Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Gigabit internet: UPC Cablecom y songe…

UPC Cablecom joue avec les mots, mais il est globalement moins cher que le puissant Swisscom.

UPC Cablecom joue avec les mots, mais il est globalement moins cher que le puissant Swisscom.

Alors que Swisscom propose le Gigabit internet depuis de longs mois dans une grande partie de la Suisse, UPC Cablecom écrit dans un communiqué de presse diffusé jeudi que «la prochaine évolution technologique pour des vitesses supérieures à 1 Gbit/s est déjà prévue»… C’est déjà ça!

En titre, la même société indique qu’elle «termine le développement du câble à fibre optique». Mais qu’est-ce que ce verbiage qui fait penser à «fiber power» tout aussi opaque? Concrètement, UPC essaie de faire passer son réseau dont le cœur est en fibre optique pour de la véritable fibre optique. Mais attention!

En effet, le client est toujours raccordé par du câble à son domicile, d’où ces appellations un peu folkloriques, voire franchement loufoques. La «vraie» fibre optique est en principe tirée jusque chez le consommateur, même si cela n’est pas forcément nécessaire. Cela dit, selon une étude citée par le premier téléréseau de Suisse, ses produits sont clairement beaucoup plus avantageux que ceux du puissant Swisscom.

Extraits du communiqué (italique)

Grâce à l’achèvement du réseau câblé en fibre optique au Tessin, plus de deux millions de foyers peuvent désormais bénéficier de l’autoroute de données d’UPC Cablecom. Des investissements à hauteur de 1,1 milliard de francs au cours des cinq dernières années permettent à l’entreprise de proposer l’internet le plus rapide dans toute sa zone de couverture.

De plus en plus de données à transporter de plus en plus vite et de plus en plus de personnes qui veulent utiliser de plus en plus d’applications avec de plus en plus d’appareils: ces dernières années, la demande de débit Internet rapide a littéralement explosé, que ce soit pour l’upload ou le download. Ainsi, le volume de données transportées par le biais d’Internet a augmenté de 30 % au cours des douze derniers mois chez les clients d’UPC Cablecom.

Investissements conséquents

Au cours des cinq dernières années, l’entreprise a investi plus de 1,1 milliard de francs dans le développement du câble en fibre optique et l’introduction de nouvelles technologies. L’achèvement du réseau au Tessin au début du mois de juillet signifie qu’aujourd’hui déjà, les quelque deux millions de foyers raccordés en Suisse peuvent atteindre une vitesse Internet de 250 Mbit/s.

Dans la région bernoise, l’entreprise propose même une vitesse de 500 Mbit/s. En plus des deux millions de foyers privés, UPC Cablecom relie plus de 200’000 entreprises grâce à son réseau câblé en fibre optique. En cas de besoin, UPC Cablecom peut augmenter sans problème la vitesse Internet. Cependant, la demande actuelle n’est pas encore suffisante. De plus, le standard technologique DOCSIS est en cours de développement; à terme, il permettra d’atteindre des vitesses encore supérieures.

XS

12 commentaires pour “Gigabit internet: UPC Cablecom y songe…

  1. Tricoline
    25/07/2014 à 8:33

    A contrario, le puissant Swisscom prétend d’un côté annoncer un million de clients en gigabit FTTH et dans les annonces début 2014 de 10% de raccordement en FTTH (potentiel).

    Swisscom a un problème de math, la Suisse compte environ 4’000’000 de ménages, donc 1 million en fibre cela fait 25%, c’est 2,5 fois plus que l’autre annonce de début 2014 (10%).

    Swisscom et UPC sont devenus des maitres en manipulation des chiffres dans leur annonces, ceci pour bien embrouiller leur client respectif, pas très honnête tout cela !

    Quand au DOCSIS ce n’est pas vraiment la panacée …

    • Bertrand
      25/07/2014 à 11:36

      Swisscom ne compte (et connecte) pas que des ménages parmi ses clients..

  2. Marcel Liard
    25/07/2014 à 9:10

    Différence entre ceux qui peuvent avoir et ceux qui ont un abo Swisscom fibre.

  3. marco
    25/07/2014 à 10:19

    Les clients s’en foutent des chiffres, ils vont sur les sites des opérateurs, regardent les prix et débits proposés et prennent ce dont ils ont besoin. L’opérateur peur dire qu’il est n°1 sur les paysans qui ont 2 vaches bleues dans une vallées roses avec des pommes violettes ca ne changera rien.

    Par contre le calamiteux service client du cable us UPC Cablecom contre l’excellent service client de Swisscom peut peser dans la balance.

  4. marco
    25/07/2014 à 10:24

    Et le cablo us au calamiteux service client n’a pas les moyens de changer toutes les prises clients par des prises fibres optiques comme le font actuellement Swisscom et les SI des cantons. Donc ils font des solutions hybrides de FTTB puis du coax mais ne revons pas la course à la vitesse va s’arrêter pour eux car techniquement ca n’ira pas plus loin en débits.

    Et la Swisscom prend une sérieuse avance.

    Mais bon le cablo us au calamiteux service client aime craner à la télé et partout vanter les bons résultats satisfaction de son calamiteux service client et sa super vitesse… mais matez le comparatif … ils ne prennent pas le débit de 500 quils offrent à berne contre le débit de 1g que swisscom offre en fibre … ils devraient comparer les plus haut débits commerciaux vendus, mais la c’est moins flateur pour eux.

  5. pietro
    25/07/2014 à 11:03

    marco serait-il lié d’une manière ou d’une autre à Swisscom ou aurait-il des compte à régler avec UOC ?

    Quant à moi, je suis client UPC depuis un paquet d’années (d’abord Urbanet…).
    J’ai eu affaire au service client d’UPC deux fois ces 6 derniers mois… et j’ai été franchement épaté par la qualité du service (tout a chaque fois été réglé à satisfaction sans délai, notamment l’envoi d’un nouvel adaptateur multimédia reçu le lendemain).

    J’admets volontiers que le service client d’UPC *était* pitoyable (j’en ai aussi souffert)… mais ça semble réellement être de l’histoire ancienne !
    Il faut parfois oser se remettre en question.

    • marco
      25/07/2014 à 2:07

      25 min d’attente vendredi 18 juillet 15h30 pour entre dire avec accent que « si le modem marche pas c’est normal faut plus l’utiliser » … pas mal quand on sait qu’une heure plus tard le modem remarchait très bien.

      ce n’est pas de l’histoire ancienne le calamiteux service client d’Incapablecom 🙂

      allez voir sur http://community.upc-cablecom.ch/pages/3589103b2f?lang=fr_FR vous comprendrez par vous meme

  6. Eco
    25/07/2014 à 1:48

    Je confirme, il y a eu une nette amélioration de débit et de service client assez récemment, donc oui avant il y a eu des périodes calamiteuses, mais les choses changent, mais ceux qui sont pas clients peuvent pas savoir et du coup parfois ce qu’il disent n’est plus actuel…

  7. marco
    25/07/2014 à 2:05

    Client d’UPC opérateur au calamiteux service client et Client Swisscom rien de plus.

    Tu appels le service client de Swisscom tu es bien servi et le probleme est resolu.
    Tu appels le calamiteux service client d’UPC cablecom, apres mini 25 min d’attente un call center offshore te raconte des bétise la plus part du temps et ton souci n’est pas résolu.

    Pas employé par un opérateur, ne bosse pas dans le domaine des télécoms.

    Quant au calamiteux service client d’upc cablecom, je fais du Mr Studer, qui adore enrober les sociétés d’avis personnels quant il les site 🙂

  8. 25/07/2014 à 8:58

    Je suis client Cablecom depuis le début (avant Urbanet). La vitesse est constante, en moyenne un problème de connection par année résolu en moins de 2 heures et le service client et devenu très efficace avec du personnel courtois et professionnel.

  9. Manu
    28/07/2014 à 9:09

    La guerre des chiffres n’a pas fini de faire couler de l’encre…
    Je note que le post oppose le câble en fibre optique d’UPC, à l’élégance technologique de la fibre de Swisscom. Mais n’oublions pas que Swisscom ne fait finalement pas mieux : le gros de leurs investissements se concentre aujourd’hui sur le FTTC et surtout le Vectoring, qui sont des technologies qui s’appuient au final sur le bon vieux cuivre. Un sorte de « cuivre en fibre optique » si l’on reprend la dénomination marketing d’UPC. Et le gros de la couverture « fibre » annoncée par Swisscom n’est en fait que du cuivre, au final…
    La réalité sur le terrain, c’est que la fibre jusqu’à l’abonné (FTTH) patine ; je renvoie à ce titre aux différents posts sur ce même blog concernant la mise en service d’une ligne FTTH calamiteuse avec Sunrise… Et pourtant, le FTTH est la seule réelle solution d’avenir : elle permet des débits qui seront toujours supérieurs au cuivre, elle est pérenne (contrairement aux solutions Docsis ou DSL qui demanderont de nouveaux investissements massifs dans la rue dans quelques années), elle permet la concurrence.
    Au prétexte d’économies, la volonté de Swisscom de pousser le Vectoring plutôt que la FTTH est certainement plutôt due à sa volonté d’annihiler cette dernière, puisque le Vectoring est une technologie exclusive, qui ne peut être exploitée que par un seul opérateur, ayant le contrôle sur l’ensemble des paires de cuivres couvertes par l’équipement dans le terrain.
    Bref, derrière la querelle de chiffres, la réalité est peu glorieuse : vous aurez droit à des vitesses vertigineuses, mais pas au choix de votre opérateur. La concurrence semble bel et bien faussée ici-bas…

  10. sam
    29/07/2014 à 4:47

    Pour info le service client de Cablecom est basé à Yverdon, et bientôt sur Lausanne, j’y ai fais un court passage et tout est fait pour que vous soyez bien servis, j’ai été étonné en bien lors de mon passage chez eux. et j’ai eu plus de soucis avec swisscom ou leurs téléphoniste ne savent pas ce que c’est un VPN et ne comprenne même pas comment fonctionnent leurs modems, au point que j’ai pris contact via twitter pour avoir une réponse.

    maintenant y’a du bon et du moins bon chez les deux et dès fois voila y’a de l’attente au téléphone dès fois pas ben c’est la vie d’un call center

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :