Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Echange de fréquences mobiles: gare aux éventuelles coupures

A la suite de la mise aux enchères menée en février 2012, les fréquences de téléphonie mobile ont été redistribuées aux opérateurs. Orange, Sunrise et Swisscom doivent donc procéder à des échanges dans les bandes des 900 et 1800 MHz, de manière à notamment corriger certaines inégalités historiques.

Les préparatifs sont en cours. Les travaux se dérouleront de nuit entre le 21 juillet et le 16 août. Ils pourraient éventuellement provoquer de courtes interruptions du réseau, indique dans un communiqué l’Office fédéral de la communication (OFCOM) qui estime qu’au final rien ne devrait changer pour les clients.  Plus d’informations dans la feuille d’information.

XS

5 commentaires pour “Echange de fréquences mobiles: gare aux éventuelles coupures

  1. Elroy
    27/03/2014 à 7:36

    Il me semble que ces réseaux sont toujours plus mauvais dans les villes. J’y comprends rien.

    • Tom
      27/03/2014 à 8:08

      Et oui , bc de gens on remarqué ça , avec mon S4, la 4G (Sc) et tres souvent au minimum, et aussi en edge la plupart du temps , en plein ville Ge.
      on sait pas ce qu’ils foutent vraiment. ….

  2. André Jaquenoud
    27/03/2014 à 12:37

    Je confirme. On n’a jamais la vitesse promise par la pub, pas même sur l’internet fixe à la maison. On nous vole, comme partout.

  3. misenta
    28/03/2014 à 9:04

    Le réseau est partagé entre tous et comme les fréquences actuellement disponibles sont très limitées,celà pose un problème de capacité qui devrait largement s’améliorer avec ces nouvelles fréquences. De plus, certains émetteurs devront être transformés avec des mises à l’enquête qui prendront beaucoup de temps.

  4. thierry
    27/04/2014 à 3:24

    J’attends de voir comment et dans quels proportions les échanges des fréquences et les nouvelles fréquences vont influencer la qualité et la portée du réseaud chaque opérateur.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :