Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Un accès moins onéreux au dernier km de Swisscom ?

Les opérateurs de téléphonie paient depuis des années des taxes d’accès excessives pour utiliser le réseau de Swisscom. Le Conseil fédéral vient de décider d’essayer de rectifier la situation en ajustant la méthode de calcul des prix, comprend-on à la lecture de ce communiqué de presse.

Concrètement, le gouvernement a revu l’ordonnance sur les services de télécommunication (OST) puisque les technologies actuelles doivent dorénavant être prises en considération dans le calcul des coûts d’accès au dernier kilomètre de cuivre. Alors que la fibre optique débarque partout, le texte révisé devrait entrer en vigueur le 1er juillet 2014. Avec dix ans de retard? Bravo encore!

Long processus

Sunrise redoute de plus un long processus de mise en pratique de cette décision et d’éventuels recours, selon son porte-parole. Le challenger suisse des télécoms salue néanmoins cette révision de l’ordonnance, attendue depuis trop longtemps. Celle-ci permettra à tous les fournisseurs alternatifs d’investir davantage dans leur infrastructure et de développer leurs offres, écrit-t-il dans un communiqué de presse diffusé vendredi.

Du côté de Swisscom, on estime que «ces mesures de réglementation contredisent l’opinion de la majorité des experts internationaux, de même que la tendance de l’Union européenne, qui a stabilisé les prix d’accès jusqu’en 2020. Les importants investissements actuels et la dynamique d’extension ne doivent pas être freinés ­ comme d’autres pays ont pu le faire ­ par de fortes baisses de prix»

Un échec sur toute la ligne

Mon commentaire? Lorsqu’on sait que le dégroupage n’a permis à Sunrise de séduire qu’environ 300’000 clients et que cet opérateur n’en compte plus que 200’000 passant aujourd’hui directement par ses propres infrastructures, on ne peut que conclure que la libéralisation du dernier kilomètre est un échec total en Suisse. Toutes les modifications légales mises en place n’ont pas permis de dynamiser correctement le marché et Swisscom reste le leader incontesté sur tous les tableaux.

Les liens entre l’Etat et le premier opérateur du pays sont évidemment trop étroits. L’intense et brillant travail de communication de Swisscom lui a permis de faire traîner sur des années toutes les modifications légales qui auraient permis à ses concurrents de lui faire perdre des parts de marché substantielles… Du coup, la Confédération continue de toucher une importante participation à ses bénéfices. Il est plus urgent que jamais de faire en sorte que cette situation ne se reproduise pas pour la fibre optique.

Xavier Studer

7 commentaires pour “Un accès moins onéreux au dernier km de Swisscom ?

  1. gregory
    15/03/2014 à 9:45

    La situation est évidemment compliquée et polémique. Perso je pense que par les temps qui courent il n’est pas inutile que la Confédération ait une participation stratégique dans un opérateur télécom. Le problème c’est qu’effectivement les concurrents sont partis de trop loin pour espérer pouvoir concurence cette immense machine aguerie au marketing et aux lutes d’influence, en plus d’avoir un certain capital sympathie historique

  2. rolgui
    15/03/2014 à 9:58

    Pourquoi ces opérateurs tels que Sunrise et orange ne tirent pas leurs propres lignes, ouvrent de fosses, posent leurs tubes, installent leurs infrastructures et veulent utiliser à bas prix toutes les installations de Swisscom, autrefois PTT qui a été payées par les consommateurs de l’époque. S’ils veulent utiliser ldes lignes, qu’ils en paient la location. C’est trop facile d’arriver une fois que tout est prêt à fonctionner.

    • Oreille
      15/03/2014 à 1:17

      On a pas de problème à payer pour utiliser un réseau historique hérité par Swisscom… C’est du prix de la location dont il est question ici.

      • rolgui
        17/03/2014 à 7:47

        Si le prix de la location est trop élevé pour eux, ils n’ont qu’à construire leur propre réseaux, comme le suggère TOM ci-sessous.

        • Sebseb01
          17/03/2014 à 3:15

          Si Swisscom devait payé l’accès au réseau, ca serait beaucoup plus drole … Swisscom profite de ce réseau (et le loue au autres) mais ne l’a pas construit

  3. TOM
    15/03/2014 à 12:27

    Mais oui !!!!, pourquoi louer un appart ??? , on peut le construire ,et comme ça on pas besoin de chercher un pour louer !!!! et problème est réglée , excellant ……..

  4. Rainman
    16/03/2014 à 1:01

    Il y en a un autre en position de monopole: cablecom, qui n’est attaqué par personne. Par exemple, dans mon quartier, je dois passer par eux car swisscom dispose encore d’anciennes lignes dont le débit n’atteint même pas 5MB/s. Pourquoi ne pourrais-je pas choisir un opérateur tiers utilisant le dernier km sur le réseau de cablecom?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :