Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Economie de l’internet: la Suisse va mieux, mais…

La cyberadministration reste perfectible en Suisse.

La cyberadministration reste perfectible en Suisse.

Même si c’est en Suisse que l’on surfe en moyenne le plus rapidement en Europe, tous les indicateurs n’ont pas toujours été au vert en matière d’économie de l’internet. Certains services semblent d’ailleurs toujours plus utilisés à l’étranger qu’en Helvétie.

Selon le dernier rapport de l’Institut d’études économiques de Bâle, la cyberéconomie en Suisse se mesure aux pays les plus performants au monde et dispose de très bons atouts pour poursuivre son développement. Tout n’est toutefois pas parfait, selon un communiqué du Secrétariat d’Etat à l’économie diffusé la semaine passée.

Peut faire mieux

En matière de cyberadministration, la Suisse a certes pu rattraper une partie de son retard, mais elle n’est pas parvenue à le combler vis-à-vis des pays leaders en Europe. Concernant le secteur de la santé, les précédents monitorages montraient déjà que le potentiel de la cybersanté est encore loin d’être pleinement exploité en Suisse comme à l’étranger, est-il indiqué dans le même texte de presse.

On en apprend un peu plus dans le résumé en français: «La Suisse a largement rattrapé son retard par rapport aux meilleurs pays sans pour autant le combler. Elle mise sur le déploiement de solutions de haute qualité. Les cantons obtiennent de meilleurs résultats que la Confédération et les communes. Par conséquent, l’offre de solutions de cyberadministration recèle un potentiel d’amélioration.»

Bonne infrastructure

Selon le communiqué, la Suisse dispose, sur la quasi-totalité de son territoire, de raccordements fixes et mobiles à large bande. En comparaison internationale, la Suisse figure parmi les pays pratiquant des prix moyens, en particulier pour les services à large bande fixes et mobiles et pour les services vocaux et de données en itinérance.

«L’infrastructure suisse de télécommunications est toutefois si bonne, sur les plans quantitatif et qualitatif, que son classement tarifaire en milieu de tableau ne pèse pas outre mesure dans la balance», est-il encore indiqué dans le même texte. On s’en réjouit…

Xavier Studer

1 commentaire pour “Economie de l’internet: la Suisse va mieux, mais…

  1. Ulk
    30/06/2014 à 9:19

    Comme toujours, Berne est mal positionnée. Il n’y a qu’à regarder admin.ch pour comprendre…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :