Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Annuaires en ligne: Zip.ch s’attaque au monopole de Swisscom!

Zip.ch s'attaque au monopole de Swisscom et Tamedia.

Zip.ch s’attaque au monopole de Swisscom et Tamedia.

Le marché des annuaires en ligne pourrait enfin évoluer ces prochains mois. Dans un communiqué de presse musclé, Zip.ch affirme qu’il entend détrôner le leader du marché et casser le monopole actuel détenu par Swisscom et Tamedia.

Il se veut simple à utiliser et surtout proposer la gratuité des services de référencement aux particuliers et aux entreprises. De quoi remuer un marché opaque où certaines inscriptions valent de l’or…. Une concurrence inespérée!

Le communiqué diffusé mercredi est limpide. En voici ci-dessous l’essentiel en italique. Espérons que cette tentative menée par Zip.ch, une entreprise en mains de privées, apporte plus de clarté et de concurrence sur ce marché si lucratif et verrouillé par le puissant opérateur étatique…

Le lucratif marché helvétique des annuaires en ligne est aujourd’hui dominé de manière monopolistique par l’alliance Swisscom-Tamedia via leurs plateformes local.ch et search.ch qui imposent leurs conditions.

Cette position dominante ne répond pas aux attentes des particuliers, des entreprises et des utilisateurs. Pour communiquer de manière efficace, ceux-ci sont contraints de souscrire aux services de référencement de Swisscom Directories proposés à des prix excessifs, alors même que l’expérience utilisateur n’offre pas la qualité et la simplicité de recherche que peut offrir Google, la référence mondiale.

Deuxième version en vue

Zip.ch lance aujourd’hui l’offensive en publiant la première version de sa plateforme, disponible pour PC, tablettes et smartphones (iOS et Android).

Une première version amenée à évoluer sensiblement puisque les abonnés ayant souscrits aux services payants de Swisscom Directories ne sont actuellement pas référencés sur zip.ch, Swisscom Directories ne transmettant ces données, obtenues dans le cadre de son monopole, qu’à des conditions exorbitantes en vue de décourager tout concurrent potentiel. Zip.ch lancera prochainement des procédures légales pour mettre un terme à ces abus.

Une seconde version de zip.ch verra le jour très prochainement. Elle offrira de nouvelles fonctionnalités, permettant notamment aux particuliers et aux entreprises la création et l’édition en ligne de leurs données de base, la sélection de leurs rubriques, l’insertion d’adresses web, identifiants de réseaux sociaux, descriptifs d’activité, logos et tout cela gratuitement.

6 commentaires pour “Annuaires en ligne: Zip.ch s’attaque au monopole de Swisscom!

  1. marco
    03/19/2015 à 8 h 15 min

    J’ai testé en cherchant « Radio One FM », j’ai eu 2 centres de radiologie sur Onex. Avec Search.ch j’ai eu seulement le numéro de la radio. Donc Zip.ch c’est nul !

    • rolgui
      03/19/2015 à 10 h 14 min

      Ce site vient certainement de Zurich.

  2. 03/19/2015 à 12 h 09 min

    « Dans un communiqué de presse musclé, Zip.ch affirme qu’il entend détrôner le leader du marché et casser le monopole actuel détenu par Swisscom et Tamedia. » LOL ! Cela me fait penser à Bulat Chagaev qui voulait gagner la champion’s league avec Xamax.

  3. neo
    03/19/2015 à 12 h 16 min

    Radio One FM n’est pas sur zip.ch parce qu’ils ont souscris aux services payant de Swisscom Directories.

    Voir avant dernier paragraphe:

    Une première version amenée à évoluer sensiblement puisque les abonnés ayant souscrits aux services payants de Swisscom Directories ne sont actuellement pas référencés sur zip.ch, Swisscom Directories ne transmettant ces données, obtenues dans le cadre de son monopole, qu’à des conditions exorbitantes en vue de décourager tout concurrent potentiel. Zip.ch lancera prochainement des procédures légales pour mettre un terme à ces abus.

    Pour information, la société est basée à Genève.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :