Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

UPC lance la chaîne sportive MySports

UPC: le logo du premier câblo-opérateur du pays.

UPC: le logo du premier câblo-opérateur du pays.

MySports diffusera dès 2017 et durant cinq saisons les matchs des ligues suisses de hockey sur glace et de l’équipe nationale. Tel est le résultat de l’attribution des droits de diffusion à UPC par la Swiss Ice Hockey Federation (SIHF) dès la saison 2017/18.

Selon un communiqué d’UPC, «le lancement d’une nouvelle chaîne sportive exerce un changement fondamental dans la diffusion du sport en direct en Suisse. Dès l’été 2017, elle diffusera des contenus sportifs et aura ses propres rédacteurs. Après Swisscom, UPC se met donc lui aussi à concurrencer directement les médias!

Pour trois millions de téléspectateurs

La combinaison de différentes formules de diffusion auprès de divers partenaires, à l’image du lausannois Citycable, pour un total de quatorze membres de Suissedigital, permettra à plus de trois millions de téléspectateurs de regarder le hockey sur glace helvétique.

«Le système qui règne actuellement dans le domaine du sport en direct se voit ainsi modifié. C’est le début d’une nouvelle ère pour la diffusion TV du sport, qui apporte un vent frais sur le marché», se réjouit Eric Tveter, CEO de UPC, cité dans le même communiqué de presse.

Cette chaîne sera disponible en trois langues. L’offre de base sera proposée sans frais supplémentaires. Des compléments seront commercialisés à un tarif qui reste à déterminer. Par ailleurs, le câble ne compte pas en rester là. «Nous considérons aussi cette chaîne comme une plateforme pour d’autres sports qui ne sont pas, ou peu, diffusés à la télévision», indique Roger Feiner, spécialiste du contenu chez UPC.

Reportages, interviewes, infographies

MySports diffusera des matchs en direct, mais aussi de brefs entretiens ou des reportages de fond sur les joueurs, les tactiques ou le matériel. La chaîne proposera des graphiques et des analyses de jeu d’un genre nouveau, tout comme « des statistiques et des angles de vue passionnants », précise UPC, qui compte développer une offre pour internet et le mobile.

En plus de tous les matchs de NLA et de ceux matchs hebdomadaires de NLB, cette chaîne diffusera en direct les rencontres des ligues masculine et féminine A et même des M20. «Nous sommes le nouveau partenaire médiatique du hockey sur glace suisse de tous niveaux. Les matchs régionaux seront diffusés comme ceux de l’équipe nationale, ce à quoi tiennent nos partenaires de Suissedigital», continue Roger Feiner.

Le renouveau du câble?

Mon commentaire? Après des années d’immobilisme, le câble a compris qu’il faut semer pour récolter. Autrement dit, il faut proposer quelque chose d’intéressant à ses abonnés pour les garder ou en conquérir de nouveaux. Il sera intéressant de voir comment ces entreprises collaboreront ou non avec Swisscom dont elles ont tant décrié la politique…. L’ogre bleu sera-t-il condamné au déclin?

Enfin, cette annonce ne doit pas masquer les défis qui attendent UPC qui persévère dans sa volonté de proposer ses propres contenus. Saura-t-il proposer des produits de qualité? Lui qui a mis tant de temps à proposer Horizon, saura-t-il être aussi dynamique que Swisscom, qui n’en n’a pas encore fini avec la téléphonie analogique, certes…!?

Xavier Studer

7 commentaires pour “UPC lance la chaîne sportive MySports

  1. gregory
    07/07/2016 à 6:40

    Il sera intéressant de voir si malgré tout il y aura un accord pour entre Swisscom et UPC pour revendre les droits foot/hockey ou si vraiment les fans de ces deux sports devront dédoubler leurs abonnements.

    Sinon pas trop opportun d’utiliser la Coupe Spengler comme illustration, tournoi qui est diffusé chez vous amis de la SSR

  2. Tricoline
    07/07/2016 à 7:31

    A noter que Netplus est aussi partie prenante, voir le communiqué de presse : http://www.netplus.ch/media/document/0/communique-netplus-mysports.pdf

    A voir si les aficionados du sport, foot et hockey devront cumuler 2 abonnements (Swisscom et le câble) pour satisfaire leur besoin, si c’est possible question d’éligibilité bien évidement.

    C’est du gâchis, question : est-ce vraiment le métier de nos opérateurs de faire de la TV sportive ?

    La solution de l’OTT comme pratiqué aux USA permet à n’importe qui sur n’importe quel réseau de voir ce qu’il désire. Netflix en étant l’exemple parfait, disponible quel que soit l’opérateur.

  3. Cédric68
    07/07/2016 à 11:14

    La Suisse prend le chemin de ses voisins avec du sport presque uniquement sur les chaînes payantes. Désolant.

    • Tricoline
      07/07/2016 à 2:32

      Le libéralisme poussé à fond et il faudra payer pour respirer, patience c’est pour demain !

  4. 07/07/2016 à 3:39

    Selon le matin, UPC n’exclut pas de vendre quelques rencontres à Teleclub pour ses abonnés.

  5. 08/07/2016 à 11:23

    J’espère que nous pourrons toujours acheter les matchs individuels sur ipad comme avec Teleclub, pour celles et ceux qui n’ont pas la possibilité d’avoir soit Swisscom TV (passé), soit Cablecom (futur).

    Et si l’application pouvait enfin faire le job avec Google Cast, ça serait top.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :