Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Test: le très avantageux Wiko Fever sur le gril

Le Wiko Fever en test.

Le Wiko Fever en test.

Le nouveau smartphone de la marque française Wiko se distingue de ses concurrents par une ceinture phosphorescente et une fiche technique séduisante qui comprend notamment des emplacements pour deux cartes micro-SIM et une carte micro-SD. En plus d’un écran de 5,2 pouces, ce mobile possède des capteurs photo de 13 et cinq millions de pixels.

La prise en mains de ce smartphone, dévoilé à l’IFA 2015 de Berlin, est agréable. Le dos de l’appareil est taillé dans un polycarbonate structuré qui assure une bonne prise en mains. Il est aussi possible de le retirer pour insérer les différentes cartes évoquées ci-dessus. La batterie est toutefois inamovible.

Le démarrage de ce Wiko Fever propulsé par Android 5.1 se fait sans encombre. Visiblement, Wiko soigne son système puisque j’ai reçu deux mises à jour en l’espace d’une semaine. Côté performances, ce Wiko atteint près de 38’000 points sur Antutu, soit nettement moins que les stars du moment.

Un processeur moyen

Le processeur à huit cœurs épaulé par 3 Go de mémoire vive est toutefois nettement suffisant pour animer un mobile dont le prix est inférieur à deux cents francs. Le surf est ainsi tout à fait correct. Côté graphique, j’ai toutefois constaté certaines latences et quelques saccades, notamment en passant d’un écran à l’autre.

Lorsqu’on introduit deux cartes micro-SIM, il est possible de choisir quelle est la principale et laquelle doit être utilisée pour surfer sur la toile. Cette possibilité est intéressante pour téléphoner avec une formule et surfer avec une autre pour choisir des tarifs sur mesures.

Des appareils photo réussis

L’appareil photo pour les selfies de cinq millions de pixels donne de bons résultats en soirée grâce à son flash LED intégré. Le capteur principal de treize millions de pixels est correct, même s’il n’atteint pas les performances des stars du moment. L’interface est claire et permet de nombreux réglages.

Côté vidéo, l’appareil permet de bénéficie de l’écran Full HD puisqu’il est capable de filmer en 1080 p. Une lampe torche permet de parvenir à de bons résultats même lorsque la lumière manque un peu. Dans certaines configurations, les touches de volumes peuvent être utilisées pour zoomer.

Ergonomie sympa

Côté ergonomie, cet appareil se distingue par la possibilité de dessiner des lettres sur son écran pour lancer des fonctionnalités, même lorsqu’il est en veille. Par exemple, un «O» permet d’allumer la lampe torche. Un «C» permet de lancer l’appareil photo (caméra). Sympa!

Côté multimédia, précisons que ce smartphone est équipé d’un tuner FM RDS. (On attend toujours une version DAB+…). Les écouteurs à embouts de silicone donnent des résultats moyens. Ils manquent ainsi peut-être d’un peu de graves.

Bilan favorable

Globalement, le design est d’ailleurs très réussi, que ce soit au niveau de la surcouche ou de l’appareil en lui-même. L’écran légèrement bombé est moderne. Attention toutefois de ne pas poser l’appareil sur cette phase sur dans plans légèrement incliné, car il glisse…

Au final, ce Wiko Fever produit une belle impression. La finition est soignée et les performances tout à fait correctes pour un appareil à moins de 200 francs. La bataille des prix est plus vive que jamais! Seul regret, le contour phosphorescent ne l’est que très peu. Peut-être un problème lié à mon modèle de test. L’autonomie, qui peut atteindre plusieurs jours, est un plus.

Xavier Studer

La fiche technique

8 commentaires pour “Test: le très avantageux Wiko Fever sur le gril

  1. karman
    14/12/2015 à 10:29

    c’est 200 euros et pas 200 francs…….

    • Hugo
      14/12/2015 à 12:35

      L’auteur du blog est suisse.
      En Suisse, l’euro n’est pas la monnaie locale… seul le franc suisse l’est !

    • 14/12/2015 à 12:49

      C’est pas 200 Euros ou CHF, c’est 199 CHF sur Digitec ou Microspot par exemple

  2. Laurent
    14/12/2015 à 12:24

    J’ai un fever noir/or, le contour phosphorescent ne l’ai que rarement. Et c’est bien 200€. J’arrive à faire tourner correctement RR3 et NFS, seul défaut, temps de chargement longs.

  3. merinos
    14/12/2015 à 2:06

    et avec la même marque, pour les petits besoins: http://ch-fr.wikomobile.com/f-Wiko-Mobiles

  4. utilisateur
    14/12/2015 à 5:40

    je l’ai eu en main 12h ( puis impossible de le recharger ) , les icônes des différents menu ne sont pas supprimable ( en tout cas pas trouvé le temps que je l’ai eu en main ) , les appli pré installé bourré de pub ( j’ai meme eu des pubs dans le menu de déverrouillage … ).
    j’attend le retour du sav ( sav wiko pas encore au point , mal expliqué , frais de port a notre charge )
    autant le cink peak 2 a pu etre une bonne surprise pour moi autant ce 2eme wiko me laisse perplexe

  5. Xander
    11/01/2016 à 4:29

    Je reviens d’un IPhone 5 et utilise le Fever depuis un mois. Pour moins de 200€, je suis très content : autonomie, UI Wiko légère, rapide, tient bien en main, bel écran, assez classe. Je pensais le garder 6 mois, en fait je l’ai adopté !

  6. Olivier Bezençon
    26/03/2016 à 11:41

    Le meilleur smartphone que j’ai eu,tout est parfait ,téléphone réception top ,rapide ,batterie très bonne,photos pas mal….peut mieux faire ,mais dans l’ensemble bon.Pour 199.– c’est vraiment formidable, l’écran est doux et agréable ,pas de traces de doigts .Achetez une housse chez Amazon car il glisse assez .

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :