Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Le test du cardiofréquencemètre Polar OH1 qui se porte sur le bras!

Le capteur cardiaque Polar OH1 se porte au bras ou sur l'avant-bras.

Le capteur cardiaque Polar OH1 se porte au bras ou sur l’avant-bras.

Alors que les montres possédant des capteurs de fréquence cardiaque optiques intégrés se banalisent, Polar lance un accessoire original qui permet de mesurer son pouls sur différents endroits du bras. Le test du Polar OH1 Bluetooth commercialisé 99 francs environ.

A peine déballé, ce Polar OH1 (Fiche technique) surprend par sa petite taille. Une sorte de pastille du diamètre d’une pièce d’un franc pour environ cinq millimètres d’épaisseur est fixée sur un bandeau élastique pouvant aussi bien être porté sur l’avant-bras, que sur le bras, selon ses goûts ou le sport pratiqué…

Mise en route du Polar OH1

Le capteur à proprement parler est constitué de six LED vertes. Ce système optique se distingue de celui à électrodes utilisé sur les ceintures thoraciques du style H7 ou H10. Selon Polar, cette technologie embarquée sur moult montres connectées donnerait des résultats tout aussi précis, du moins sur ses appareils…

Il faut commencer par recharger le capteur en l’extrayant de son logement en plastique intégré au bandeau. Ensuite, il convient de le fixer sur un petit écrin, une sorte de grosse clef USB qui se connecte directement à son ordinateur. L’opération terminée, j’ai bénéficié d’une mise à jour initiale qui a pris quelques minutes.

Polar H1: pour smartphones et montres

Ce Polar OH1 peut aussi bien être utilisé avec un smartphone et une application de sport, comme Polar Flow, qu’avec une montre du style Polar V800 ou encore de manière totalement autonome. Dans ce cas, après l’avoir mis en fonction par une pression sur le bouton latéral, il faut encore exercer deux pressions pour débuter l’enregistrement.

J’ai aussi testé ce Polar OH1 avec ma Polar V800 et avec un smartphone par le truchement de l’application Polar Flow. Dans tous les cas, que ce soit à la piscine ou pendant différentes marches à pied, cet accessoire a parfaitement enregistré mes battements cardiaques.

Le capteur Polar OH1 peut aussi être utilisé de manière autonome.

Le capteur Polar OH1 peut aussi être utilisé de manière autonome.

Mesures en continu même à la piscine!

A la piscine, j’ai poursuivi mes comparatifs avec l’Apple Watch series 3. Si ce Polar OH1 couplé à une Polar V800 donne des indications cardiaques plus précises, l’Apple Watch a réellement mesuré les 1000 mètres que j’ai parcourus, contre 875 seulement pour la Polar V800, pour une raison que je n’explique pas. Probablement un problème algorithmique…

Lors de cet essai, j’avais placé ma V800 sur mon bras droit et le Polar OH1 sur le même avant-bras. Même si le constructeur ne garantit pas le fonctionnement en continu dans l’eau, j’ai eu la bonne surprise de pouvoir lire sans problème mes pulsations sur la montre du spécialiste des accessoires pour sportifs. Visiblement, le Bluetooth est suffisant pour assurer une transmission à quelques centimètres ou dès que l’on sort le bras de l’eau…

Un bilan positif

Après l’exercice, mes données ont été parfaitement enregistrées aussi bien sur mon smartphone que sur ma V800. En cas d’utilisation autonome, le Polar OH1 se connecte automatiquement à son cellulaire si le Bluetooth est allumé et qu’il a été apparié précédemment. Dans ce cas, on ne bénéficie pas de données sur sa position, donc sa progression, sa vitesse ou ses performances.

Au final, ce Polar OH1 peut être un véritable complément à différents appareils et applications de Polar. Dans l’usage que j’en ai fait, ce petit bracelet très pratique a parfaitement remplacé mon bandeau thoracique H7. Précisons enfin que ce petit capteur agréable à porter bénéficie d’une autonomie de 12 heures, selon Polar.

Xavier Studer

9 commentaires pour “Le test du cardiofréquencemètre Polar OH1 qui se porte sur le bras!

  1. Ludo
    30/10/2017 à 6:46

    Est-ce que ce serait pas plus pratique d’utiliser directement une montre Polar avec un capteur directement intégré au poignet?

    • Georges
      30/10/2017 à 9:39

      Prenez une Apple wach qui fait tout ça impec. la meilleure montre du marché!!!!

      • Nico
        11/11/2017 à 9:44

        Excellent l’humour…. non nous on parle de sport, pas de gadget pour sportif du dimanche 20°…. L’apple watch n’est vraiment pas précise

        • 02/09/2018 à 12:53

          Explique-nous en quoi elle n’est pas précise par rapport aux autres montres ?
          Gadget … tu ne dois pas du tout connaitre les Apple Watch

  2. Guillaume
    20/11/2017 à 9:36

    Bonjour,
    J’ai un OH1 (couplé avec une v800 comme vous) qui tient à peine 2h30 en batterie (il lache à la 3e sortie). On est loin des 12h annoncées.
    Petite question : le rechargez vous avant chaque sortie ou avez vous pu le tester en 1 charge sur plusieurs sorties ?

    merci d’avance

    • 23/11/2017 à 10:15

      Je recharge avant chaque utilisation.

    • Eric
      20/01/2018 à 11:21

      Bonjour,
      j’ai le même problème d’autonomie … 12h ? Après 2h30 (2 sorties), il est plat. On peut le charger, en effet, avant chaque sortie, mais on est scandaleusement loin des chiffres annoncés et l’appareil en est donc bien moins intéressant que ce que le constructeur veut bien dire.

  3. 09/03/2018 à 10:25

    Étrange votre constat d’utilisation dans l’eau… Je n’ai jamais réussi à avoir un signal Bluetooth même très proche de la montre avec un OH1…

    Concernant la différence de longueurs, il y a un réglage dans la V800 pour configurer le poignet droit ou gauche pour optimiser les mesures. Etait-il correctement paramétré ?

    Sportivement.

    • 12/03/2018 à 5:37

      Oui, sur le bon bras. Pour ce qui est de la transmission Bluetooth, j’ai aussi été surpris; j’ai toutefois bien précisé: « Visiblement, le Bluetooth est suffisant pour assurer une transmission à quelques centimètres ou dès que l’on sort le bras de l’eau… »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :