Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Roaming: avec GigSky, on a testé l’eSIM sur l’iPhone Xs Max!

Acheter et activer une eSIM sur l'iPhone Xs? Cinq minutes chrono!

Acheter et activer une eSIM sur l’iPhone Xs? Cinq minutes chrono!

Avec iOS 12.1, il est désormais possible d’utiliser une carte SIM virtuelle sur les derniers modèles d’iPhone. Evidemment, je n’ai pas résisté à tester cette nouvelle fonctionnalité simplissime à utiliser et qui risque bien de donner le coup de grâce aux funestes tarifs prohibitifs de roaming!

Les opérateurs les plus à jour figurent sur cette page du support d’Apple. Ces entreprises ne proposent rien de moins que la possibilité d’acheter une carte SIM virtuelle (eSIM) en quelques minutes seulement, Une simplicité bien numérique, qui rompt avec les usages en pratiques en Suisse où pour acheter une SIM il faut presque un extrait de bonnes mœurs!

Le test de l’eSIm d’Apple avec GigSky

Pour me faire une idée du processus, j’ai acquis pour quelques dollars un forfait cellulaire chez GigSky qui propose sur son site internet un bon de 5 dollars pour le premier achat. Même si ces tarifs ne sont pas des plus compétitifs aujourd’hui, cet opérateur permet de tester l’eSIM d’Apple dans le monde entier.

Il suffit de télécharger l’application sur son iPhone Xs Max (test complet), de créer un mot de passe et un login, puis de saisir les informations de sa carte de crédit ainsi que son adresse postale. L’achat effectué, le processus est automatisé, mais nécessite un copier-coller du nom du forfait. Il faut aussi préciser que l’on ne compte utiliser GigSky que pour le surf nomade.

Des forfaits de données dans 190 pays avec l'eSIM d'Apple et GigSky!

Des forfaits de données dans 190 pays avec l’eSIM d’Apple et GigSky!

Une e-SIM activée en cinq minutes

En cinq minutes chrono, après deux tentatives d’activation, on bénéficie donc d’une seconde carte SIM sur son iPhone. Il est clair que la simplicité et la rapidité du processus permettent ainsi à n’importe qui d’acquérir une carte virtuelle dans n’importe quel pays. Plus besoin de chercher un magasin télécoms à l’aéroport ou dans la plus grande ville de l’île qu’on visite, par exemple. Plus besoin d’outil pour introduire une SIM supplémentaire!

De quoi simplifier et populariser au maximum le concept de seconde carte SIM sur les smartphones. Pour autant, évidemment, que son iPhone ne soit pas verrouillé par son opérateur. Mais à quoi bon me demandera-t-on puisqu’en Suisse de nombreux plans tarifaires comprennent désormais des données pour l’étranger? Oui, mais pas tous…

Roaming: la guerre totale?

De nombreux opérateurs continuent de proposer des paquets de données optionnels plus ou moins avantageux à leur clientèle, qui bénéficient souvent de tarifs de base un peu moins onéreux, car ne comprenant pas d’itinérance. Il existe donc réellement encore un marché pour des paquets de données pour le roaming…

Avec la facilité d’utilisation des cartes SIM virtuelles, la compétition sur les données à l’étranger devient totale. En quelques clics on peut passer chez l’opérateur local (ou non) de son choix! Quand on sait que selon certaines rumeurs Free réfléchirait à lancer une eSIM… Pour mémoire, cet opérateur propose 100 Go par mois, dont 25 en roaming, pour 19,90 euros par mois seulement…

On se réjouit déjà de la généralisation des smartphones à double, triple ou quadruple eSIM!

Xavier Studer

15 commentaires pour “Roaming: avec GigSky, on a testé l’eSIM sur l’iPhone Xs Max!

  1. Yannck
    12/11/2018 à 7:15

    Hello,

    J’ai testé aussi pour voir si comme Sunrise prétends que WhatsApp ne marche pas, bah perso ça jouait top.

    Concernant votre dernier point avec XX esim, bah rien ne vous empêche d’avoir 50 profils sur l’iPhone mais on ne peut en activer qu’un seul à la fois.

    • 12/11/2018 à 7:28

      Merci! Ce serait intéressant de poursuivre les tests… 😉

  2. Yann
    12/11/2018 à 7:43

    Bonjour Xavier, je n’ai pas bien compris. Cela permet donc de continuer à recevoir ses appels sur son numéro suisse à l’étranger et surfer avec la carte de gigsky ?

    • 12/11/2018 à 7:45

      Oui. On peut choisir quelle carte (SIM ou eSIM) prend en charge les appels et/ou les données.

  3. 12/11/2018 à 8:45

    Qu’en est-il de la simplicité de transférer son eSIM d’un téléphone à l’autre ? Avec une carte SIM, si le téléphone tombe en panne, par exemple, l’opération ne prend que quelques minutes pour la transférer sur un autre appareil, sans avoir besoin de faire la moindre démarche ni de posséder de connexion à Internet.

  4. 12/11/2018 à 9:00

    Bonjour, Possible d’avoir 2 comptes WhatsApp grace à l’e-sim utilisables en même temps – voire même 2 numéros de tél. utilisables de manière simultanée (par exemple pour utilisation privé et prof)?
    Merci pour cet article intéressant.
    Meilleures Salutations, Casey

  5. pedro
    13/11/2018 à 12:44

    Apple n’a sauf erreur jamais sortie un téléphone dual sim. C’est eux qui ont causé la perte de la batterie amovible, de la carte sd, du port minijack audio, de rendre plus petit une carte sim sans raison car ce n’est qu’un bout de plastique, la taille de la puce n’a pas changé ou presque pas et sa taille originale était bien plus pratique à manipuler.

    Et maintenant vous ventez les mérite d’un téléphone dual sim sur un téléphone apple en plus. Des fois, j’ai du mal à comprendre.

    Pour moi, tout téléphone sans batterie amovible, sans dual sim (jusqu’à ce que l’esim la remplace), sans slot dédié SD, sans port mini jack ne devrait être acheter par le consommateur.
    Ces téléphones n’existeraient tout simplement plus et tout le monde serait bien plus heureux avec un téléphone qui donne la liberté totale à son utilisateur. Et Apple aurait mieux fait de passer d’un téléphone dual sim format original à une esim sans forcer le changement par tout ces formats pour en arriver là.

    On est dans une période ou tout est temporaire et c’est triste. Les technologies, les évolutions ne sont que pour faire de l’argent et apple est je pense le plus grand exemple. Plusieurs milliards pour du temporaire, il n’y a pas un câble où une connectique apple qui dur depuis 10/20 ans. Ils font changer quelque chose et ça change puis change et rechange encore.

    Pourtant, il y’a combien de connecteur et de format qui ont plus de 10 ans et toujours utilisé actuellement ?
    Ça c’était des évolutions et prévus pour durer dans le futur mais non ils n’ont pas gagné des milliards eux..

    • 13/11/2018 à 6:30

      Il est surtout question de l’eSIM…

    • 20/11/2018 à 11:40

      « C’est eux (Apple) qui ont causé la perte de la batterie amovible… »:
      Non, c’est les consommateurs.
      Il n’était pas beaucoup plus compliqué de changer une batterie sur un iPhone 4 (batterie « fixe) que sur un Galaxy S3 (batterie « amovibe »), et certainement plus facile de trouver une batterie de iPhone 4 que de Galaxy S3…

      « … de la carte sd »
      La carte SD, c’est pratique dans un appareil photo, avec un accès ponctuel aux données. Pour un smartphone, c’est pas assez fiable en lecture-écritures simultanées. Je préfère la solution Apple à un Galaxy A3 de Samsung avec 16Go de ROM + Carte SD, mais 11 GO sur les 16 sont prises par le système et les application ne s’installent (de loin) pas toutes sur la carte SD…

      « … du port minijack audio »
      Une fois de plus, le consommateur est le premier fautif.
      Le port à disparu pour une raison de dimension (trop grand pour le téléphone toujours plus fin), un adaptateur est fourni (il me semble) par Apple. Les gens trouvent plus important d’avoir un appareil fin qu’un port jack.
      L’autre solution aurait été un jack 2.5 mm, mais il aurait fallu un adaptateur aussi…

      « … de rendre plus petit une carte sim sans raison… »
      Une fois de plus, question de taille.
      Tout le volume pris par la carte SIM (qui a commencé comme une carte de crédit pour rappel) et son mécanisme d’éjection n’est pas disponible pour d’autres composants ou de la batterie…

      « Pour moi, tout téléphone sans batterie amovible, sans dual sim (jusqu’à ce que l’esim la remplace), sans slot dédié SD, sans port mini jack ne devrait être acheter par le consommateur. »
      Pour moi, un téléphone avec moins de 64Go de ROM, de 2 jours d’autonomie, sans stabilisateur d’image optique et plus grand que 5″ ne devrait pas être acheté par le consommateur.

