Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Téléphonie: Sunrise convainc l’Université de Bâle

Sunrise marque des points à Bâle.

Sunrise marque des points à Bâle.

Sunrise, qui communiquera ses résultats annuels ce jeudi 26 mars, continue de séduire certains clients institutionnels. Il a ainsi annoncé en fin de semaine qu’il s’occuperait à l’avenir de toute l’infrastructure téléphonique de l’Université de Bâle. Un contrat décroché au terme d’un appel d’offres public.

Sunrise équipera l’université de Bâle, la plus ancienne de Suisse, d’une nouvelle solution de téléphonie sur IP. Forte de quelque 4000 raccordements téléphoniques, la téléphonie fixe de l’Université fonctionnera à l’avenir sur le réseau LAN existant. Le projet se fonde sur une infrastructure Cisco.

L’Université de Bâle a lancé un appel d’offres relatif à ce projet en août 2014. «Nos compétences techniques, la souplesse de nos prestations et notre excellent rapport qualité-prix ont convaincu l’université de Bâle», a déclaré Markus Naef, Responsable commercial de Sunrise, cité dans un communiqué de presse.

6000 clients commerciaux

Business Sunrise compte environ 6000 clients commerciaux, dont de petites et moyennes entreprises, mais aussi de grandes entreprises telles que La Poste, l’aéroport de Zurich ou les CFF. Il est réjouissant de constater que contrairement à la Confédération, le canton de Bâle conduise jusqu’à leur terme les appels d’offres publics.

A fin 2014, UPC Cablecom a été discriminé pendant un appel d’offres public mené par la Confédération au profit de Swisscom, dont elle est l’actionnaire majoritaire. Berne n’a pas trouvé mieux que de modifier ses conditions pendant la procédure. Le premier câblo-opérateur du pays se réservait la suite à donner à cette affaire.

Xavier Studer

1 commentaire pour “Téléphonie: Sunrise convainc l’Université de Bâle

  1. Ludovic
    22/03/2015 à 1:56

    La Suiss? Pas mieux qu’une republique bannière.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :