Microsoft sur Android: d’abord OneNote…

  • Post last modified:20/12/2014
  • Post comments:27 commentaires
Office de Microsoft débarque timidement sur Android.
Office de Microsoft débarque timidement sur Android.

Microsoft a annoncé cette semaine qu’il lançait Office sur les smartphones Android. Sa célèbre suite bureautique en position quasiment monopolistique est désormais plus ou moins disponible sur Windows Phone, iPhone et les smartphones de la galaxie Android. Une belle reconnaissance pour les systèmes mobiles de ses concurrents!

Toutes les applications ne sont toutefois pas disponibles en Suisse pour tout le monde. Alors que sur l’iPhone, les titulaires d’une licence Office 365 peuvent installer Word, Excel, PowerPoint et OneNote, les utilisateurs du petit bonhomme vert doivent pour l’instant se contenter de ce seul dernier programme.

Licence Office 365

La marche à suivre pour l’installation est des plus simples. Il suffit de posséder un compte Office 365 (l’abonnement annuel d’Office disponible aussi sur le web)  et de se rendre dans les préférences de son compte. En plus de mes cinq licences pour PC et tablettes, j’ai, par exemple, accès à cinq licences pour téléphones portables. Un e-mail permet de s’envoyer cette adresse pour finaliser l’installation depuis le Google Play Store ou depuis l’App Store.

Selon ce communiqué de presse, la version complète d’Office n’est disponible pour l’instant qu’aux Etats-Unis. Même si je n’ai pas de date, elle devrait bientôt arriver sur les autres continents et notamment en Suisse puisque la suite presque complète est déjà disponible sur iPhone.

Nouveau mode de facturation

La mise à disposition de ce logiciel tranche avec l’attitude d’autres sociétés qui refusent de développer sur les plates-formes mobiles concurrentes. Il faut dire que Microsoft doit prendre garde à conserver sa clientèle utilisant des systèmes mobiles très répandus, compte tenu de sa position embryonnaire sur ce marché.

En proposant Office sur iPhone et Android, Microsoft fait aussi la promotion de son nouveau système d’abonnement Office 365. Un nouveau mode de facturation (licence mensuelle ou annuelle par opposition par une licence à durée indéterminée sur une ou plusieurs machines) désormais pratiqué par Google pour Google Drive et Adobe pour certaines versions de ses produits…

Xavier Studer

Cet article a 27 commentaires

  1. Tricoline

    Ce sont de vrais “pompes à fric” ces nouvelles licences avec payement mensuelle/annuelle, sur la durée cela revient bien plus cher que d’acheter un soft pour ensuite l’utiliser des années sans rien demander de plus.

    Avec ceci les Microsoft and Co ouvrent une nouvelle aire de dépendance aux produits qui ne va pas faire l’unanimité !

    Perso, c’est bye bye Microsoft Office et je me tournerais vers OpenOffice, car il ne faut pas pousser trop loin le bouchon !

    1. Xavier Studer

      En plus, on est totalement tributaire de subites modifications de prix. Et une fois que nos documents seront dans SkyDrive, il sera peut-être plus difficile de migrer…

      1. bobo

        Je ne vois pas la difficulté pour migrer des documents depuis Skydrive ??

        1. Xavier Studer

          Techniquement aucune. Mais les habitudes, peut-être des problèmes de compatibilité avec les documents offices…

    2. bobo

      Payer 100.-/an pour une location office ou 300.- tous les 3 ans pour une nouvelle version c kifkif
      clair que la mise a jour n’est pas obligatoire, toutefois, je ne connais plus grand monde qui utilise Office 97.

      Pour openOffice, c juste incomparable, ça ira pour faire le strict minimum et pour autant de na pas collaborer avec des MSOffice users.

      1. Oreille

        Le ‘strict minimum’ me semble là inapproprié pour toute personne ayant tenté le saut sur cette suite OpenOffice.

        1. bobo

          OK, ce n’est pas le bon terme, tu as raison.

      2. Tricoline

        Office 2003 est encore très largement répandu, et ceci de nombreuses année après sa sortie, soit 10 ans, donc cela coute (coutait) moins cher que le nouvel office à abonnement permanent et continu, sur la durée cela coutera plus cher, pas besoin de calculer longtemps pour s’en rendre compte.

        1. MarkK

          Tout juste ! Mon employeur (près de 8000 employés en suisse romande) utilise toujours la version 2003.

  2. Noisequik

    Les produits gratuits comme Google Drive, Evernote etc suffisent pour 95% des gens!

    1. Noisequik

      Pas du tout d’être connoté geek, moi!
      Et toi, tu es plutôt Rodolphe ou Rémi dans la pub Free?

      1. Spoutnik

        je ne sais pas je ne connais pas cette pub, pas le temps de regarder la tv

        1. gregory

          toujours pas réussi à terminer votre nouvelle boîte Playmobil ?

          1. Spoutnik

            ??

  3. Patjay68

    Petite précision qui a son importance. Je vends la suite Office 2013 Pro ( la 365 à autant de soft ) 599.-, et pour un ordinateur seulement. Ça relativise un peu les 119.- annuels pour 5 ordinateurs, surtout si on est du genre à acheter chaque nouvelle version qui sort….
    Précisons également que dans le pack, l’acheteur se voit aussi offrir 1 heure de Skype out par mois, ainsi que 20 gigas supplémentaires de Skydrive

  4. utaku

    quand on voit l’évolution d’Office, il est évident qu’il n’y a que peu d’améliorations, juste de la cosmétique et du remaniement des menus. Il s’agit donc clairement de faire du fric avec des pseudos nouveaux produits que le marketing nous force à acheter encore et encore, donc les nouvelles licences 365 sont nuisibles à votre portefeuille

  5. Eco

    Tout dépend de l’usage que l’on fait d’Office. Pour un usage de base les alternatives pour Android ou open office vont souvent très bien.
    Pour un usage dans un cadre professionnel elles sont loin d’être suffisantes. Un professionnel a besoin de fonctions comme le suivi des modifications, le support pour les polices propriétaires, le support pour d’autres add-in de logiciels professionnels etc. etc. et sur ce plan même la version proposé par Microsoft sur Android et IOS est loin de répondre à ces exigences. En plus ce qui n’a pas été dit dans l’article c’est que cette version n’est pas compatible avec les tablettes Android, or c’est surtout là dessus qu’on pourrait travailler sur Office…. MS essaye évidemment de protéger ses tablettes mais en tout cas dans ces conditions cette application sera juste un petit plus pour ceux qui ont déjà Office 365 et à mon avis personne n’ira s’abonner exprès uniquement pour Android ou IOS, à moins de ne pas avoir compris toutes les limitations….

  6. Majipoor

    “La mise à disposition de ce logiciel tranche avec l’attitude d’autres sociétés qui refusent de développer sur les plates-formes mobiles concurrentes.”

    Sauf Apple qui va mettre à disposition iWork en applications Web, gratuitement, sur iCloud (en version beta actuellement). Dispo depuis n’importe quel smartphone ou PC Windows, pour 0.- . Merci qui?

    Avant de dénigrer sans savoir, je ne peux que conseiller à chacun de faire un essai: pour la création de documents riches à usage personnels (lettres, plaquettes, petits magazines), Page fout la honte à Word de par son ergonomie et sa capacité à faire des mises en page complexes, type PAO, alors que simplement positionner une image dans une page avec Word nécessite une certification Microsoft Office.

    1. MarkK

      La suite iWork est réellement fantastique !

      1. Noisequit

        Oui, pour madame Michu peut-etre…. tu le dis toi même: “pour la création de documents riches à usage personnels (lettres, plaquettes, petits magazines),”

        PS: je connais des vieux qui ne sont pas a l’aise avec un OS réussir a mettre une image dans Word… c’est peut-etre toi qui a un soucis ?

        1. Goofy

          Word est juste une horreur suivie de près par Open Office.
          Les applications Mac sont ergonomiques, sauf pour les nerds qui sont pervertis par 30 ans d’Office!

    2. rolgui

      “Page fout la honte à Word de par son ergonomie et sa capacité à faire des mises en page complexes, type PAO, alors que simplement positionner une image dans une page avec Word nécessite une certification Microsoft Office.”
      Tout à fait exact: j’utilise aussi Page maintenant, malgré que je ne maîtrise pas toutes les fonctionnalités et astuces, ayant été utilisateurs Word de nombreuses années qui me posait problème justement avec des images que l’on ne peut pas positionner comme on veut.

      1. rolgui

        Et de plus, on peut exporter dans les formats Word (pour les windowziens), PDF (sans passer par le menu imprimer, quelle aberration!) RTF, standard, ePub, etc.

        1. Bobo

          Je sais pas toi, mais moi avec Word, je fait : Fichier, Enregistrer, format PDF (ou autres standard) …
          Maintenant, c’est toi qui vois

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.