      « Ces téléphones n’existeraient tout simplement plus et tout le monde serait bien plus heureux avec un téléphone qui donne la liberté totale à son utilisateur. »
      Oui. Je peux te proposer le Librem 5 (https://puri.sm/products/librem-5/), mais tu n’auras peut être pas la liberté totale d’installer n’importe quelle application…

      « Et Apple aurait mieux fait de passer d’un téléphone dual sim format original à une esim sans forcer le changement par tout ces formats pour en arriver là. »
      Non, Apple aurait du FORCER un « dual eSIM » plutôt. En finir avec le vol autorisé de nos opérateurs (je crois que c’est particulier à la Suisse) qui facturent 40.- un bout de plastic avec un puce qui coûte 2.- les mille à produire…

      « On est dans une période ou tout est temporaire et c’est triste. Les technologies, les évolutions ne sont que pour faire de l’argent et Apple est je pense le plus grand exemple. Plusieurs milliards pour du temporaire, il n’y a pas un câble où une connectique apple qui dur depuis 10/20 ans. Ils font changer quelque chose et ça change puis change et rechange encore. »
      Sur iPhone, en 11 ans (depuis iPhone 1):
      – le connecteur principal à changé UNE SEULE FOIS
      – la prise jack à disparu
      – le bouton accueil s’est « tactilisé » puis a disparu
      – la carte SIM est passée de « mini » à « nano »

      Combien de choses on changé dans un PC en 11 ans?
      Et dans le système multimédia du salon ?

      « Pourtant, il y’a combien de connecteur et de format qui ont plus de 10 ans et toujours utilisé actuellement ? »
      Dans l’électronique grand publique?
      Très peu…
      le USB-A qui a pas trop changé mais n’est pas pratique sur un téléphone (la taille…), toutes les connectiques puissance (220VAC / 12-24-48VDC), sinon, à peu près tout à changé ou n’est utilisé que de manière marginale aujourd’hui..
      Peut être le jack 3.5mm serait une exception…

      Proposer du eSIM pour Apple, c’est aussi préparer son entrée sur le marché en tant qu’opérateur (virtuel)… pour se rapprocher encore un peu plus du consommateur.

      Moi,si ça a un effet positif sur les prix de roaming, je suis pas contre, au contraire!

      • 21/11/2018 à 9:15

        Je préférerais aussi que les téléphones soient mieux fournis en espace de stockage (à un prix raisonnable !) plutôt que de se reposer presque entièrement sur la carte microSD.

        Si je dois changer de smartphone, ce sera avec minimum 64 Go de mémoire interne… ainsi que la possibilité d’étendre son stockage avec une microSD ! Car bien qu’elles soient théoriquement moins fiables (et encore, j’ai la mienne depuis des années et elle ne m’a jamais fait faux bond), c’est tout de même un confort appréciable de pouvoir pallier au manque d’espace avec une carte peu onéreuse. Sans compter la possibilité de récupérer ses données simplement même si l’appareil tombe en panne (c’est tout de suite beaucoup plus délicat avec la mémoire interne) !

        En ce qui concerne la fiabilité en accès simultanés (pire encore : l’accès aléatoire), ce n’est pas un point déterminant pour moi, car je l’utilise principalement pour l’enregistrement des photos et vidéos (accès séquentiel). Et c’est ce qui prend généralement le plus de place dans mon appareil.

  6. marco
    13/11/2018 à 12:12

    Cela fonctionne aussi avec Swisscom meme si pas listé, dans le cockpit vous pouvez demander d’échanger votre sim principale pour une esim et l’affaire est jouée (un collègue l’a fait et me l’a montré, on a testé ensemble et aucun soucis).

    • Pascal
      13/11/2018 à 11:19

      Bonsoir Marco, je viens d’essayer sur mon espace client Swisscom ainsi que dans le cockpit Swisscom, en vain. Pourriez-vous être plus précis, SVP, je vous en serais infiniment reconnaissant

      • Pascal
        15/11/2018 à 10:57

        Selon mon appel à l’instant à Swiscom, service technique, l’esim qui est disponible chez Swisscom ne concerne que l’Apple Watch et non pas l’IPhone. Il faudrait donc patienter encore un peu.
        Je souligne que j’ai cependant pu essayer l’esim pour l’iPhone avec Sunrise qui elle le propose déjà, et cela fonctionne parfaitement.

  7. Simon
    15/11/2018 à 2:07

    Est-ce que c’est viable en Suisse avec un numéro Pro et un Perso à la fois (les 2 actifs en même temps) ? Ou bien l’une des 2 numéro est constament sur voicemail lorsque l’autre est activé ?

  8. Pascal
    16/11/2018 à 11:10

    Bonjour Simon, j’utilise ma ligne Sunrise comme ligne de secours, ma ligne Swisscom étant ma ligne par défaut, par conséquent je vous renvoie vers l’aide en ligne de Apple qui indique clairement l’usage de la double SIM (combinaison SIM et eSIM)
    https://support.apple.com/fr-ch/HT209044

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :