Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

UPC Cablecom poursuit sa course à la notoriété

Le siège social d'UPC Cablecom à Wallisellen.

Le siège social d’UPC Cablecom à Wallisellen.

UPC Cablecom poursuit ses onéreux efforts pour améliorer son image. Après s’être payé les services de deux ambassadeurs de marque, le premier câblo-opérateur de Suisse devient un des partenaires du Tour de Romandie. L’opérateur estime que cette manifestation lui correspond.

«Le cyclisme enthousiasme les foules et devient de plus en plus compétitif et rapide,», écrit-il dans son communiqué de presse en guise de justification. Il précise aussi dans son texte qu’avec cet engagement il rejoint de marques de renom comme Europcar, Faucherre Transports, Tissot et Yamaha.

Le slogan? «Plus de performance, plus de plaisir». L’explication? «En tant que fournisseur leader de communications et de divertissements en Suisse, UPC Cablecom tient à garantir des performances de pointe au quotidien et à soulever l’enthousiasme du public.»

Manque de confiance?

«La notoriété internationale du Tour, tout comme son esprit de proximité avec des étapes dans les quatre coins de la Suisse romande correspondent également à UPC Cablecom, et plus particulièrement à sa division business», précise-t-il encore dans le même communiqué diffusé vendredi.

Mon commentaire? UPC Cablecom doit jouer des coudes pour consolider, voire maintenir sa base de clientèle. Visiblement, l’opérateur estime que cette course à la visibilité est incontournable. Jusqu’ici, les chiffres ne permettent toutefois pas de vérifier l’utilité de toutes ces campagnes*. Enfin, la comparaison à d’autres entreprises connues témoigne d’un manque de confiance dans sa propre marque. Dommage.

Xavier Studer

* Le câblo-opérateur maintient son effectif par acquisition

9 commentaires pour “UPC Cablecom poursuit sa course à la notoriété

  1. 18/04/2015 à 11:26

    Je suis client de Cablecom depuis le début. Aujourd’hui ils sont toujours à maximum 250 Mbts/s en download et à seulement 15 Mbts/s en upload. Donc très loin de ce qu’offre Swisscom depuis plus d’une année à savoir 1 Gbt/s en download et 100 Mbts/s en upload.
    Et comme ils vont seulement commencer à investire dans le développement du 1 Gbt/s ils ont 2 à 3 ans de retard sur Swisscom. Espérons qu’ils se réveil rapidement.

    • bruno
      18/04/2015 à 11:42

      Cela parait bien improbable !

    • Alexis
      19/04/2015 à 1:24

      Laissez-moi rire… Au moins Cablecom offre cette vitesse à tous ses clients (y compris chez moi en pleine campagne). Le jour où Swisscom posera de la fibre optique chez moi n’est pas près d’arriver… C’est facile de mettre des panneaux publicitaires alors que le produit sera disponible en 2022…

  2. Ludo
    18/04/2015 à 11:59

    8 Bits = 1 octet donc pour ma connexion à 20 Mbits/sec en download, je peux télécharger 2.5 Mo /sec. Pour beaucoup de téléchargements, je n’arrive même pas à atteindre cette vitesse, le web étant trop lent. L’opérateur n’y peut rien, c’est le web qui est trop lent. Alors, vous voyez l’utilité d’une connexion à 100, 250 ou 1’000 Mbits (1 Gbits)…. Attention de bien rester critique face au marketing des opérateurs.

  3. 18/04/2015 à 1:04

    Arrêtons de se voiler la face. 100% des victoires en cyclisme sont des athlètes dopés ! Il faudrait donner la coupe au dernier du peloton, c’est peut-être le seul qui ne prend rien… ou qui refuse encore de s’exploser la santé… Sponsoriser ce genre de sport, ce n’est pas donner une bonne image.

    • marco
      20/04/2015 à 3:38

      +1 j’allais dire qu’associé son image à un sport miné par les affaires de dopages c’était pas judicieux, mais comme cablecom le fait pour « doper » ses ventes, « booster » son image, c’est raccord avec le thème 🙂 🙂 🙂

  4. merinos
    18/04/2015 à 8:15

    concernant l’image…

    franchement, excusez-moi, mais absolument personne ne leur a demandé de « faire les idiots » (commercialement parlant, sur le moyen terme) en chiffrant l’offre numérique de base il y a une décennie puis en effaçant un tiers de l’offre analogique côté alémanique (ville de Berne, par exemple): http://www.konsumentenschutz.ch/tag/set-top-box

    maintenant, il faut assumer!

    • zorglub
      19/04/2015 à 9:36

      Perso,télécharger plus vite que la lumière, reste un idéal en pratique pour les passionnés ou les quelques professionnels qui en ont VRAIMENT besoin….pour une très grande majorité d’utilisateur, même la plus petite base de swisscom suffit amplement! bref, cela est à mon gout certainement un problème commerciale de démarquage du style « Je suis Nestor,c’est moi le plus fort »:-)….

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :