Le hockey aux téléréseaux et le foot à Swisscom: le client gagnant?

  • Post last modified:03/07/2016
  • Post comments:10 commentaires
Le sport devrait rester roi chez Teleclub.
Le sport devrait rester roi chez Teleclub.

Les téléréseaux, UPC en tête, sont parvenus à décrocher les droits sportifs pour le hockey sur glace en Suisse, alors que Swisscom devra désormais se satisfaire du foot. Selon une position donnée par le puissant opérateur, le câble et géant bleu se revendront peut-être les droits. Les consommateurs pourraient être les grands gagnants.

Selon le site alémanique Watson, UPC et probablement Suissedigital, la faîtière des téléréseaux, auraient dû débourser pas loin de 30 millions de francs pour s’emparer des droits de diffusion de hockey sur glace pour la saison 2017-2018.

Sommes astronomiques

Selon le même portail, Swisscom aurait décroché la saison de football, c’est-à-dire les matches de Super League et de Challenge League pour un montant de 35 millions par an, jusqu’en 2021. Le client sera-t-il le dindon de la farce en devant passer à la caisse?

Tout dépendra du modèle économique que les tenants des droits choisiront en fonction des accords trouvés avec les fédérations sportives. La prise de position de l’ogre bleu, reproduite ci-dessous, laisse toutefois augurer une solution où tout le monde se revendrait les droits, ce qui permettrait de diviser la facture par autant de spectateurs…

La position de Swissscom en italique

Nous regrettons la décision de la Ligue suisse de hockey sur glace et prendrons contact avec les futurs détenteurs des droits afin de pouvoir offrir à nos clients une offre sportive de qualité également pour le hockey sur glace. Au cours des dernières années, Swisscom/Cinetrade a mis en place la couverture des matchs de hockey sur glace en Suisse et l’a développée en une expérience client attrayante. A l’avenir, nos clients pourront continuer à suivre ces événements sportifs sur Swisscom TV.

Nous nous réjouissons toutefois que la Ligue de football ait réattribué les droits sportifs en matière de football à Swisscom/Cinetrade pour la période 2017/18 à 2020/21. Nous pourrons ainsi proposer à nos clients — à l’avenir également — une offre sportive complète comprenant toujours une couverture globale des matchs de football internationaux et suisses, ainsi que d’autres événements phares internationaux. Les négociations des contrats de licence sont toutefois encore en cours, raison pour laquelle nous ne pouvons pas en dire davantage pour le moment. Les parties sont d’ailleurs convenues de ne pas s’exprimer à ce sujet. Le communiqué de Teleclub

En guise de conclusion, on peut encore ajouter que le consommateur pourrait bénéficier d’une concurrence accrue. En effet, les opérateurs devront trouver d’autres domaines que le sport pour se différencier. Intéressant. Il sera très passionnant d’observer l’évolution du marché ces prochains mois pour voir l’effet de ces attributions…

Xavier Studer

Cet article a 10 commentaires

  1. Yannick

    J’espère juste que les câble opérateurs feront pareil que swisscom… Et ne lâcheront rien… Swisscom doit se sentir tout petit maintenant car beaucoup de connaissances ont swisscom pour les matchs de hockey et étaient d’accord de payer plus cher… Maintenant je suis curieux de les voir justifier un prix si cher mais sans leur hockey…

    1. Vince

      @Yannick: Ou étaient les cablo opérateurs pendant toutes les années précédant l’arrivée de Swisscom sur le marché? Ont-ils développé quelque chose d’innovant? Ont-ils investit pour leur client?
      Heureusement que Swisscom a développé les matches de Hockey à leur place…

      1. Richard Engel

        Avant l’arrivée de swisscom nous n’avions pas besoin de payer pour voir le hockey.

    2. Original Mike

      Ah ben bel esprit, bravo…
      Moi je souhaite surtout que cela devienne le moyen de négocier entre les différents acteurs en place et ainsi proposer du sport de qualité sur l’ensemble des plateformes… mais bon je ne voudrais pas que cela vous empêche de vous délecter d’un plaisir malsain tel que vous l’exprimez !

  2. Tricoline

    Pas sûr du tout que les clients soient gagnants.

    Ces monstrueuses sommes seront intégralement reportées quelques part dans ces entreprises et il est aussi probable que même les clients qui ne sont concernés par le sport payent tout de même via l’abonnement de base.

    Les cablos sont responsables via leur inaction avant l’arrivée de Swisscom

  3. Pierre

    Fan de hockey, j’ai dû me résoudre, en 2010, par obligation (monopole sur les droits de transmission), de rejoindre SCTV. Produit que l’apprécie beaucoup d’ailleurs mais qui est hors de prix (Pack Vivo M pour 129.00/mois + packs Premium et Sports (19.90+12.90/mois = 161.80/mois x 12 = 1’941.60 par année tout de même ! sans les Natels bien entendu)) au vu des débits internet proposés (max 20 mb en upload) bien que vivant au centre d’une agglomération… Et il y a des restrictions de taille quant aux sports et autres émissions du pack Premium diffusés via Teleclub : pas de Replay (juste la possibilité de l’enregistrer sur la Box), impossible de regarder les matchs en direct sur un autre support que la TV. Ou alors il faut louer l’événement et ainsi passer deux fois à la caisse !

    Si je passe à l’opérateur local, pour un tarif moindre (118.00/mois pour du 100 mb…), les vitesses internet sont tout simplement décuplées (x5), et qu’il peut enfin fournir mon sport favori, le choix sera vite fait.. Comme je ne suis actionnaire ni de SC, ni du câblo-opérateur, c’est sans aucun état d’âme que je migrerai chez celui qui proposera le hockey et qui sera le plus compétitif (SC a-t-il des états d’âme lorsqu’il impose ses tarifs même si le produit fourni est très en deçà du maximum théorique ou encore retarde de deux mois la diffusion des chaînes de la TNT française en HD ?).

    Je m’étonne qu’il ait fallu près de 10 ans pour y arriver enfin et je m’en réjouis !

    1. Pitou

      Entièrement d’accord ! Le client ne doit pas avoir d’état d’âme : ces aficionados de SC ou UPC sont pathétiques …

    2. Julien.J

      *impossible de regarder les matchs en direct sur un autre support que la TV”

      Ca c’est fini, depuis le 1er juin, on peut regarder les chaînes Teleclub Sports (si abonné) via Swisscom TV air sans cout supplémentaire

  4. Cedric68

    Pendant ce temps, nos voisins nous envient, nous qui pouvons l’euro de foot gratuitement. Ces opérateurs privés sont une plaie. Que l’on parle de Swisscom ou Cablecom.

    La remarque vaut bien évidemment pour les Sky, Being, ou autre Canal.

    1. Julien.J

      Je dirais plutôt entre “gratuit”, car 450.-/an j’appel pas ça gratuit 😉 mais bon c’est un autre débat 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.