Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

TAG Heuer lance la Connected Modular 45, une montre connectée Swiss Made!

La modulaire TAG Heuer Connected Modular 45.

La modulaire TAG Heuer Connected Modular 45.

Tag Heuer persévère sur le terrain des montres connectées. Il a dévoilé mardi sur la mythique prairie du Grütli la première montre modulaire de luxe (connectée et/ou mécanique) estampillée Swiss Made. L’horloger branché se positionne comme le garant de la tradition suisse connectée au futur. Certains traîne-savates pourraient en prendre de la graine!

Développé en collaboration avec Intel et Google, ce garde-temps est étanche à 50 mètres et comprend notamment un GPS, un capteur NFC pour payer, un écran AMOLED haute définition et de nombreux cadrans TAG Heuer personnalisables à volonté. Animée par Google Wear 2.0, elle est censée simplifier de nombreuses opérations grâce à l’assistant de Google. La collection sur le site de Tag Heuer.

Les charmes des deux mondes…

Elle se distingue par ailleurs par un concept inédit dans le domaine des montres connectées: l’interchangeabilité du module connecté avec un module mécanique disponible dans une multitude de choix de matériaux, de couleurs, et de combinaisons. Un positionnement original qui rappelle certaines expérimentations relayées dans cette colonne

«Après l’immense succès de la première TAG Heuer Connected, je suis très fier de présenter aujourd’hui la Connected Modular 45. C’est une montre suisse incarnant les codes du luxe de demain qui permet non seulement de vous connecter au futur, mais aussi de vous relier à l’éternité grâce à sa conception modulaire simple et astucieuse», s’est enflammé Jean-Claude Biver, patron de la filiale du groupe de luxe LVMH.

La modulaire TAG Heuer Connected Modular 45.

La modulaire TAG Heuer Connected Modular 45.

Google fait la promotion d’Android Wear

«Nous sommes ravis de travailler à nouveau avec Tag Heuer, pour créer une nouvelle puissante montre connectée qui démontre toute la capacité d’innovation de Tag Heuer et de la plate-forme Android Wear», a complété David Singleton, vice-président de l’ingénierie Android chez Google.

Contrairement à la génération précédente (test), cette montre sera fabriquée pour l’essentiel en Suisse, à la Chaux-de-Fonds et bénéficie donc du label correspondant, malgré un cœur high-tech aux couleurs d’Intel et donc de la Silicon Valley. Elle devrait débarquer dans les commerces pour un montant minimum de 1690 francs environ ces prochaines semaines.

Xavier Studer

10 commentaires pour “TAG Heuer lance la Connected Modular 45, une montre connectée Swiss Made!

  1. Tom
    15/03/2017 à 06:32

    Ça c’est la classe , enfin ils se réveillent..top
    L’autonomie???

  2. Marc
    15/03/2017 à 07:51

    Il faut croire que s’ils sortent une deuxième génération ça marche. je ne comprend pas le mélanage de mécanique et de connecté, toutefois????? Qui peut m’expliquer!

    • verlaine
      15/03/2017 à 08:09

      A mon avis, l’avantage est que lorsque la partie connectée sera totalement dépassée dans 3 ans du à l’obsolescence programmée, l’acheteur aura encore une belle montre qu’il pourra porter pendant plusieurs siècles. (bon là j’exagère peut-être juste un peu)

    • Danou
      15/03/2017 à 08:22

      Comme je comprends, il semble qu’il n’y ait pas de mélange de quoi que ce soit, c’est que du marketing. Ils sortent une montre mécanique et une montre électronique (“connectée”), avec des bracelets interchangeables et compatibles avec les 2 modèles. Moi je rêve d’une montre avec mouvement mécanique qui produit un tout petit peu d’électricité afin d’alimenter la partie électronique de la partie “montre connectée”, mais malheureusement il semble qu’on y est pas encore… Dans l’intervalle, TAG Heuer joue avec les mots 🙂

      • Original Mike
        15/03/2017 à 08:49

        C’est bien cela. On a deux boitiers que l’on change en fonction de ce que l’on souhaite, une version mécanique ou une version connectée.
        https://youtu.be/eLFyl3F7ImU

  3. Danou
    15/03/2017 à 08:15

    Merci pour cet article! C’est moi, ou Tag Heuer fait passer le fait de sortir plusieurs montres avec bracelets interchangeables (soit quelque chose de très ordinaire) pour un concept révolutionnaire d'”interchangeabilité du module connecté avec un module mécanique”? Ils sont forts en marketing, il y a pas à dire… 🙂

  4. philippe novello
    15/03/2017 à 09:57

    Pour moi c’est que du bluff, la première a été un fiasco total. Mais il faut rentrer dans le segment, donc on continue. Et évidemment, on dit que ça marche.
    D’ailleurs, le quart des fans de tag sur leurs réseaux sociaux sont achetés… JC Biver a été très bon jusque là…mais là ca va devenir plus difficile, la concurrence n’est plus swatch…mais bien apple et samsung…et ce n’est plus la même catégorie. Néanmoins, bon courage.

  5. Richard Engel
    16/03/2017 à 05:32

    Pour la montre Suisse connectée il faudra être plus persuasif car pas construite en Suisse, TAG se fout de nous.

  6. Florian Messerli
    16/03/2017 à 10:11

    La montre connectée avec boitier acier-titane et bracelet caoutchouc est proposée à CHF 1690.-. chaque option peut faire exploser la facture (or, diamants, céramique, bracelet).
    Et il faudra rajouter CHF 1690.- supplémentaires si on veut un boitier mécanique (Calibre 5) supplémentaire.

  7. Cedric68
    16/03/2017 à 16:08

    Du marketing à la Biver. Après avoir fait croire qu’Hublot était un horloger, il tire le Swiss Made vers le bas, en jouant avec la limite de tolérance. Tant mieux si cela vous réjouit. Moi pas.

    Dommage que la branche n’ait pas pu obtenir les 80% comme voulu initialement pour éviter les magouilleurs de ce genre.