Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

UPC Cablecom: Suisse-Autriche, même combat!

Le royaume d'Eric Tveter, patron d'UPC Cablecom, s'étend à l'Autriche!

Le royaume d’Eric Tveter, patron d’UPC Cablecom, s’étend à l’Autriche!

Les marchés suisses et autrichiens des télécoms sont assez différents. Pourtant, Liberty Global a annoncé mardi dans un communiqué de presse adapter sa structure pour ces deux pays. Eric Tveter, CEO d’UPC Cablecom pour la Suisse depuis 2009, deviendra CEO de la nouvelle organisation régionale au 1er août.

Thomas Hintze, jusqu’à maintenant directeur de UPC Austria, officiera comme chairman d’UPC Austria et en référera à Eric Tveter. Visiblement, le groupe chercherait à faire des économies en traitant certains contrats pour les deux marchés…. Il semblerait qu’il cherche aussi à développer davantage UPC Austria…

Les explications d’UPC Cablecom

Au cours des dernières années, le groupe Liberty Global a fortement crû. Aujourd’hui, l’entreprise sise au Royaume-Uni fournit des services ultra-modernes dans le domaine de la communication et du divertissement à 25 millions de clients dans 14 pays. Pour soutenir la croissance future et servir les marchés de manière optimale à l’avenir également, Liberty Global réunit les deux sociétés sœurs UPC Austria et UPC Cablecom en une organisation régionale commune sise à Zurich, ce au 1er août 2014.

Cette unité internationale au sein de l’entreprise permettra au deux sociétés de répondre de manière optimale aux besoins de leurs clients en Autriche et en Suisse. Elles profiteront toutes deux d’économies d’échelle supplémentaires et gagneront en importance par rapport à leurs concurrents nationaux. Aujourd’hui déjà, UPC Austria et UPC Cablecom collaborent dans divers domaines. Cette coopération va ainsi être développée et approfondie.

Divertissement partout

Eric Tveter s’exprime ainsi sur sa nouvelle fonction: «Dans mon nouveau rôle, je me réjouis de collaborer avec nos collègues en Autriche, en Suisse et au sein du groupe Liberty Global. Nous continuons à accorder une attention particulière à nos clients et à nos partenaires et nous montrons conséquents dans la mise en pratique de notre vision: Divertissement et communication — partout, à tout moment et sur n’importe quel appareil.»

Mon commentaire? Les exemples d’entités supranationales que j’ai eu l’occasion de suivre ces dernières années étaient loin d’être idéaux. Peut-être qu’il existe toutefois des possibilités d’économie. Pour mémoire, aussi bien Sunrise qu’Orange Suisse pouvaient s’appuyer sur des groupes internationaux. On connait la suite…

XS

6 commentaires pour “UPC Cablecom: Suisse-Autriche, même combat!

  1. Lucien
    30/07/2014 à 9:13

    Comme Cablecom ne progresse plus en Suisse, il s’étend en Autriche.

  2. Tricoline
    30/07/2014 à 9:52

    Ce sont les clients et téléspectateurs francophones qui vont en faire les frais !

    Autriche plus Suisse cela fait environ 17 millions d’habitants, avec moins de 10% de francophones nous sommes mis de côté, quand aux tessinois, ils sont germanisés depuis belle lurette !

    Donc vu du Royaume Unis, c’est du germanophone, sans plus ! simple peur eux !

    Cela donnera finalement plus d’opportunités aux autres distributeurs de chaines TV (Cablos, Swisscom …) pour se profiler dans la population contre l’artichaut bleu.

    • Oreille
      30/07/2014 à 11:26

      Ça paraît juste effectivement.

    • Original Mike
      30/07/2014 à 11:55

      C’est la réflexion que je me suis fait à la lecture du communiqué de presse de UPC. Les clients francophones doivent être soucieux de la situation venir…

    • Nathalie Raemy
      30/07/2014 à 6:32

      Oui Tricoline, c’est juste. Il y a même certains européens qui ne savent même pas qu’on parle français dans une partie de la Suisse. Et lorsqu’ils l’apprennent ils nous disent le « Suisse-Français »? (en référence au Suisse-Allemand). Alors qu’à Neuchâtel on est reconnu pour parler un français meilleur qu’à Paris d’après l’académie. Par contre bien que je ne sois pas vraiment pour la globalisation personnellement, dans bien des cas plus une entreprise est grande et plus elle est performante. ça peut être un plus pour certain accords internationaux et pour le tracé à travers l’Europe en utilisant le web… ce qui n’est pas le point fort de Swisscom récemment! …Expérience douloureuse faite récemment: utilisant un VPN j’aurai perdu mon emploi avec Swisscom si je n’avais fait venir d’urgence la fibre optique à mon domicile grâce à un membre du groupe Swisscable dont fait parti cablecom, avec lesquels du reste j’avaisi pu travaillé plus de dix ans sans problème avec le même setup. Avec Swisscom, en utilisant mon VPN je descendais à moins d’un Mbps du fait de leur accords internationaux quelques peu insuffisants, et du fait du fait qu’ils brident apparemment le réseau de pas mal d’utilisateurs dans les régions où leur débit est insuffisant… Lire mes autres post pour plus de détails 😉 Alors je ne peux qu’aimer Cablecom et Swisscable, et je leur souhaite de se développer à fond…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :