Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Test: le casque de Sennheiser au design de Freitag sous la loupe

Publicité

Le casque audio Sennheiser au design Freitag! Photo: Oliver Nanzig

Le casque audio Sennheiser au design Freitag! Photo: Oliver Nanzig

Pas de doute, cette série spéciale fabriquée à 1500 exemplaires illustre sa différence dès le premier contact. Sur la housse du casque audio, réalisée en bâche de camion (20x11x7 cm), il est simplement indiqué «Freitag» sur sa face supérieure. Une robuste fermeture éclair permet d’accéder au casque pliable Urbanite de Sennheiser (voir galerie photo ci-dessous). Test.

En effet, les deux partenaires ont repris la technologie d’un casque lancé assez récemment. Mais là aussi, cette série spéciale tire son épingle du jeu, puisque la face supérieure de l’accessoire audio est recouverte du même plastique de bâches qui a servi à confectionner son écrin. Cette fois, on peut lire le logo Sennheiser d’un côté du casque et Freitag de l’autre.

Aussi pour le smartphone

Comme pour les autres casques de la marque, le câble n’est pas directement fixé sur ce modèle F703. Côté casque, il faut tourner d’un quart de tour la fiche pour la fixer de manière sûre. Le fil plat amovible comporte à une extrémité une télécommande qui permet d’ajuster le volume, de mettre en pause en un clic, de passer au morceau suivant en pressant deux fois ou de revenir en arrière (trois fois).

Cette télécommande, placée très près de la tête, contient aussi un micro qui permet de prendre les appels lorsque le casque est branché à un smartphone. Un clic bref permet de prendre un appel alors qu’une longue pression (env. deux secondes) permet de rejeter un appel sur les modèles de cellulaires compatibles. Pratique à l’usage, même s’il faut mémoriser ces raccourcis.

Idéal pour de longues écoutes

Une fois le câble branché sur le casque, le port de ce casque est agréable. Deux larges oreillettes en velours isolent plutôt correctement du bruit externe. Contrairement à d’autres modèles de la même marque, cet Urbanite aux couleurs de Freitag ne possède pas de dispositif actif d’annulation du son. Une idée pour une version 2?

L’arceau est aussi rembourré à l’intérieur pour plus de confort. Sur certaines têtes, la pression exercée sur les oreilles peut se faire sentir sur la durée, mais c’est aussi ce qui permet de bien isoler le mélomane des bruits extérieurs… Par ailleurs, il faut relever qu’il est possible de régler individuellement en hauteur les deux oreillettes pour un confort optimal.

La qualité Sennheiser

A l’usage, on aime la musicalité de la marque célèbre pour la neutralité de ses casques. Les différentes gammes de fréquences sont reproduites de manières équilibrées avec une grande netteté. Les aigus sont précis et les basses soutenues, sans être envahissantes, tandis que les médiums sont bien présents. L’image stéréophonique est détaillée et précise.

Au final, on apprécie beaucoup ce casque cédé 210 francs sur internet et chez les revendeurs spécialisés. Son look Freitag est un réel plus pour les inconditionnels de la marque ou pour les jeunes branchés. Mon fils de 12 ans, par exemple, adore! Décidément mode et technologie font de plus en plus souvent associés…

Xavier Studer

Ce diaporama nécessite JavaScript.

3 commentaires pour “Test: le casque de Sennheiser au design de Freitag sous la loupe

  1. BioWW
    05/04/2016 à 7:06

    Etant donné que vous aviez proposé cet article à gagner il y a peu, inutile de lire la conclusion.

    • 05/04/2016 à 7:12

      Un peu de diffamation? Vous savez combien de casques de cette marque (et d’autres) j’ai utilisé dans ma carrière? Retournez faire des pâtés sur la plage, ça vaudra mieux!

  2. Akémie
    09/04/2016 à 3:52

    * Décidément mode et technologie sont de plus en plus souvent associés…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :