Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Le tandem BlackBerry Bold 9900 – PlayBook sous la loupe

Le couple BlackBerry Bold 9900 - PlayBook OS 2.0.

Le couple BlackBerry Bold 9900 avec OS 7.x - PlayBook OS 2.0.

BlackBerry (RIM) commercialise toujours des produits intéressants, même s’il est actuellement un peu chahuté sur les marchés.  La PlayBook 2.0 et le BlackBerry Bold 9900 en sont les meilleurs exemples.  Les test d’un tandem d’autant plus intéressant que cette ardoise est disponible pour 200 franc environ sur la toile…

Commençons par le BlackBerry Bold 9900 équipé d’un écran tactile capacitif, d’un capteur photo de cinq millions de pixels et même d’une puce NFC. Il est par ailleurs propulsé par un processeur à 1,2 Ghz et par BlackBerry OS 7.x, ce qui ne gâche rien!

Belle finition
Dès la prise en main, ce produit équipé de 8Go de  mémoire (avec une possibilité de rajouter une carte jusqu’à 32 Go) et dont on peut aisément changer la batterie, donne une impression de solidité, de finition et de luxe bien agréable. Le démarrage de l’appareil est presque instantané, ce qui est fort appréciable. Mesurant environ 1cm d’épais environ, il ne pèse que 130 grammes.

L’écran tactile est ultra-réactif et absolument fluide sans aucune saccade. Même si les menus sont plutôt l’héritage de temps plus anciens que véritablement dessiné pour l’ère tactile, ils remplissent parfaitement leur rôle grâce à la précision de l’interface tactile. L’affichage reproduit par ailleurs fidèlement les couleurs.

Les atouts maison
Contrairement à la plupart des smartphones de référence aujourd’hui, ce modèle comporte deux atouts: son petit pavé tactile, qui a remplacé la molette, et un clavier complet. Ce dernier, malgré la petitesse des touches remplit bien sa fonction. Les touches sont suffisamment dures et bien dessinées pour qu’on n’en active pas deux à la fois.

Le navigateur internet reproduit avec fidélité les pages web. Dommage que parfois des volées de carreaux vichy ralentissent le surf. Le site de la RTS, plus ou moins compatible HTML5, est mutilé. Les vidéos ne s’affichent pas, par exemple. La faute peut-être à ce service public qui ne s’est jamais trop préoccupé de problèmes de compatibilité ou d’universalité.

Bon capteur photo
Côté multimédia, le GPS est rapide et les cartes estampillées TomTom sont agréables à consulter. Dommage que certaines indications apparaissent par défaut en pieds, ce qui se modifie dans les paramètres de l’appareil sous « présentation des cartes ».

L’appareil photo de 5 millions de pixels est très réactif. La balance des blancs et le flash sont réussis, ce qui donne des clichés à la colorimétrie plutôt fidèle. Le piqué est aussi tout à fait correct pour un cellulaire. La vidéo HD (720p) est tout à fait dans la même ligne.

BlackBerry Bridge
Reste enfin à tester BlackBerry bridge, qui permet de lier sans fil sa tablette PlayBook en Bluetooth au BlackBerry Bold 9900. Grâce à un système de QR code, reproduit ci-dessus, la liaison entre les deux appareils, d’ailleurs fiable, se fait presque sans difficulté.

Une fois établie, je n’ai pas recherché à reproduire tout ce qui est présenté dans cette vidéo, car je n’en vois pas l’intérêt de certaines fonctionnalités. En revanche, j’ai réussi depuis la tablette à accéder sans problème à différents éléments de mon smartphone comme les contacts, l’agenda… Le tout en toute fluidité.

Un concept dépassé?
Reste pour moi une grande incompréhension. L’idée d’utiliser la 3G du cellulaire pour relier la tablette est excellente et je l’ai d’ailleurs utilisée pendant des années avec différents ordinateurs et smartphones, souvent en Bluetooth d’ailleurs. Mais aujourd’hui il me semblerait plus simple de créer un point d’accès wi-fi avec son mobile, ce qui a été popularisé par Android et évidemment copié par Cupertino, toujours à la traine technologiquement…

Ensuite, à l’heure de l’informatique dans les nuages, je peine à comprendre l’utilité de pouvoir accéder directement aux informations de son smartphones. Un réplication dans le nuage pour un accès direct me semblerait plus simple, mais passons… Peut-être une question de sécurité pour certains.

Un couple séduisant
Au final, j’avoue être séduit par ce couple qui peut parfois être très avantageux compte tenu du prix de la tablette sur la toile. En ayant joué avec BlackBerry OS 7 et avec la Playbook 2.0, on se dit que BlackBerry reste dans la course et que son futur système 10 pourrait faire mal.

D’autant plus que l’autonomie pour le Bold est plutôt remarquable et que la fiabilité et la sécurité des services de RIM reste exemplaire, malgré un grosse panne récente.  Ce tandem reste donc une valeur sûre pour les entreprises.

Xavier Studer

7 commentaires pour “Le tandem BlackBerry Bold 9900 – PlayBook sous la loupe

  1. Eloi
    09/05/2012 à 7:39

    Merci pour cet test qui montre encore une fois que ce site n’est pas une de ces sectes nauséabondes qui se complaît dans la publicité bornée d’un système ou d’une marque!

  2. Plouc
    09/05/2012 à 8:25

    Trop dépassé: remonteront pas. l’armée us achète désormais android 🙂

    • Meloman
      10/05/2012 à 3:29

      Hello, merci Xavier, enfin de nous parler un peu de RIM qui peine en effet à se placer sur la marché au niveau marketing.

      Effectivement l’OS 10 promet d’être une vraie tuerie… Je suis venu sur Blackberry, j’ai vu, et je ne repars plus. En effet, fluidité, stabilité, autonomie, finition, tout est là sauf le positionnement sur la marché qui a été complètement raté.

      Bref, on se réjouis de pouvoir tester cette nouvelle plateforme OS10, de même que la version QNX Auto à surveiller de près.

  3. Kimooz92
    09/05/2012 à 2:06

    Merci à Plouc pour son analyse comme toujours très intéressante…

    Pour ma part, j’espère bien que Blackberry puisse augmenter ses parts de marché et rester dans la course, tout comme Windows par ailleurs et ainsi éviter que le marché soit dominé que par Android et iOS.

    Finalement, je ne vais pas me privé d’acquérir un blackberry malgré le fait que l’armée US a changé de OS. Cela ne veut en tous cas pas dire que Androïd est plus sur que BB…

  4. Oreille
    09/05/2012 à 3:04

    A ceci près qu’une valeur sûre pour les entreprises reste une solution qui a de l’avenir, celui de RIM n’étant pas très folichon en l’occurrence. La société peine à redresser la barre et bien des entreprises les ont lâchés ces 6 derniers mois, malheureusement.

  5. 10/05/2012 à 8:30

    Plouc —> Trop dépassé ? Il faut en avoir un en main pour comprendre ce que c’est. Un Blackberry peut lire un DivX HD en natif, eh oui monsieur! La rapidité et réactivité générale du système ne se retrouve sur AUCUN autre terminal…

    Et voici un article pour toi:

    http://crackberry.com/rim-announces-approval-blackberry-7-smartphones-us-department-defense-networks

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :