Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Huawei tisse lentement sa toile en Suisse, notamment avec Sunrise

Huawei veut se faire connaitre en Suisse.

Huawei veut se faire connaitre en Suisse.

L’équipementier et constructeur chinois, qui monte dans tous les domaines, tisse lentement mais sûrement sa toile en Suisse. Après s’être implanté en Helvétie sur le fixe en collaborant avec Swisscom, il construit le réseau mobile de Sunrise. Il proposera désormais des services informatiques à ce dernier. Celui qui est non seulement un des leaders en matière de smartphones, mais aussi de construction de réseaux mobiles, propose encore des services informatiques. Il est aujourd’hui le groupe proposant la plus vaste étendue de services télécoms, devant un Samsung, par exemple, moins présent sur les réseaux.

 

Huawei plus efficace

Concrètement, Sunrise a signé un accord valable cinq ans avec Huawei pour les aspects opérationnels de son infrastructure informatique. Le Chinois s’occupera notamment des serveurs, de l’infrastructure et globalement l’informatique de Sunrise. Le but est de «renforcer l’efficacité opérationnelle dans un environnement informatique intégré», selon un communiqué de presse.

En novembre, 31 collaborateurs entreront en fonction chez Huawei à Dübendorf. Dans son communiqué de presse, le challenger suisse des télécoms précise que «cette externalisation ne concerne ni la stratégie informatique, ni la gestion de projets et le développement, dont la compétence reste interne à l’entreprise.»

Pour une Suisse plus dynamique?

Sunrise ne part pas en terrain inconnu. «Nous connaissons la meilleure expérience avec Huawei depuis 2012 dans le domaine du réseau mobile. Nous nous réjouissons donc d’étendre notre partenariat à nos activités opérationnelles informatique», indique Elmar Grasser, CTO de Sunrise, cité dans le texte destiné à la presse.

Les télécoms suisses deviennent donc encore un peu plus chinois. C’est probablement une nécessité pour les opérateurs suisses, pas toujours très innovants. Un géant comme le puissant Swisscom s’est d’ailleurs rendu à l’évidence en allant visiter le parc technologique de Huawei, histoire de l’inspirer un peu notamment dans le domaine, quarantenaire, de la numérisation…

Xavier Studer

3 commentaires pour “Huawei tisse lentement sa toile en Suisse, notamment avec Sunrise

  1. Lucien
    07/09/2016 à 5:19

    C’est amusant. Quand UPC fait une offre, on crie au grand méchant américain. Quant c’est Huawei, personne ne fait référence au terrible péril jaune…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :