Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Bracelets connectés: quelle fiabilité?

Les données du BoomBand et celles du Galaxy S4.

Alcatel BoomBand vs Galaxy S4.

Je suis revenu du MWC 2014 de Barcelone avec un bracelet connecté Alcatel OneTouch. J’ai comparé les valeurs de ce podomètre avec celles données par l’application native d’un Samsung Galaxy S4 et avec les mesures relevées par le GPS du même smartphone.

Je dois dire que j’ai plutôt été surpris par les résultats obtenus. J’ai constaté que visiblement aucune technologie ne donne entière satisfaction. La meilleure solution serait donc de panacher GPS et podomètre selon les usages. Voici les résultats:

Le trajet d’environ 2,4 kilomètres a été mesuré à 3,97 kilomètres par l’application Mes Parcours de Google. Ce programme a été particulièrement mauvais sur ce coup en me faisant faire des zigzags autour de mon chemin en fonction des aléas de la réception des signaux des satellites nécessaires à ses calculs.

Podomètres: des résultats fiables

Le podomètre intégré de mon Samsung Galaxy S4 a mesuré 2,3 kilomètres. Le partenaire de marche de Samsung a comptabilisé un peu plus de 3200 pas.  Enfin, le BoomBand du français Alcatel OneTouch a mesuré près de 3300 pas pour une distance de 2,2 kilomètres. Les podomètres font donc clairement mieux que le GPS…

J’ai ensuite gardé le bracelet hexagonal toute une journée. Après une journée de travail, le retour à mon domicile et des courses en fin de soirée, le Galaxy S4 a comptabilisé 10’500 pas environ pour une distance de 7,4 kilomètres. Du côté d’Alcatel OneTouch, on mesure 11,2 kilomètres pour un peu plus de 16’100 pas…

Gare aux modèles mal étalonnés

Que dire? Et bien visiblement le bracelet d’Alcatel OneTouch comptabilise trop de mouvements et l’indication de près de 11 kilomètres est clairement trop élevée. Ce genre de bandeaux semble donc trop sensible aux mouvements et comptabilise plus que les pas effectués.

Enfin, il faut relever que Samsung a mis plus d’une fois à jour son podomètre. J’ai vu à plusieurs reprises sa sensibilité diminuer jusqu’à arriver à un résultat qui me semble très fiable aujourd’hui. Enfin, concernant le GPS, le résultat obtenu confirme les problèmes de réception en milieu urbain et les imprécisions qui s’ensuivent. Ce problème ne survient pas en rase campagne ou en forêt lorsqu’on évalue ses performances à l’occasion de son jogging…

Xavier Studer

18 commentaires pour “Bracelets connectés: quelle fiabilité?

  1. ced
    08/03/2014 à 10:14

    Si l’on va courir ou faire du VTT, est-ce un bon produit autonome ou faut-il absolument avoir son smartphone avec?
    Sinon je ne vois pas trop l’utilité de ce genre de produit s’il doit absolument être relié à son smartphone. Je trouve que le Gear Fit est un très bon produit dans ce domaine.

    • 08/03/2014 à 10:25

      http://54.247.87.13/softwareupgrade/Wrist/Smartband_QG_GB_140212.pdf Même déconnecté du smartphone, le bracelet enregistre les pas, après vérification.

      • ced
        08/03/2014 à 10:57

        Ou un enregistrement des données sur le bracelet qu’on peut retrouver plus tard sur l’application du smartphone (qui est resté à la maison ou dans la voiture) en les reliant par bluetooth ou autres serait plus intéressant et pratique.

    • Reymond
      10/03/2014 à 7:44

      Si tu veux faire du VTT le mieux reste le bon vieux compteur classique qui mesure exactement la distance en fonction de la circonférance de ta roue. Tu peux en même temps prendre ton smartphone avec une application genre MoutainBike de Runtastic pour avoir le tracé. Bien sur les distances étant mesuré au GPS faudra pas te fier mais tu auras une bonne indication de ton parcours sur une carte ainsi que tes déniveler. Après si tu as plus de budget les montres Suunto ou Garmin sont plus conseillés

  2. 08/03/2014 à 11:42

    Inutile, imprécis, aussi efficace que le bracelet à hologramme qui donne de la vitalité 😀

    • i.am.will
      08/03/2014 à 5:45

      tu as testé ?

      • dal
        08/03/2014 à 8:20

        Nope, c’est juste de la frustration.

        • 08/03/2014 à 8:45

          Pas du tout, je fais confiance à M. Studer et à son test. Pour courrir, un seul lecteur mp3 me suffit. Mais je préfère la marche, plus efficace et moins mauvaise pour les articulations.

          • i.am.will
            08/03/2014 à 9:53

            xavier a dit à quel moment que c’est ‘Inutile, imprécis, aussi efficace que le bracelet à hologramme qui donne de la vitalité’ dans son test ? j’approuve pour la frustration

  3. rolgui
    08/03/2014 à 12:03

    Avez -vous essayé RunKeeper sur iOS pour comparer?
    En fait, comme dans la mesure du temps avec les horloge atomique, il faudrait plusieurs appareils et faire une moyenne, ce qui serait le plus précis.

  4. BioWW
    08/03/2014 à 4:54

    J’étais intéressé par le JawBone. Mais comme tout podomètre, il est inutile quand on utilise son vélo… et je fais tous mes déplacements à vélo… C’est la preuve que ces podomètres sont gadgets, car peu fiables. Et au final, à quoi ça sert, hormis pendant la phase de découverte d’un nouvel itinéraire pour son jogging ?

    • richard engel
      09/03/2014 à 4:27

      M’en fout je fais de la natation,sinon je rejoint Noisequik immensément inutile en plus avec ça au bras on a l’air d’un canard bagué.

  5. weelo78
    09/03/2014 à 1:10

    L’app Nike+ Running (utilisée sur iOS) est très précise en version GPS, pour ceux que cela intéresserait. Moins de 50m de différence sur 8 ou 10 kilomètres sur plusieurs mois à raison de 2-3 courses par semaine sur un parcours similaire et dont l’itinéraire a été contrôlé sur la carte. Vraiment bien!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :