Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Surveiller son sommeil avec un bracelet connecté?

Evaluer son sommeil avec un bracelet connecté?

Evaluer son sommeil avec un bracelet connecté?

Après avoir testé la fonction podomètre du BoomBand de l’hexagonal Alcatel OneTouch, je me suis intéressé à sa fonction de surveillance du sommeil. J’ai donc commencé par consulter le manuel du fabricant. J’ai découvert qu’il fallait passer le bandeau en mode nuit en tapotant six fois dessus.

J’en ai par ailleurs profité pour recharger le dispositif qui s’extrait du bracelet et se loge dans une coque à peine plus grande terminée par un connecteur micro-USB. La charge dure environ une heure pour 3 à 5 jours d’utilisation. Différentes diodes permettent de juger du niveau de charge et du mode de fonctionnement du bracelet.

Précautions à prendre…

La capture d’écran ci-dessus montre les résultats obtenus ainsi que différentes options de vibration pour le bracelet.  Tous les détails sont listés dans le manuel, mais ne donnent pas forcément envie… Pour revenir à ma nuit de sommeil, je dois dire que je suis pour le moins perplexe lorsque je consulte les résultats obtenus par le bracelet du français Alcatel OneTouch.

Pour commencer, même si j’ai passé une bonne nuit de sommeil réparatrice, je n’ai pas dormi 20h29. J’ai alors compris que même si je n’avais pas porté le bracelet pendant la journée pour le passer avant d’aller au lit, il est nécessaire d’activer la fonction sommeil juste avant de s’allonger pour l’éteindre à son réveil… Mea Culpa.

Quel intérêt?

Pour le reste, je doute un peu des données obtenues et je dois dire que je n’en saisis pas trop l’utilité. Peut-être que l’application d’Alcatel OneTouch pourrait être un peu plus didactique… Bref, encore une fois, je m’interroge sur  l’utilisation de ce type de bracelet

Je précise enfin que j’ai porté le BoomBand alors que le Bluetooth de mon smartphone était éteint. Le bracelet est donc capable se synchroniser dès que cette fonctionnalité est activée. Pour information, ce bracelet fonctionne parfaitement en mode Bluetooth Low Energy.

Bon dimanche à tous!

Xavier Studer

13 commentaires pour “Surveiller son sommeil avec un bracelet connecté?

  1. BlueDream
    09/03/2014 à 10:29

    Bah. Il faudra attendre la montre de Microsoft pour qu’on comprenne à quoi ça sert!

  2. 09/03/2014 à 10:56

    Il y a une application iOS qui permet de surveiller son sommeil en posant le téléphone à côté de son oreiller.

    • 09/03/2014 à 12:18

      Même sans le M7 dans votre appareil de 2012 ? 😉

    • 09/03/2014 à 12:36

      Existe également sous Android, mais tant sur Apple que Android c’est totalement inefficace si on a une partenaire car ils ne feront pas la différence. Bien pour les célibataires.

      • dal
        09/03/2014 à 1:16

        Inefficaces également avec les matelas à mémoire de forme.

  3. gregory
    09/03/2014 à 12:21

    Je sais que la nouvelle tendance marketing des smartphones et autres objets connectés va être le domaine de la santé mais ne pensez-vous pas que l’on glisse vers une pente dangereuse ? Confier sa santé à des objets dont on ne connaît pas la fiabilité pour éviter un contrôle chez le médecin me paraît douteux, et je pense que bcp feront malheureusement ce raccourcis

    • 09/03/2014 à 3:03

      Pas totalement faux, mais on leur confie déjà l’intégralité de notre vie privé… Alors si on y ajoute la santé…

      • richard engel
        09/03/2014 à 4:03

        Original Mike.
        Ah bon quand tu fais un câlin à ta compagne il t’espionnes.

        • 09/03/2014 à 10:19

          Su tu t’en vantes à travers ton téléphone… oui tu lui donnes l’info !

  4. i.am.will
    09/03/2014 à 7:01

    je lis tous les jours les commentaires de noisequik, je sais que je vais beaucoup dormir, donc bracelet et fonction useless

    • ced
      10/03/2014 à 5:18

      +1 ^^

  5. 09/03/2014 à 9:48

    J’utilise la solution de Withings avec leur Pulse depuis quelques mois et j’en suis plutôt satisfait.

    Il faut bien évidemment prendre les résultats avec du recul et ne pas tomber dans l’extrême paranoïa…

  6. 11/03/2014 à 11:04

    Si l’on règle la sensitivité du bracelet pour qu’il ne prenne pas en compte chaque petit mouvement, on obtient des résultats plus intéressants sur la qualité du sommeil. C’est utile pour compter le nombre de cycles profonds et avoir une idée du temps qu’il nous faut pour s’endormir.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :