Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

L’antivol automatique et connecté pour les vélos a été dévoilé à Barcelone!

Bisecu: un antivol high-tech développé en Corée.

Bisecu: un antivol high-tech développé en Corée.

Vous en avez assez de devoir passer votre antivol autour d’un candélabre? De devoir vous salir les mains? De composer un code? De rechercher la clef au fond de votre poche? Des Coréens ont dévoilé au MWC de Barcelone un ingénieux antivol automatique et connecté…

Bisecu se place sur le moyeu avant du vélo et se compose de deux pièces, l’une étant solidaire des rayons et l’autre se situant à l’extérieur du vélo. Pour verrouiller la bicyclette, le dispositif insère des barres entre les rayons pour solidariser les deux parties.

Localisation, automatisation

Ce cadenas d’un nouveau genre est évidemment connecté. Il est équipé d’une batterie et dispose d’une autonomie de six mois. Il n’est toutefois pas couplé à un GPS qui permettrait de connaître la localisation du cycle (texte corrigé). Bluetooth, il se connecte aux smartphones grâce à une application qui permet de recevoir des notifications en cas d’alerte (rayon de 30m) même si le Bisecu peut faire retentir une puissante alarme sonore en cas de nécessité.

Ce petit programme permet à son propriétaire de verrouiller manuellement son vélo ou en principe d’automatiser cette opération dès que l’on s’éloigne de son vélo. L’application est en effet capable d’estimer la distance entre le vélo et son utilisateur en mesurant l’intensité du signal. Il est aussi possible de verrouiller le dispositif sans smartphone.

Un capteur pour des données

Etant fixé directement sur le moyeu du vélo, le Bisecu est en mesure de compter les tours de roues, donc d’indiquer par le biais de l’application la vitesse du vélo, ainsi que de comptabiliser les kilomètres… Dommage qu’un petit écran additionnel LCD n’est pas prévu.

Bref, on l’aura compris, ce produit en phase de financement sur Kickstarter est des plus intéressants, même s’il m’a semblé un peu volumineux. Reste encore la question de sa sécurité, qui nécessite des moyens de montage léger. Bisecu est un projet financé par le plateforme Indiegogo.

Xavier Studer, de retour de Barcelone

Bisecu: la démo en vidéo

6 commentaires pour “L’antivol automatique et connecté pour les vélos a été dévoilé à Barcelone!

  1. ElMalagueno
    02/03/2018 à 7:05

    je me demande si, avec une simple feuille de papier aluminium il n’y aurait pas moyen de bloquer le signal ?

    • 02/03/2018 à 7:48

      Ce n’est pas ça qui permettra de déverrouiller le vélo. Le signal sert à ouvrir ce cadenas…

  2. Danou
    02/03/2018 à 8:27

    Le problème c’est que les vols massifs de vélos se font à l’aide de camionnettes et donc on vous embarque le vélo. Ce dispositif ne sert à rien contre ça… Ca n’empêchera pas non plus l’abruti bourré du samedi soir à vous jeter votre vélo dans la rivière… Géolocalisation de votre vélo: au fond du lac. Cool!

    • Rapetou
      02/03/2018 à 9:49

      Malheureusement, il y a là aussi une solution sur le site de ces gars:

      Additional connecting cable
      If you need to keep your bike out for a long time,
      you can install additional connecting cables.
      Cables can also be conveniently used without keys.
      (Cables must be purchased separately)

      Trop dur…

    • 02/03/2018 à 4:28

      En fait, il n’y a pas de géolocalisation.

  3. 09/03/2018 à 10:27

    Dommage que cela soit complètement solidaire de la roue et apparemment inutilisable avec un freinage à disque, système qui va devenir la norme très bientôt…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :