Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Sunrise pour une privatisation totale de Swisscom

Le siège de Sunrise à Zurich.

Le siège de Sunrise à Zurich.

La position de Swisscom sur le marché suisse des télécommunications fait à nouveau couler de l’encre dans la presse. Swisscom occupe une place beaucoup trop importante pour Sunrise, qui plaide pour une privatisation totale du puissant et dynamique opérateur en mains publiques.

Confronté à certains problèmes, le président du conseil d’administration du challenger helvétique des télécoms Dominik Koechlin ne peut que déplorer de grosses lenteurs de l’administration fédérale. Certains dossiers traités par la Commission de la concurrence (COMCO) peuvent prendre jusqu’à dix ans….

Cet était de fait n’est pas une surprise. «Actuellement, la Confédération est juge et partie. Elle a tous les rôles. Elle est propriétaire et cliente. En plus, elle est juge. Et personne ne peut s’y opposer», résume le président qui s’exprimait dans l’Agefi et cité par l’ATS.

Un marché verrouillé

Mon commentaire? La position de l’ogre bleu en Suisse est telle que des mesures fortes sont aujourd’hui effectivement nécessaires pour assurer le bon fonctionnement du système. La solution préconisée par Sunrise retentit un peu presque comme un cri de désespoir. On pourrait aussi imaginer un démantèlement du Groupe Swisscom en plusieurs entreprises privées, le réseau fixe restant en mains publiques.

De toute manière, les gesticulations des concurrents de Swisscom ou d’observateurs constatant cette situation sont totalement inutiles. Le puissant lobby de Swisscom à Berne rend toutes ces démarches vaines. L’ancien monopoliste l’a bien compris et fanfaronne désormais régulièrement sur sa position. Arrogant, il indique ainsi vouloir reprendre des parts de marché ou s’amuse de ses bénéfices…

J’oubliais. Swisscom a désormais ouvert un bureau de communication à Lausanne. Il emploiera trois personnes pour renforcer la présence et la force de lobbyisme de l’opérateur de ce côté de la Sarine.

Xavier Studer

13 commentaires pour “Sunrise pour une privatisation totale de Swisscom

  1. 04/21/2015 à 7 h 52 min

    L’électricité, les transports, l’eau, les communications, comme la défense, doivent rester en mains publics, c’est à dire l’état. C’est le seul moyen pour garder une certaine stabilité, même si les prestations semblent, je dis bien semblent, plus dispendieuses que d’autres. On évite aussi d’être pris en otage par des privés, qui changent de propriétaires au gré de la conjoncture.

    • Frjo
      04/21/2015 à 8 h 25 min

      Absolument d’accord: Aujourd’hui les communications entre entités de la confédération et les cantons en cas de catastrophe se basent en bonne partie (heureusement pas que) sur Swisscom, de par l’histoire de l’opérateur et du pays. Et même là, la confédération a soldé en son époque un réseau fixe (swiss PTT) à une entreprise semi-privée qui aujourd’hui n’hésite pas à faire payer chèrement des prestations aux entités publiques…

    • sebseb01
      04/21/2015 à 10 h 17 min

      J’approuve ce commentaire. Maintenant, reste à faire comme dans d’autre pays. Prendre en main l’infrastructure de base (les cables et les antenne) et transformer tout les opérateurs en MVNO. (un peut comme ce qui est fait avec le sillion des CFF … la concurrence en plus)

    • Eco
      04/21/2015 à 10 h 57 min

      Les communications mobiles en main publique n’ont aucun sens, il n’y a pas de défaillance du marché comme dans d’autres secteurs que vous cités… Le seul effet c’est d’empêcher une vrai concurrence et maintenir les prix artificiellement élevés….

  2. 04/21/2015 à 7 h 53 min

    Et pourquoi donc changer une entreprise qui marche parce que certains concurrents peine à suivre ?

  3. Anjoco
    04/21/2015 à 7 h 56 min

    Oui, mais contrairement aux Zurichois Sunrise et Orange, Swisscom propose de nombreuses places de travail réparties dans la Romandie.

    Des nouvelles comme celle-ci, vous préférez les passer sous silence !
    https://www.swisscom.ch/fr/about/medien/press-releases/2014/05/20140530-MM-Businesspark-Sion.html

    • marco
      04/21/2015 à 8 h 48 min

      Car notre cher auteur aime bien taper sur « le geant bleu étatique mastodonte blablabla ». Les concurrents on qu’à être meilleurs et puis c’est tout. La télé vient pas pleurnicher pour qu’on privatise la Ssr car c’est trop gros 🙂

    • sebseb01
      04/21/2015 à 10 h 20 min

      Orange basé à ??? … au moins on peut pas lui faire se reproche là !!! (la réponse c’est Renens VD)

  4. merinos
    04/21/2015 à 10 h 25 min

    personnellement, c’est upc cablecom(1) et Sunrise(2) qui m’ont fait revenir chez Swisscom:
    1a: chiffrement de l’offre numérique de base il y a une décennie (aujourd’hui en clair)
    1b: nombre de TV dans cette offre numérique de base maigrichonne (~70, ce n’est pas sérieux)
    1c: absence de l’ensemble des TV locales/régionales (un canal DVB-C à 51 mbits, 10 TV en SD en MPEG-2)
    1d: nœuds optiques pas toujours correctement calibrés (pour internet)
    1e: les 32,65 (Romandie, hors Genève, selon une facture reçue) de l’abonnement au téléréseau ne sont jamais mentionnés en gros dans les annonces
    2a: arrêt du webphone
    2b: messagerie passée en mains américaines en 2008 (revenue depuis)
    2c: le choix des paquets de l’offre TV ne tenant pas compte de la diversité territoriale linguistique de la Suisse (les italophones, les cocus de l’offre comfort)

    alors, si upc cablecom et Sunrise pouvaient commencer à faire un peu plus sérieusement leur travail…. 😉

  5. 04/21/2015 à 11 h 57 min

    Pas d’accord avec swisscom crée des emplois il en a beaucoup supprimés ces derniers temps de plus il commnece a marché sur les plates bandes des autres métiers et ça c’est loin d’être bon genre location de voitures ect… bientôt on aura un fast food swisscom a ce rythme. On voit que Swisscom n’achète plus des bâtiments mais pleins d’autres sociétés qui ne sont pas de son domain et donc quand vous perdrez votre travail vous direz merci Swisscom !!!
    C’est quoi le prochain achat un cinéma et vous serez d’accord de payer 40 CHF la place rien que par ce que c’est swisscom et font mieux que les autres. Moi je dis avec cette politique d’achet de tout et n’importe quoi on va droit dans le mur un peu comme Swissair….

    • Vince
      04/21/2015 à 17 h 43 min

      C’est sur, privatison Swisscom.
      Comme ca, il sera racheté par un consortium qui voudra be faire que du bénéfice et pas d’inverstissement. Comme ca, il y aura une couverture que dans les grandes villes (wireline et mobile) et tant pis pour les autres. Par contre l’abonnemement sera de 29.- …
      Comme ca même Sunrise me pourra plus avoir d’offre TV, car il utilise (loue) le réseau de Swisscom pour ca.
      Comme ca, tout le monde pour dire « c’était mieux avant »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :