Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Brevets: les Chinois les plus innovants

Forte croissance du nombre de brevets déposés en 2012.

Forte croissance du nombre de brevets déposés en 2012.

L’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI), basée à Genève, a publié en décembre son rapport 2013. Par pays, les Chinois ont revendiqué le plus de brevets en 2012. Le nombre total de brevets déposés culmine à 2,35 millions en croissance de plus de 9% en une année. Du jamais vu.

Parmi les marques les plus connues de l’électronique, on trouve le Chinois ZTE à la première place, puis les Japonais Panasonic et Sharp devant le Chinois Huawei. Deux puissantes entreprises de l’Empire du Milieu figurent donc parmi les quatre groupes ayant déposé le plus de brevets.

Croissance jamais vue

Si l’on poursuit l’analyse du classement reproduit ci-dessous, on constate que parmi les grands noms des télécoms, Qualcomm arrive en 7e position et Ericsson 10e. Suivent ensuite: LG 11e, Samsung 16e, Nokia 18e, Intel 20e, HP 21e, Sony 23e, Microsoft 27e, Google 33e. Apple, qui ne cesse de défrayer la chronique sur ce terrain, ne se classe que 39e…

Le taux de croissance du nombre de brevets déposés a été le plus élevé enregistré ces 18 dernières années. Le nombre de demandes de brevet déposées dans le monde en 2012 se répartit en 1,51 million pour les résidents et 830’000 pour les non‑résidents des pays passés sous revue.

Informatique américaine

En 2012, les résidents de la Chine ont pour la première fois été les principaux déposants de demandes de brevet (560’681) dans le monde.  En outre, l’Office d’État de la propriété intellectuelle de la République populaire de Chine (SIPO)  est resté en tête du classement des offices pour le nombre de demandes reçues (652 777), rang auquel il avait accédé pour la première fois en 2011, est-il indiqué dans un communiqué.

Les demandes de brevet par domaine de la technologie diffèrent selon les origines. Une proportion élevée des demandes déposées par les résidents d’Israël et des États‑Unis d’Amérique se rapporte aux domaines de l’informatique et des technologies médicales, constate l’OMPI.

Semiconducteurs asiatiques

Les demandes déposées par les résidents de la Belgique, de l’Inde et de la Suisse sont plus concentrées dans le domaine de la chimie organique fine.  Les demandes émanant des résidents du Brésil se rapportaient pour une grande part au domaine de la chimie de base. Celles émanant des déposants de la Chine et de la Fédération de Russie se concentraient sur les technologies de la métallurgie.

Une part importante des demandes déposées par des résidents du Japon, de Singapour et de la République de Corée se rapporte au domaine des semiconducteurs.  Les demandes déposées par les résidents de pays européens tels que la France, l’Allemagne et la Suède concernent quant à elles principalement les technologies relatives aux transports, observe l’OMPI.

A relativiser…

Enfin, relevons que ces chiffres sont toutefois à prendre avec une certaine distance. L’Indice global de l’innovation 2013, publié également par l’OMPI et ses partenaires montre que la Suisse arrive en première position devant la Suède et le Royaume-Uni. Les Etats-Unis n’arrivent qu’en 5e position et la Chine au 35e rang. On peut toujours dire ce que l’on veut aux chiffres en prenant en considération les paramètres qui nous intéressent…

Pour mémoire, l’Indice mondial 2013 de l’innovation propose le classement de 142 pays du monde entier. Il est composé d’une salade de 84 indicateurs portant notamment sur la qualité des principales universités, les possibilités de microfinancement ou encore les affaires de capital-risque, pour une évaluation des capacités d’innovation et des résultats quantifiables.

Xavier Studer

Le nombre de brevets déposés par marque. Le Chinois ZTE arrive en tête. La très médiatique société Apple se classe en 39e position...

Le nombre de brevets déposés par marque. Le Chinois ZTE arrive en tête. La très médiatique société Apple se classe en 39e position…

12 commentaires pour “Brevets: les Chinois les plus innovants

  1. Classy.2
    26/12/2013 à 9:42

    Apple est de plus en plus à la traîne, dommage.

  2. rolgui
    26/12/2013 à 10:09

    Ce n’est pas dans les nouvelles marmites que l’on fait les meilleures soupes. (métaphore).
    Ce n’est pas la course aux innovations qui vont faire la meilleure qualité d’un produit.

    • 26/12/2013 à 10:24

      Peut-être, mais c’est en innovant qu’on construit l’avenir…

      • Classy.2
        26/12/2013 à 10:31

        Exactement, il faut oser apporter de la nouveauté. Même si ce n’est pas parfait au départ, c’est amélioré avec le temps.

        • roland
          26/12/2013 à 8:14

          on va l’encadrer celle-là

  3. Sybux
    26/12/2013 à 10:53

    Après il y a brevet et brevet. Aujourd’hui tout est breveté pour touché des royalties de ses concurrents. La taille des icônes sur un écran, le temps de pression pour avoir une action, la position du bouton volume, l’emplacement de la prise, de l’antenne wifi, etc…. Aujourd’hui, je trouve dommage que derrière un brevet on ne trouve plus uniquement des inventions, mais aussi des concepts commerciaux. Du coup à ce rythme, forcément le nombre de brevet pleut.

    • Classy.2
      26/12/2013 à 11:03

      Les brevets les plus nuls restent le pincement pour zoomer et la forme rectangulaire aux coins arrondis.

    • rolgui
      26/12/2013 à 11:31

      Même le fait de déposer un brevet peut être breveté.

    • 26/12/2013 à 11:34

      C’est bien cela, et certains brevets US 2005 2006 2007 concernant des icones l’on fait alors que UIQ s’utilisait avec possibilité de changer les tailles d’icones avec alignment paramètrable, slide photo + écran, etc etc.. 😉

    • gregory
      26/12/2013 à 11:38

      C’est clair qu’un tableau comme cela ne veut pas dire grand chose quand on voit ce que certaines sociétés arrivent à protéger. Et il serait bien qu’il y a une unification au niveau mondial sur les critères, car le brevet reste un mal nécessaire.

  4. spiritua
    26/12/2013 à 1:01

    Attention aussi, ce classement compte le nombre d’enregistrement pour un brevet, mais.cela ne veut pas encore dire qu’il sera accepter (le titre du billet peut donc porter à confusion) . il est connu que certaines entreprises déposent des camions d’application juste pour faire bonne figure dans ce genre de classement. A prendre donc avec de grosses pincettes.

  5. Simon
    26/12/2013 à 2:58

    L’innovation ne vient pas du nombre de brevets enregistrés par une entreprise mais par la capacité de cette même entreprise à créer des nouveaux marchés, influencer des marchés existants ou encore à modifier (pour le mieux…espérons) le quotidien de ces clients. L’innovation c’est un tout! C’est un ensemble de personnes partageant les mêmes valeurs et allant dans la même direction. C’est bien d’avoir un grand nombre d’ingénieurs hyper doués mais c’est pas pour autant que vous avez un produit innovant! Il faut une vision, du leadership, du marketing, etc. Bref c’est un tout qui est très difficilement quantifiable! Xavier le démontre très bien, la Chine mène le bal au nombre de brevets mais est larguée au « classement » de l’innovation.
    Comme le dit @spiritua à prendre des gigantesques pincettes!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :