Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Salt se profile sur le domaine des «villes intelligentes»

Salt: un opérateur très urbain.

Salt: un opérateur très urbain.

Salt se profile sur le terrain de la société de l’information de demain. En partenariat avec la faculté d’informatique de Suisse italienne et avec le regroupement des fabricants d’immotique IP500 Alliance, Salt co-organise le 1er septembre à de Lugano une journée de réflexion sur le thème des villes intelligentes.

L’opérateur se profile notamment sur les stratégies de planification des transports et de l’urbanisme rendues possibles par le recours généralisé aux nouvelles technologies de communication (TIC). Selon un communiqué de presse diffusé mercredi, ces TIC révolutionneront les services publics.

Selon le texte du numéro trois helvétique des réseaux cellulaires, « la mobilité, l’environnement et l’efficacité énergétique ne sont que quelques exemples de domaines dans lesquels l’utilisation des technologies, si elle fait l’objet d’une planification systématique, peut avoir des répercussions considérables sur la qualité de vie des citoyens. »

Prochaine étape de la mobilité

Britta Reinhardt-Moser, Chief Business Officer de Salt, anticipe la prochaine étape de la mobilité : «Elle consistera à contrôler et à piloter des appareils et des machines où nous voulons, quand nous voulons. Cela ne sera possible qu’avec des services de télécommunication sur mesure et un réseau mobile fiable, parfaitement conçu. C’est justement ce que Salt propose pour l’internet des objets et les villes intelligentes.»

Le coup d’envoi de la rencontre sera donné dans l’auditorium de l’université par le maire de Lugano, Marco Borradori. Les principales interventions seront assurées par Miroslaw Malek, professeur à l’USI et directeur de l’institut ALaRI, Britta Reinhardt-Moser, Chief Business Officer de Salt, et Helmut Adamski, CEO de IP500 Alliance.

XS

Le programme

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :