Google Play débarque en France. Et la Suisse?

  • Post last modified:07/07/2012
  • Post comments:16 commentaires

Cette semaine, Google a lancé son service de films à la demande en France.  Ce développement montre à la fois la puissance et le potentiel du premier moteur de recherche mondial, mais aussi ses faiblesses… La Suisse n’a pas accès à cette offre, par exemple. Et Google peine toujours a lancer globalement son service Music dans Google Play… En guise de  comparaison, rappelons-nous que la plupart du temps Apple lance ses services presque simultanément au niveau mondial…

Cet article a 16 commentaires

  1. bazaro

    Et le service de presse suisse de Google il dit quoi ?

    1. Xavier Studer

      J’attends la réponse.

      1. Xavier Studer

        La réponse de Google: « Pour le moment les utilisateurs aux Etats-Unis, au Canada, au Royaume Unis, Japon et en France peuvent louer des filmes sur Google Play. Même si au niveau global nous avons l’intention d’offrir ce service à plus d’utilisateurs nous n’avons pas un plan à annoncer pour la Suisse. »

    1. Jean-Luc

      Pour l’utilisateur,ce n’est pas les revenus que génère les app stores qui l’intéresse, mais ce qu’il paye.

      1. Xavier Studer

        On pourrait rajouter que plus les revenus sont importants, plus le consommateur se fait plumer. Heureusement qu’il y a de la concurrence…

      2. lolo

        non jean-luc, la qualité du produit

      3. lolo

        les revenus dépendent aussi de la fréquentation du store xavier

        1. Xavier Studer

          C’est juste.

    2. Alexandre

      J’espère pour vous que vous êtes financier, seules personnes à se réjouir vraiment de cette situation, car il faudrait être un utilisateur idiot pour se réjouir qu’un fournisseur gagne plus d’argent sur notre dos.

      Passé cette bêtise d’aficionados, il ne faudrait pas oublier que sur Android, il y a la publicité, qu’il y a nombre de shops alternatifs (en sus de celui d’Amazon). Et qu’Apple vend, mondialement, des musiques, films et livres, qui aujourd’hui, rapportent une grande majorité de ses revenus. Donc si on veut vraiment aller plus loin dans l’analyse, il faudrait considérer ces éléments là.

      En revanche, il est certain que les iUtilisateurs sont plus fidèles, prêts à payer sans vraiment réfléchir, et le fait qu’il y a les cartes iTunes permettent aux jeunes d’être acheteurs actifs, chose impossible sous Android. Enfin, il y a une fragmentation sur Android qui est vite un problème pour les développeurs (et donc leur vitesse de production) dès qu’on sort de l’application simple… Un problème sur lequel je me demande encore comment Google n’a pas pu s’attaquer sérieusement. Tant qu’ils ne conserveront pas la main-mise sur les mises à jours systèmes (on se fiche du « launcher ») il y aura ce problème.

  2. MedClass

    C’est sûrement la faute aux constructeurs et aux opérateurs…
    Ah ? On me dit que non en fait.

    Bon, ben de toute façon…

  3. Sebseb01

    Je suis pas sur de comprendre … on parle bien que du service musique ?

    Car GooglePlay est bien disponible, mais je n’y ai effectivement vu que des applications.

  4. Noisequik

    C’est pas encore la panacée, les services de VOD en général…

    J’ai voulu louer un film pendant mes vacances sur iTunes, le choix pour la Suisse est vraiment limité… même pas de best-seller comme « Intouchables ».

    J’ai du me rabattre sur Tintin, une daube impressionnante !

  5. Kalby

    @Xavier
    Alors que dit Google Suisse au sujet de l’ouverture de Play dans nos contrée ?

  6. berurier1

    Pour la Suisse, on risque d’attendre encore un bon moment, et ma main à couper que ce ne sera disponible qu’en allemand dans un 1er temps… Franchement, vous pensez pas quand même que Google s’inquiète pour les 2 mio de francophones de Romandie… lol

    1. Birdy

      En fait le service marche: on se crée le compte en France lors d’un voyage, on télécharge le Music Uploader, et… de retour en Suisse tout marche bien ! La musique s’uploade automatiquement, et c’est accessible depuis le téléphone ou tablette.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.