Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Swisscom à nouveau presque insensible à la concurrence en 2018…

Swisscom veut déployer la 5G dans 60 villes en 2019.

Swisscom veut déployer la 5G dans 60 villes en 2019.

Les résultats annuels de Swisscom se suivent et se ressemblent comme deux goûtes d’eau. Il y est toujours question d’une vive concurrence, de marge sous pression, d’importants investissements… et d’un dividende de 22 francs par action. Le cru 2018 ne fait pas exception.

Pour commencer, droit de hockey ou non, l’ogre bleu continue de festoyer en matière de TV numérique. Il renforce encore sa position de leader du secteur après avoir goulument engloutit un total de 1,59 million de clients en hausse de 3,5% sur une année et sur un marché qui aurait pu être retourné par l’offre imbattable d’un Salt TV. Et bien non!

Presque insensible à la concurrence

L’ancien monopoliste parvient même à gagner du terrain sur le très haut débit avec 2,033 millions de lignes, en progression de 0,9%. Là aussi sur un marché où de multiples produits concurrents sont clairement beaucoup plus avantageux, voire technologiquement infiniment supérieurs à ce que propose Swisscom, qui rechigne à pousser la fibre jusqu’au salon pour ne pas risquer d’égratigner hypothétiquement sa domination absolue du marché.

En matière de mobile, Swisscom peut dire merci à certains de ses anciens dirigeants qui ont été à l’origine des marques M-Budget Mobile et Wingo. Ce sont grâce à ces deux entités ainsi qu’à Simply Mobile que le redoutable opérateur parvient à progresser sur le segment des abonnements mobiles, et à empêcher ses clients de le quitter pour des réseaux concurrents, sinon il perdrait des plumes. D’ailleurs, avec le prépayé il recule à 6,551 millions de SIM, soit un repli de 1.3%.

Sinon, Fastweb semble enfin durablement en meilleur chemin en Italie et progresse désormais aussi sur le mobile. D’ailleurs, le grand patron est content: «Swisscom a atteint les objectifs qu’elle s’était fixés et enregistre à nouveau une solide performance dans un environnement de marché exigeant», se félicite le peu visionnaire Urs Schaeppi, CEO de Swisscom.

Swisscom parfois tordant !

La lecture attentive du communiqué de Swisscom réserve toutefois des plages d’hilarités intense quand le puissant opérateur explique que « L’extension du haut débit se déroule comme prévu. Fin 2018, environ 4,2 millions de logements et commerces étaient raccordés au très haut débit (plus de 50 Mbit/s) ». En effet, parallèlement, il indique fièrement que « 95% de la population suisse surfe déjà à des vitesses allant jusqu’à 300 Mbps » sur son réseau mobile. Amusant, non ?

Beaucoup plus fondamentalement, on constate que malgré les multiples offensives menées avec Salt en tête en 2018, le redoutable opérateur ne souffre presque pas de la concurrence avec un chiffre d’affaires de 11,7 milliards de francs, presque stable. En revanche, il faut préciser que pour dégager un bénéfice net de 1,5 milliard de francs en baisse de 3%, il a dû faire fondre d’à peu près la même valeur ses effectifs à 19’845 personnes en Suisse et à l’étranger.

Xavier Studer

L’analyse d’Urs Schaeppi, patron de Swisscom

 

Les principaux chiffres en un coup d’œil

1.1.-31.12.2017 1.1.-31.12.2018 Modification

(après correction*)

Chiffre d’affaires net (en millions de CHF) 11 662 11 714 0,4%

(-0,3%)

Résultat d’exploitation avant amortissements, EBITDA (en millions de CHF)

 

4295 4213 -1,9%

(-0,8%)

Résultat d’exploitation, EBIT (en millions de CHF) 2131 2069 -2,9%
Bénéfice net (en millions de CHF) 1568 1521 -3,0%
Raccordements Swisscom TV en Suisse (au 31 décembre, en milliers) 1467 1519 3,5%
Raccordements à haut débit, segment Retail, CH (au 31 décembre, en milliers) 2014 2033 0,9%
Raccordements de communication mobile en Suisse (au 31 décembre, en milliers) 6637 6551 -1,3%
Raccordements haut débit Fastweb (au 31 décembre, en milliers) 2451 2547 3,9%
Raccordements de communication mobile Fastweb (au 31 décembre, en milliers) 1065 1432 34,5%
Investissements (en millions de CHF) 2378 2404 1,1%
dont investissements en Suisse (en millions de CHF) 1678 1645 -2,0%
Effectifs du groupe (équivalents plein temps au 31 décembre) 20 506 19 845 -3,2%
dont collaborateurs en Suisse (équivalents plein temps au 31 décembre) 17 688 17 147 -3,1%

 

* Sur une base comparable et à taux de change constants

6 commentaires pour “Swisscom à nouveau presque insensible à la concurrence en 2018…

  1. Anjoco
    08/02/2019 à 07:24

    Un tout autre son de cloche dans Le Temps du 7 février 2019 :

    https://drive.google.com/file/d/1IXv3sVjCxst3qGBhln2xjSaFP17s31qx/view?usp=drivesdk

  2. Ludo
    08/02/2019 à 09:21

    Le Temps parle d’une baisse historique du nombre de clients mobiles chez Swisscom : https://www.letemps.ch/economie/swisscom-perd-un-nombre-record-clients

    Le Temps indique que Sunrise est probablement le grand gagnant de cette fuite des clients Swisscom.

  3. Henry Dunant
    08/02/2019 à 09:24

    Les chiffres présentés ne reflètent pas le titre du post. On voit que tous les indicateurs (résultat sont en baisses, raccordements, investissement en Suisse, etc…) à l’exception de la filiale Italienne (Fastweb) qui semble être en croissance. La marge est préservée au prix du licenciement de nombreux collaborateurs. Définitivement la suprémacie de Swisscom est quelque peu chahutée et je ne pense pas que la direction soit si sereine..

  4. Damien B
    08/02/2019 à 09:59

    Difficile de trouver mieux que Wingo côté réseau fixe avec leurs 70.- par mois chaîne TV incluse sans duree minimale. Sinon je serai déjà parti.

  5. 08/02/2019 à 21:52

    @Damien B
    > Wingo côté réseau fixe avec leurs 70.- par mois chaîne TV incluse
    Pas possible! Wingo internet 69.- + TV 5.- = 74.-/mois !

    • Agtek
      09/02/2019 à 18:21

      Sans fibre, c’est bien 65+5…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :