Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Test: le Samsung Galaxy A5 sous la loupe

Le Sasmung Galaxy A5.

Le Sasmung Galaxy A5.

Après avoir créé la surprise avec son Galaxy Alpha et son cadre métallique, le premier fabricant mondial de smartphones a lancé une série A, dont le Galaxy A5 taillé dans une coque métallique rappelée par deux filets argentés sur la tranche. Test.

Dès la prise en mains, on est surpris par la légèreté de ce smartphone 4G qui ne pèse que 123 grammes. La surface nacrée de son dos fait le plus bel effet. Son épaisseur de 7,7 mm surprend. Il s’agit d’un des appareils les plus fins du marché.

Galaxy A5: et la mise à jour?

La surprise produite par cette magnifique finition passée, le démarrage se fait rapidement et sans encombre. L’appareil est animé par Android 4.4.4 et ne dispose pas encore de mise à jour vers Android 5.0. Son processeur à quatre cœurs cadencé à 1,2 Ghz et ses 2 Go de mémoire lui permettent d’atteindre un peu plus de 22’000 points sur le logiciel de benchmark Antutu.

De puissance beaucoup plus modeste que l’Alpha, ce Samsung Galaxy A5 dispose toutefois des ressources nécessaires pour proposer une interface rapide et agréable similaire à celles des autres Galaxy. On ne se lasse pas de la sur-couche, légèrement repensée du constructeur. On y trouve notamment différents thèmes sympathiques.

Le test des selfies

L’appareil photo de 13 millions de pixels est couplé avec un capteur de 5 millions der pixels pour réaliser des selfies. Il suffit de tendre la paume de sa deuxième main vers l’appareil pour déclencher la photo après deux secondes. Il faut toutefois trouver le coup…

Un autre mode permet de prendre des selfies de groupe grâce à un mode panorama. Globalement, les résultats sont excellents et la balance des blancs particulièrement réussie. Les différents modes sont toujours particulièrement utiles. A noter qu’il filme en Full HD et non en Quad HD.

L’écran du Samsung A5

L’écran Super AMOLED HD de cinq pouces n’atteint pas le piqué des versions Full HD, mais propose un confort tout à fait appréciable, d’autant plus que son rendu est tout à fait correct. Les couleurs sont des plus vivantes.

Bénéficiant d’une autonomie de plusieurs jours d’une utilisation normale, le Samsung Galaxy A5 est une réussite, d’autant plus qu’il est possible d’y rejouer une carte micro-SD puisqu’il ne possède que 16 Go de base. Il est par ailleurs disponible pour un peu moins de 400 francs sur la toile. Un excellent rapport qualité/prix.

Xavier Studer

9 commentaires pour “Test: le Samsung Galaxy A5 sous la loupe

  1. f.delamuraz
    01/27/2015 à 7 h 20 min

    Galaxy A, Galaxy E, Galaxy J , Galaxy S…. heureusement que Samsung voulait restreindre le nbre de modèles en 2015…. (sic)

    • rolgui
      01/27/2015 à 10 h 36 min

      il y en aura peut-être 26.

      • Phil
        01/27/2015 à 17 h 50 min

        Je vous invite à lire cet article paru aujourd’hui : http://www.planetegalaxy.com/samsung-simplifie-sa-gamme-mais-ne-la-reduit-pas/

        • f.delamuraz
          01/28/2015 à 7 h 10 min

          Mouais …. 3 version (entrée, milieu et haut de gamme) en déclinaisons couleurs suffisent à mon sens… là ils font de l’envahissement pour être présent partout. Résultat tu ne sais jamais quelle version tu as sous les yeux

          • Phil
            01/28/2015 à 7 h 36 min

            C’est surtout pour le client lambda que ça ne doit pas être simple, il verra juste les tailles d’écrans et les prix qui sont différents. Personnellement je préfère voir ces nouveaux modèles que le tout plastique identique des autres années, ça amène au moins un peu de neuf.

  2. JP
    01/27/2015 à 7 h 49 min

    Des caractéristiques moyen-low cost pour les composants, rentrés dans un cadre en alu, et hop, 400 balles. Ca va pas marcher bien longtemps leurs marges de fou. A caractéristiques techniques presque égales, avec un peu plus de plastoc, c’est presque moitié prix chez bien d’autres constructeurs…

    • 01/27/2015 à 19 h 44 min

      Je ne suis pas tout à fait d’accord. La finition n’a rien à voir avec des produits d’entrée de gamme.

      • JP
        01/27/2015 à 22 h 26 min

        Je ne parle pas de finition, mais de composants, ni d’entrée de gamme, mais de moyen à bas, là où on peut faire le max de marges. C’est la tactique du « réemballage » de vieux matos, comme pour les versions « mini », en mieux (avec de l’alu, vouha…). Comme Apple l’a fait dès le début, mais en profitant d’une aura autre. Celle que n’a jamais eue Samsung. Ou alors pas très longtemps (à l’heure du S3 éventuellement parce que c’était trend) Le seul constructeur qui fait des compacts (mini…) qui sont pas avec des composants au rabais, c’est Sony. Et visiblement, à force d’être trop honnêtes (…), ils font pas assez de marges et risquent bien de faire passer à la trappe leur division mobile, comme les VAIO…

  3. thomas
    02/01/2015 à 9 h 12 min

    Je l’ai acheté la semaine dernière, et pour le moment je le trouve vraiment bien. Les photos sont très réussis. Et il fait tourner de bons jeux .

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :