Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Mobile: UPC attaque le marché suisse avec le Chinois qui monte Xiaomi!

Le Xiaomi Pocophone F1 est disponible chez UPC.

Le Xiaomi Pocophone F1 est disponible chez UPC.

Excellente nouvelle pour les mobinautes suisses! Avec UPC, un opérateur a enfin décidé d’introduire en force le constructeur chinois de smartphones Xiaomi, quatrième producteur mondial derrière Samsung, Huawei et Apple. Cette marque propose ses concentrés de technologies à des prix imbattables…

UPC met déjà en avant deux modèles sur cette page internet, soulignant le caractère plus ou moins exclusif de cette démarche. En effet, de nombreux modèles du Chinois peuvent déjà être achetés chez plusieurs revendeurs en ligne comme digitec.ch…

Xiaomi pour des performances au sommet

«Xiaomi n’impressionne pas seulement par son design, mais aussi par ses performances et ses innovations: Xiaomi utilise le processeur pour smartphones le plus rapide sur le marché, le Snapdragon 845 Qualcomm, qui assure des performances maximales dans ses appareils. Dans certains modèles, il est même possible de profiter de 10 Go de RAM», écrit UPC.

Lorsqu’on consulte le site d’un digitec, on constate aussi que le Chinois ne surfacture pas les différentes options comme d’autres constructeurs. Par exemple, alors que le Xiaomi Mi 8 est proposé 454 francs avec 64 Go d’espace mémoire, la mouture gonflée à 128 Go de stockage est facturée 497 francs, soit 43 francs les 64 Go additionnels.

Une concurrence bienvenue!

Pour comparaison, sur le site d’Apple, les iPhone Xr avec des capacités de stockage similaires sont proposés respectivement 879 et 949 francs, soit 69 francs les 64 Go additionnels. Chez d’autres constructeurs, la comparaison est rendue plus compliquée, car ils ne proposent pas forcément de multiples déclinaisons d’un même smartphone.

Quoi qu’il en soit, UPC marque probablement des points en pariant sur une marque qui monte très très vite et qui propose des modèles fort alléchants. Combinés à une tarification parfois très avantageuse et bientôt au réseau de Swisscom, l’un des meilleurs de Suisse avec Sunrise, ces modèles feront-ils un carton?

Xavier Studer

9 commentaires pour “Mobile: UPC attaque le marché suisse avec le Chinois qui monte Xiaomi!

  1. Francis
    13/11/2018 à 7:18

    Expérience faite: presque 2 ans et demi avec un Xiaomi MI5, sans aucun problème jusqu’ici, idem avec le réseau mobile upc.

  2. Pierre Henry
    13/11/2018 à 8:08

    Les smartphones Xiaomi me tentent beaucoup, par contre je ne vois pas l’intérêt d’avoir 10 go de Ram…
    Savez-vous pourquoi UPC mobile ne sera plus sur le réseau de Salt mais sur Swisscom, son principal concurrent ?
    Merci M. Studer pour vos articles.

  3. Piratedunord
    13/11/2018 à 8:11

    Heureux détenteur d’un Xiaomi Mi5S depuis un peu plus d’un an, je ne peux que me réjouir de voir les opérateurs proposer enfin une alternative aux habituels Samsung et Apple…
    J’ai présenté cette marque à plusieurs connaissances qui n’en n’avaient jamais entendu parler, toutes l’ont choisie et ne regrettent pas leur choix !
    Quand on voit le rapport qualité/prix… !

  4. 13/11/2018 à 5:06

    On vera si il proposeront la serie MI MIX. C’est une bonne nouvelle. J’ai eu un smartphone commandé en Chine et il était excellent (surtout rooté, avec Resurrection remix)

  5. pedro
    13/11/2018 à 6:08

    Flash morte après 1 ans et demi sur redmi 2. Problème connu chez eux avec changement de la carte mère obligatoire car mémoire flash soudée sur celle ci. Impossible de faire quoi que ce soit car pas de BIOS pour choisir le périphérique de boot. Mais aucun support sur de l’import. Redmi1 toujours fonctionnel après 4 ans. Beaucoup de trafic internet vers la Chine sans raison mettre un firewall pour plus de sécurité et éviter certaines pubs.

    Et ce n’est pas tout a fait juste pour le Xiaomi montant. Il a été très vite jusqu’à être troisième constructeur mondiale pour redescendre rapidement à la cinquième place et se stabiliser mais la concurrence est rude et xiaomi fait un peu tout et n’importe quoi maintenant plus que des téléphones.

    Ce sont des téléphones à prix juste depuis le début. Ils font un bénéfice contrôlé sur chaque modèle sans voler les consommateurs.

  6. Myk
    13/11/2018 à 9:35

    Perso avoir un fabricant qui dit ouvertement mettre des pubs dans son launcher comme modèle économique, ne me tente guère

    • pedro
      15/11/2018 à 10:11

      Installer un simple firewall et le problème est réglé. Ensuite, vous n’utilisez donc pas Google, whatsapp, facebook, YouTube,… Car tous ces services vous les payer avec de la pub.

  7. haymoz Nicolas
    13/11/2018 à 9:40

    Je suis très content depuis environ 2 mois de mon MI MAX 3. Par contre un peu déçu de la pub invahissante dans les paramètres des applications du téléphone.

  8. Oldwolf
    18/11/2018 à 2:14

    J ai quelques xiaomi, le premier de 2014 (redmi note) et non seulement il a recu recemment une mise a jour (miui 8 je crois) mais il fonctionne parfaitement!
    Son descendant redmi note 5a a moins de 120frs est a la fois pratique (leger, 2sim plus une sd) et solide (ecran ne se casse pas malgre quelques chutes), et fait meme de belles photos. C est juste hallucinant en fait.
    Je pense que c est sans concurrence et qu il faut etre fou (ou subventionne) pour acheter autre chose!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :