Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Test: BlackBerry PlayBook OS 2.0, premières impressions

La PlayBook de Blackberry: dès 200 francs.

La PlayBook de BlackBerry: dès 200 francs.

BlackBerry a lancé il y a une année environ sa première tablette tactile, la PlayBook, qui a été rajeunie par la version 2.0 de son système d’exploitation, basé sur QNX. Le même système est à la base du BlackBerry OS 10, récemment présenté, et qui arrivera dans quelques mois.

Dès la prise en mains, on ne peut être que séduit et par la finition et par le choix des matériaux de cette ardoise de 7 pouces disponibles dès 200 francs sur toppreise an version 16Go! La mise à jour vers l’OS 2.0 se fait automatiquement en wi-fi, sans aucune intervention…

Navigation fluide
Il faut juste patienter le temps de télécharger les 550Mo et laisser le temps au système de redémarrer. Un bref didacticiel montre comment faire apparaître les menus et les applications en faisant glisser le doigt de l’extérieur du cadre vers le centre de l’écran. Découvrez les conseils de BlackBerry sur son blog à ce sujet.

Le nouveau fureteur a évidemment retenu toute mon attention.  La navigation sur des sites pourtant copieux comme ce blog ou ceux du service publics est fluide, malgré quelques volées de carreaux vichy, comme parfois sur l’iPad. L’affichage est propre. Les vidéos de la RTS sont fluides.

Rapide et puissante
Le multitâche est bien implémenté. On bascule instantanément d’une application à l’autre en passant par un système de grandes vignettes. J’en profite pour passer dans les Bing Maps précédemment lancées. Toujours rien, l’application de Microsoft ne me géolocalise pas. A suivre.

Le double processeur à 1Ghz épaulé par 1Go de RAM permet à l’ardoise de filmer sans difficulté et en toute fluidité en 1080p. L’appareil photo de cinq millions de pixels et le capteur frontal de trois millions de pixels me font bonne impression. Les clichés obtenus sont tout à fait corrects pour cette tablette dépourvue de flash. Évidemment, en basse lumière, ça pixelise un peu.

Premier bilan positif
A ce stade, le rapport qualité-prix de cette ardoise me semble idéal malgré certains petits points noirs. Même si le passage d’une application à l’autre est simplissime et que le système est bon, j’aurai souhaité trouver un vrai bureau.

Je procéderai ces prochains jours à un test plus complet en associant l’ardoise à un BlackBerry Bold 9900. Je testerai particulièrement les différentes interactions possibles entre le cellulaire et la Playbook et poursuivrai mon exploration de l’App World…

Xavier Studer

6 commentaires pour “Test: BlackBerry PlayBook OS 2.0, premières impressions

  1. Blue
    03/05/2012 à 7:37

    La même tablette depuis 12 mois. rim est tombé bien bas

    • Michael
      03/05/2012 à 3:46

      Pas pire que de comercialiser 3 fois le même modèle de tablette ou de téléphone!!!!

  2. Nycko
    03/05/2012 à 2:12

    Vous oubliez pas un petit truc venant de crackberry ? Il me semble avoir lu que le PlaysTore EST UTILISABLE après avoir rooté cette tablette non ?

  3. 07/05/2012 à 3:04

    Je constate tout de même que Black Berry a repris ses produits en main en presentant de la nouveauté «made by BBY», sans faire de la pâle copie comme d’autres constructeur. Intéressant ce nouveau playbook.

    • Nycko
      07/05/2012 à 11:57

      Heuuu.. C est la même tablette avec un Os amélioré en version 2 il me semble…
      C est ainsi que je le comprends MONNEY

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :