Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

La déferlante de déchets électroniques continue de s’abattre sur le monde

Toujours plus de déchets électroniques, selon un rapport de l'UIT.

Toujours plus de déchets électroniques, selon un rapport de l’UIT.

Un nouveau rapport de l’UIT fait état de l’explosion continue des déchets électroniques dans le monde. Non seulement la croissance du volume d’appareils inutilisables explose, mais il apparaît que l’essentiel de cette montagne de détritus n’est pas recyclé.


Le Global E-Waste Monitor 2017 montre que 44,7 millions de tonnes de déchets électroniques ont été générés en 2016, soit une hausse de 3,3 millions de tonnes ou 8% par rapport à 2014. En 2016, seulement quelque 20%, ou 8,9 millions de tonnes de tous les déchets électroniques ont été recyclés, selon un communiqué de presse.

Nouvelle augmentation en vue

Et le rythme ne semble pas ralentir. Certains experts prévoient une augmentation de 17% à 52,2 millions de tonnes de déchets électroniques d’ici 2021, selon le texte issu d’une collaboration entre l’Union internationale des télécommunications (UIT), l’Université des Nations Unies (UNU) et l’Association internationale des déchets solides (ISWA)

Ce rapport souligne aussi les risques importants et croissants pour l’environnement et la santé humaine en raison d’une mauvaise élimination. Une situation potentiellement surprenante puisque ce texte indique également que les faibles taux de recyclage peuvent avoir un impact économique négatif.

The Global E-waste Monitor 2017.

The Global E-waste Monitor 2017.

Des déchets en or?

En effet, les déchets électroniques contiennent de l’or, de l’argent, du cuivre, du platine, du palladium et d’autres matériaux récupérables dignes d’intérêt. La valeur des matières récupérables en 2016 aurait été de 55 milliards de dollars, selon le même document.

Les experts relèvent toutefois qu’un nombre croissant de pays adoptent une législation sur les déchets électroniques. Actuellement, 66% de la population mondiale bénéficie de lois nationales sur la gestion des déchets électroniques, une augmentation significative par rapport aux 44% de 2014….

Xavier Studer

5 commentaires pour “La déferlante de déchets électroniques continue de s’abattre sur le monde

  1. Marc
    15/12/2017 à 8:25

    Peut-être faudrait-il réfléchir à des produits plus durables, non?

    • Cedric68
      15/12/2017 à 10:52

      Peut-être faudrait-il que nous consommateurs cessions de renouveller nos appareils électroniques au rythme actuel. A-t-on vraiment du besoin du dernier smartphone quand nous possédons celui d’il y a 2 ans ?

      Cela passe aussi par l’achat de matériel évolutif, quand c’est possible. Ce qui signifie ne pas forcément acheter le moins cher ou le plus tendance.

      • Nycko
        17/12/2017 à 2:04

        Merci Apple qui sort 3 produits même processeur coup du coup avec des limitations logiciels sur les anciens produits par exemple…

  2. Pedro
    15/12/2017 à 5:51

    Je me sens pas trop responsable. Mon matériel a plusieurs années et je tente de réparer tout ce qui est possible. D’ailleurs je cherche une station irda pour réparer une mémoire emmc en attendant qu’un BIOS permette de démarrer sur la carte sd d’un smartphone ou que la mémoire interne ne soit plus soudée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :