Swisscom s’allie à l’imprimeur Orell Füssli pour des preuves numériques infalsifiables

  • Post last modified:04/01/2022
  • Post comments:7 commentaires
L'avenir est aux certificats numériques.
L’avenir est aux certificats numériques.

Le spécialiste des impressions de très haute qualité (billets de banque) Orell Füssli et l’opérateur Swisscom ont conclu un partenariat stratégique sur le développement des preuves numériques. Les deux entreprises ciblent surtout les processus commerciaux.

Presque toujours aujourd’hui, la plupart des certificats et des attestations de documents officiels doivent être établis au format physique. Cependant, depuis l’introduction du certificat numérique COVID, les Suisses ont une idée de ce que pourrait-être le futur.

Plus de rupture des procédures numériques

Une idée seulement, car il faut en principe montrer sa carte d’identité pour valider le tout. Dans ce cas, le numérique s’appuie encore sur un format traditionnel, même si Samsung ambitionnait à une époque de lancer une carte d’identité sur certains modèles de ses smartphones.

«Les certificats numériques du futur pourront être utilisés sans rupture de support dans les procédures numériques, ce qui devrait permettre une efficacité accrue et un traitement simplifié, tout en favorisant l’apparition de nouveaux modèles commerciaux», indique Swisscom dans son communiqué de presse.

Vérification de l’âge?

Les utilisateurs pourront les afficher en temps réel sur leur smartphone et les utiliser à des fins de vérification dans les processus commerciaux et administratifs. De «nouvelles possibilités d’interaction» sont prévues. Les premières applications devraient être proposées dans les douze prochains mois.

Le puissant opérateur donne quelques exemples, comme la vérification de l’âge lors de l’achat de certains produits ou lors des contrôles des entrées, la validation numérique de dossiers de candidature et des signatures numériques juridiquement valables. Les deux partenaires garantissent par ailleurs le respect de la vie privée. A suivre.,

Xavier Studer

Cet article a 7 commentaires

  1. yxcdewqa

    Enfin de l’utilisation concrète de blockchain

  2. Kiwi

    Des certificats numériques fiables et infalsifiables ?
    Comme les certificats COVID…on nous avait promise la même choses.
    Les solutions reposeront sur les principes du respect de la vie privée…
    Permettez-moi d’en douter…
    Swisscom qui nous espionne sans vergogne en installant de nombreux profil traqueurs sur les appareils de leurs clients, transfert et vend nos données à d’innombrables partenaires, et utilise les services Google, Facebook (Meta) etc. ceci l’insu de leurs clients.
    Sachant parfaitement que les traqueurs de profil et services favorisent le contournement des mécanismes de sécurité et les cyber-attaques, et sont utilisés pour le Phishing et des campagnes d’escroqueries (voir rapport NCSC 2020-2 sur la Cybersécurité)
    Je vous laisse imaginer…

    1. Foxband

      Je suppose que vous ne parlez pas de ce que l’on peut décocher sur son compte…
      Auriez-vous, s’il vous plaît, des détails à apporter, notamment pour leurs modems-routeurs ?

  3. Terminator

    Quand on sait que informatique = bugs => MDR

  4. Stan

    “Les deux partenaires garantissent par ailleurs le respect de la vie privée”
    Est-ce que nous pouvons leur faire confiance ?
    Concernant les modem routeurs des FAI changez de DNS ou carrement utilisez votre propre matériel si possible.

  5. Domlesgaz

    Bonjour, avant de numériser à tout va, il faut absolument fiabiliser la balbutiante informatique, vieille pourtant de 50 ans. En effet, depuis le début de l’année, j’ai expérimenté des bugs sur des systèmes aussi variés que l’info divertissement de ma voiture Volkswagen, sur mon récepteur de radio Pure, en payant avec Twint et en visionnant une série sur Netflix avec le boitier dernier cri d’UPC. La vie en numérique promet d’être confortable mais les faits montrent qu’elle est trop souvent insupportable lorsqu’elle subit des petits ou gros bugs.
    Que ferez-vous quand on vous empêchera d’acheter un produit ou d’entrer dans un lieu parce que votre ID numérique a un bug, subit une panne ou a été piratée ?
    Merci pour les nombreux articles intéressant de votre blog et bon vent pour 2022 !

  6. redge73

    +1 domlesgaz, +1 terminator
    il y aura bien un pirate qui va fossoyer tout cela ? (tout ce qui logiciel est faisable/falsifiable.
    si vous perdez votre non fongible token (nft), êtes-vous éliminé de la vie ?
    et abscolescence programmée, vous avez dépassé l’age de votre certificat , redirigé automatiquemement à…la morgue ! Faute de personnel et automatisation.
    Profitez de votre vie actuelle.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.