Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

La COMCO examine la concentration de local.ch et search.ch

Un cartel plus difficile que prévu à mettre en place. La COMCO a épinglé les deux compères!

Un cartel plus difficile que prévu à mettre en place. La COMCO a épinglé les deux compères!

Ce qui ressemble furieusement à un cartel des annuaires (ou de la publicité en ligne) ne se fera pas aussi facilement que le souhaitent les puissants Swisscom et Tamedia. La Commission de la concurrence (COMCO) va procéder à un examen approfondi du projet de concentration entre local.ch et search.ch.

Suite au rachat de Publigroupe, les deux compères prévoient de créer une entreprise commune avec leurs filiales représentées par ces deux marques très populaires. L’examen préalable effectué par la COMCO a évidemment montré que cette concentration pourrait créer ou renforcer une position dominante sur le marché des annuaires (au minimum).

Concentration dure

Pour mémoire, suite au rachat de Publigroupe, les deux poids lourds souhaitent regrouper leurs activités commerciales dans le domaine des annuaires. Dans ce but, ils prévoient de créer une filiale commune avec local.ch et search.ch, est-il rappelé dans ce communiqué. On imagine bien que leur collaboration s’étendra par la suite à d’autres secteurs…

Le capital-actions serait détenu à 69% par Swisscom et à 31% par Tamedia. Les deux groupes motivent cette démarche par la nécessité de rendre leur activité plus compétitive, afin de faire face à Google qui n’est pas tout à fait actif dans le même domaine. Et qui sait, qui souhaiterait peut-être un jour pouvoir accéder à des tarifs acceptables à certaines données comme d’autres concurrents…

Comme un air de cartel

Quoi qu’il en soit, suite à un examen préalable, la COMCO a déjà trouvé des indices portant sur la création ou le renforcement d’une position dominante dans le domaine des annuaires. La COMCO va donc logiquement effectuer un examen approfondi des effets sur la concurrence du projet de concentration. L’examen doit être réalisé dans le délai légal de quatre mois.

En guise de commentaire, je dois dire que je suis soulagé de voir que la COMCO ne laisse pas passer cette concentration aussi facilement que ça. Espérons qu’elle propose des mesures pour garantir la compétitivité d’autres annuaires et de la publicité en ligne. Visiblement, la COMCO n’a pas été dupe et n’a pas glissé sur l’argument grossier anti-Google brandi si maladroitement par Swisscom et les éditeurs!

Xavier Studer

2 commentaires pour “La COMCO examine la concentration de local.ch et search.ch

  1. Alain
    27/11/2014 à 10:22

    Bof. De toute manière Swisscom obtiendra ce qu’il veut.

  2. 10/08/2015 à 8:45

    C’est fait : http://wp.me/p1c2ZL-2y

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :