbTV.

La RTS a lancé une offre pilote HbbTV.

On sait que les téléréseaux ont souvent de la peine avec les nouvelles technologies, mis à part certaines exceptions notables, notamment en Valais… Cette fois, leur faîtière, visiblement inspirée par UPC Cablecom, fait très fort en combattant une norme internationale, le HbbTV. Pas mal, non?

Dans un communiqué, Swisscable s’en prend à l’obligation de diffuser le HbbTV, c’est-à-dire le télétexte moderne, testé par la SSR et déjà implémenté par de nombreuses chaînes françaises. La faîtière du câble va même jusqu’à parler de «lex SSR»! Rien que ça! Vraiment?

Question de portemonnaie

Les téléréseaux estiment que «l’Office fédéral de la communication (OFCOM) veut ainsi favoriser la SSR par une modification de l’ordonnance et de la concession. La révision prévue prétend améliorer l’accès aux services modernes pour les clients. Il s’agit cependant en réalité de faciliter la commercialisation d’une offre HbbTV par la SSR.» La documentation de l’administration.

Le vrai motif est toutefois à aller chercher au fond du communiqué: «La réglementation aurait également des conséquences fâcheuses pour le portemonnaie des clients: si les applications HbbTV devaient être diffusées avec obligation légale comme préconisé, les diffuseurs devraient effectuer d’énormes investissements. Par ailleurs, il faudrait changer de nombreux boîtiers décodeurs ce qui engendrerait des coûts pour les clients.»

Standard reconnu et bien adopté

C’est ce qui arrive quand des diffuseurs veulent proposer un boîtier propriétaire plutôt que de laisser le téléviseur gérer un signal standard. En France, le HbbTV est associé à la TNT et ne pose aucun problème. En effet, rappelons que l’immense majorité des téléviseurs commercialisés sont compatibles. Bref, les téléréseaux ont probablement la flemme de mettre à jour leur boîtier ou d’assumer les coûts de leur remplacement…

Pour ce qui est de l’OFCOM et de la SSR, on constate que le HbbTV n’est pas encore implémenté sur la TNT. Incroyable. Une autre inconséquence. Enfin, même si l’utilisation de la TNT en Suisse n’a rien de comparable avec la France, on peut toujours déplorer l’absence de signal HD… Et on ne parle même pas de l’offre qui se résume à quatre chaînes… On me rétorquera que c’est une question de coûts. En ce cas, peut-être qu’on pourrait imaginer supprimer partout la pub des chaînes publiques, histoire de se recentrer là aussi sur l’essentiel!

Xavier Studer

9 commentaires pour “HbbTV: les téléréseaux se moquent de leurs clients

  1. Pierre Blattner
    16/08/2014 à 9:22

    Très juste. Merci pour coup de gueule!

    • 16/08/2014 à 9:49

      Merci. On peut aussi se demander dans quelle mesure les téléréseaux n’essaient pas de préparer les consommateurs à une possible hausse de prix en mettant ça sur le dos de la SSR…

  2. 16/08/2014 à 10:39

    Le HbbTV est par contre disponible sur le câble, mais en direct sur la TV, mais effectivement, comme sur le boitier Horizon il n’est toujours pas disponible, ben je n’y vais plus….

  3. Eric
    16/08/2014 à 11:22

    HbbTV ou TNT.. Nous sommes de moins en moins à regarder le petit écran! Aujourd’hui, nous sommes à une époque où nous consommons davantage les multimédias via iPad, smartphone et autres supports mobiles.

    • 16/08/2014 à 2:19

      Je plussoie, d’autant plus que chez mois le hbbtv est d’une lenteur rédhibitoire (peut être lié a mon téléviseur?). Exactement l’inverse du teletexte qui me permets de trouver l’information que je recherche en une fraction de seconde. J’utilise l’app txt sur mon Natel car même avec du edge j’arrive a afficher les pages rapidement. Donc je ne suis pas certain que de rendre le Hbbtv obligatoire soit vraiment justifié alors que le plupart du contenu est disponibles avec une tablette. Pour comparer avec la France, quid des boxes Free, SFR… elles sont compatibles?

  4. merinos
    16/08/2014 à 12:28

    concernant la TNT CH…

    il est question d’un consensus, parce que du côté alémanique, certains ne comprenant pas pourquoi elle existe… notamment, à cause de l’offre de base du téléréseau parfois (souvent?) compris dans les charges et considéré encore, vers la fin du précédent millénaire, comme un service public.

    notre TNT est prévu pour le mode « portable » et non « statique », d’où le fait, je pense, de l’absence du HbbTV.

  5. Alexis
    17/08/2014 à 12:27

    Et sur la box de Swisscom (y compris la v2) c’est disponible ?

  6. Tricoline
    18/08/2014 à 3:59

    Pour que le HbbTV fonctionne intégralement il faut :
    1. Que la partie online de l’ HbbTV soit transmise avec le signal TV
    2. La TV doit être connectée à internet pour visionner le catch up ou le replay d’une émission.

    L’absence de la 1ère partie empêche d’avoir la 2ème, c’est rageant car la TNT hertzienne ne contient pas cela.

    Ensuite avec le câble il faut une TV HbbTV et une connection internet pour que cela fonctionne complètement, ce qui est le cas avec citycable par exemple.

    Je pense que pour ce qui est des box il faut pas trop rêver, à l’avenir tout sera en iptv ou DVB-IP ceci dans des TV gérant cela, donc les box ce n’est pas l’avenir

  7. 18/08/2014 à 10:06

    « Et sur la box de Swisscom (y compris la v2) c’est disponible ? »
    C’est prévu mais sans date … automne 2014 ou printemps 2015 ? Va savoir.

    SAT>IP/DVB>IP permet de laisser n’importe quel information tel HbbTV et filtrer le superflu (langues en trop ou sous-titre si inutilisé comme exemple)
    il faut juste qu’à l’autre bout, la partie cliente sache décoder l’information transmise, dans le cas contraire, c’est simplement ignoré avant expédition au client ce qui permet l’accès même à des TV uniquement compatible DLNA
    en logiciel, cest DVBViewer, ProgDVB pour windows et elgato EyeTV sur Mac

    Ma TV ne supporte pas HbbTV ni CI+ acheté en février 2010 (fabriqué en 2009) non évolutif comme un pc.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :