Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Microsoft va booster Office et ses produits à l’«intelligence artificielle»

Microsoft propose de l'AI au quotidien...

Microsoft propose de l’AI au quotidien…

Le sujet de l’«intelligence artificielle» (IA), deux mots utilisés à peu près n’importe comment aujourd’hui, continue de faire fantasmer tous azimuts. Selon Microsoft, qui enfonce le clou, «les gens veulent des outils technologiques plus intelligents». Il annonce différentes percées pour booster sa suite Office 365, son assistant Cortana ou son moteur de recherche Bing.

Selon le numéro un mondial des logiciels pour ordinateurs personnels, les utilisateurs souhaitent souvent obtenir des réponses circonstanciées à des questions très vagues, comme, «j’ai faim». Le géant américain estime qu’ils pourront bientôt obtenir directement des recommandations de restaurants en fonction de la ville dans laquelle ils voyagent, par exemple.

Des services déjà existants

Lors d’un événement organisé San Francisco, Microsoft a présenté mercredi plusieurs avancées pour son moteur de recherche Bing, l’assistant Cortana et les outils de productivité Microsoft Office 365. Ces développements sont notamment censés aider les utilisateurs à obtenir des informations plus nuancées et à répondre à des besoins complexes.

Ces offres s’appuient sur les progrès réalisés l’année dernière par Microsoft dans l’intégration de l’IA à travers sa gamme de produits. La société technologique a toutefois souligné que «parfois, les gens utilisent l’IA depuis longtemps et qu’ils ne s’en rendent même pas compte», selon Jordi Ribas, vice-président de Microsoft chargé des produits IA.

Des recherches plus intelligentes

Lors de cet événement, l’entreprise du nouveau monde a présenté certaines des avancées les plus récentes de la recherche intelligente, susceptibles d’être proposées grâce à l’AI et qui visent à fournir aux gens des informations plus riches et plus utiles.

Microsoft cite notamment la recherche visuelle, qui utilise la vision par ordinateur et la reconnaissance d’objets pour aider les gens à retrouver plus facilement des informations sur une image ainsi que la compréhension de textes, qui utilise un apprentissage profond pour lire le contenu et comprendre son contexte. A ce sujet, essayez la recherche dans Google Photos… Pas mal, non?

Des réponses nuancées

Une autre avancée, pilotée par l’IA dans Bing, vise à fournir plusieurs points de vue sur une requête de recherche qui pourrait être subjective. Par exemple, si vous demandez à Bing «c’est quoi le mauvais le cholestérol», vous verrez deux points de vue différents sur cette question. Microsoft estime qu’il reconnaît ainsi qu’une question n’a pas toujours de réponse claire…

Lors de son show, Microsoft a aussi montré comment Cortana peut trier les courriels et fournir un résumé des plus importants lors d’un trajet domicile-travail. Cette fonctionnalité pourrait même être appliquée à un mélange de courriels personnels provenant d’un compte Gmail et de courriels professionnels provenant d’un autre, professionnel, Outlook.

L’assistant Cortana de Microsoft.

L’assistant Cortana de Microsoft.

Développements à venir dans Office

Microsoft a aussi souligné qu’Office bénéficie déjà de l’AI au quotidien, par exemple pour la correction de textes. Il ne compte toutefois pas en rester là. «Nous considérons Office comme l’un de nos plus grands moyens de mettre l’IA entre les mains des gens», indique le géant dans sa communication sur internet.

Redmond compte ainsi améliorer le placement de photos dans un document Word ou PowerPoint, voire analyser les données dans des feuilles de calcul Excel pour créer automatiquement des tableaux croisés dynamiques et des graphiques montrant les tendances et d’autres informations utiles.

Microsoft a aussi annoncé son intention de publier une nouvelle fonctionnalité Microsoft Word appelée Acronymes. Elle consulte les documents Office et les courriels pour trouver les définitions d’acronymes propres à une organisation, selon le géant du logiciel qui mettra progressivement à disposition ces nouveautés via son programme Insider.

Xavier Studer

PS. L’auteur de ce blog utilise généreusement la puissance de multiples algorithmes depuis des années. La production quotidienne de ces articles ne serait pas possible sans ce que d’aucuns appellent aujourd’hui souvent abusivement l’intelligence artificielle. Je propose d’ailleurs au quidam de relire l’article consacré à l’intelligence artificielle sur Wikipedia pour ce distancer de tout le marketing actuel, qui a d’ailleurs contaminé une partie des médias.

La vidéo de la conférence de Microsoft

8 commentaires pour “Microsoft va booster Office et ses produits à l’«intelligence artificielle»

  1. Marc
    16/12/2017 à 12:17

    Et Google ils ont aussi de l’intelligence dans docs ou c’est seulement dans photo?

    • 16/12/2017 à 12:46

      En tout cas chez Google c’est pas terrible, c’est même assez nul.
      Je m’explique:
      Je fais une recherche sur un produit pour m’informer des prix et des modèles, en l’ocurence un flight case pour une petite table de mixage avec un support pour laptop, un rack 19″ pour 3 à 6 unités en-dessous, par exemple. N’ayant pas trouvé exactement ce que je voulais, une fois ma requête passée, je reçois plein de pubs sur ce que j’ai déjà vu.
      Un autre exemple:
      J’ai acheté des cordes de guitares et je suis bombardé de pubs sur les cordes de guitare que j’ai déjà acquises.
      Je n’appelle pas ça de l’intelligence, artificielle ou pas.
      Y a encore du travail chez les informaticiens.

      • Diter
        16/12/2017 à 2:10

        « N’ayant pas trouvé exactement ce que je voulais, une fois ma requête passée, je reçois plein de pubs sur ce que j’ai déjà vu. »
        Ben oui, vous pensez vraiment que Google vit d’eau et d’amour?
        Il faut déjà surfer en navigation privé.

  2. Carlo
    16/12/2017 à 5:29

    je me pose la question de la protection des données. Qui dit IA dit deep learning et big data. Si votre feuille de calcul se retrouve dans le cloud, qui vous dit qu’ils n’exploiterons pas ces données ?

    On plus on paye une suite pour ça..

    • Pedro
      17/12/2017 à 6:29

      LibreOffice est là pour ça et le monde open source de manière générale

  3. 16/12/2017 à 7:25

    Un bel exemple de l’intelligence artificielle, humoristique évidemment.

    https://www.facebook.com/BBCScotland/videos/1538070669556026/

  4. Dany
    26/09/2018 à 10:38

    Très bon article ! En effet, Microsoft comme d’habitude à pris du retard sur ses concurrents mais maintenant qu’il à pris le train en marche, cela va devenir un des grands acteurs dans le domaine de la BI.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :