Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Du cuivre à la place de la fibre? Du labo à la réalité!

Il y a deux ans et demi, je relayais cette information d’Ericsson, qui parvenait à booster des lignes téléphoniques en cuivre jusqu’à 500 Mbits/sec sur 500 mètres. Aujourd’hui, Swisscom teste les premiers prototypes pour proposer un débit de 100 Mbits/sec sur quelques dizaines ou centaines de mètres. Et l’industrie fourbit ses armes! Regardez par exemple cette présentation d’Alcatel Lucent.


L’enjeu est en effet de taille, car tirer la fibre optique jusque dans les salons représente un investissement considérable qui peut atteindre quelques milliers de francs par prise. L’idée est donc de pousser encore les technologies de type ADSL dans leurs derniers retranchements. Tout cela passe aussi souvent par des mises à jour logicielles. Du côté de Swisscom TV, par exemple, la dernière semble avoir apporté pas mal de stabilité…

Problèmes sur le terrain

Concrètement, les opérateurs pourraient tirer de la fibre jusqu’au pied des immeubles et ensuite poser des équipements pour booster les lignes en cuivre actuelles dans les maisons. Pas si simple toutefois dans la pratique, car il faudrait alors alimenter ces installations en électricité avec tout ce que cela implique.

Les équipementiers travaillent de toute manière depuis les années 2005-2006 sur différentes pistes pour pousser la technologie VDSL2 (un super ADSL) utilisée par Swisscom qui permet aujourd’hui d’atteindre les 50 Mbits/sec sur quelques centaines de mètres. La première est de gonfler les capacités des lignes de cuivre en améliorant la correction des erreurs lors du transport des informations.

Les besoins en bande passante vont continuer d'exploser, selon les projections.

Les besoins en bande passante vont continuer d’exploser, selon les projections.

L’industrie serait prête!

L’autre piste est de grouper plusieurs lignes téléphoniques pour doubler ou tripler les débits. Enfin, en additionnant ces pistes et en utilisant de nouvelles normes comme g.vector, les résultats sont simplement incroyables en laboratoire…

Selon Swisscom, qui ne renonce pas pour l’instant à fibrer les salons, il faudra plusieurs années pour disposer des équipements industriels nécessaires. Reste qu’un Alcatel-Lucent, par exemple, relève non seulement que les firmwares des modems actuels peuvent être mis à jour et qu’il semble prêt côté réseau… Alors?

Xavier Studer

Note: pour aller plus loin, la consultation des différents liens de cet article volontairement synthétique est fortement recommandée.

11 commentaires pour “Du cuivre à la place de la fibre? Du labo à la réalité!

  1. Picoline
    26/11/2011 à 11:04

    Merci pour ces liens qui permettent d’approfondir ce sujet très intéressant. C’est pas comme avec mon journal qui passe souvent droit au vieux papier…

  2. stan
    26/11/2011 à 11:53

    je me réjouis de voir déjà comment Swisscom TV va réussir à optimiser ses flux HD qui vont envahir ses chaînes. Pour le moment tout est bridé apparement de façon logiciel.

    • Xavier Studer
      26/11/2011 à 1:53

      Qu’est-ce qui est bridé?

      • David
        26/11/2011 à 8:38

        Je pense qu’il parle du nombre de chaines simultanées. Impossible actuellement d’enregistrer une chaine HD et en enregistrer une autre… Il faut se rabattre sur une chaine en basse définition.

  3. 27/11/2011 à 3:49

    FTTN + VDSL2 G.Vector G.993.5 100Mbit/s à 500m
    doublé les débits actuels de connexion physique à la boucle local.
    de quoi rassurer les clients pour recevoir la TV HD

    Passage obligé pour supporter les 4 nouvelles chaines HD de la RTS et permettre d’emmettre 2 flux HD (lecture direct + enregistrement différé) via swisscomTV
    GE Cité Vieusseux, 13Mbits actuellement à la boucle locale.

  4. stan
    27/11/2011 à 9:47

    oui comme le dit David, bridage au niveau des chaînes HD. Et ce n’est pas encore clair si c’est au niveau largeur de ligne ou du soft de la boîte

  5. grogeek
    28/11/2011 à 4:02

    Mon voisin qui a Swisscom TV a aussi un autre problème. Quand il enregistre une émission et qu’il surf en même temps, l’émission enregistrée est saccadée (sic) et pourtant il a le max dispo VDSL.
    Mais sa TV est connectée en Wifi

    • David
      28/11/2011 à 6:16

      « Mais sa TV est connectée en Wifi »

      Quelle horreur c’est super instable et les débits bien moindres ! Mettez un câble pour ce genre de chose ! Je ne comprends d’ailleurs pas Swisscom qui propose la TV à travers le wifi…

      Le wifi ce n’est vraiment pas top, c’est juste bon pour surfer sur le net avec un portable ou avec le natel. Pour jouer, télécharger, utiliser la VOD et faire de la VOIP il vaut mieux passer aux choses sérieuses avec le bon vieux câble Ethernet qui marche mieux que n’importe quelle nouvelle technologie. Alors la TV en direct je n’ose imaginer, et je ne sais même pas si en HD c’est possible…

  6. Philippe
    01/12/2011 à 7:57

    J’avais entendu dire que swisscom avait lancé un abonnement 50’000 Kbit/s aux avanchets avant de le retirer, je ne sais pour quelle raison.

    Oui les besoins en bande passante ne font qu’augmenter, personnellement, je suis quelque peu frustré que swisscom ne propose que du 18’000 Kbit/s chez moi, cela depuis des années.

    Pourtant on ne peut habiter plus au centre ville que moi, je suis juste à côté de la gare cornavin tout près de très grosses installations swisscom…

    Du coup j’ai pensé aller faire un tour du côté de cablecom qui a terminé de câbler mon quartier en 100 Mb il y a peu.

    Mal m’en a pris, depuis 24h que je suis chez eux à 50’000 Kbit/s, je trouve leur service extrêmement lent.

    50’000 disent-ils, la bande passante est là jusqu’à leurs serveurs, il y a quelques sites qui vont à fond (opensuse.org par exemple, mais pas ses miroirs), quand au reste du net, je me croirais par moments revenu à l’âge des modems 56k… cela surtout en journée. Je n’arrête pas d’avoir des times out quand j’ouvre plusieurs onglets à la fois. Le surf est hyper lent.

    Dans les faits leur offre internet est bien moins intéressante que celle de swisscom. Avec eux j’allais presque tout le temps à pleine vitesse, en moyenne, je suis très en dessous avec cablecom.

    Je vais me résilier cet abonnement vite fait bien fait je crois 🙂

    Ha si seulement swisscom passait à 50’000 Kbit/s demain chez moi ce serait le rêve :). Ils ne chercheraient pas un testeur dans mon quartier des fois ? 🙂

    A Gebève, l’offre swisscom tv/internet haut débit/téléphone revient plus chère que celle de Naxoo/cablecom qui bénéficie d’une sorte de « position dominante » : le prix des raccordements au câble est dans la plus part des cas inclus dans le loyer de nos appartements et les chaines de base analogiques de base sont fournies sans suppléments de prix. Minimum 108.- frs pour swisscom contre 69.- (si inclus dans le loyer) à 95.- frs (si non-inclus dans le loyer) pour Naxoo/cablecom.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :