Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Télécoms: un service universel revu pour 2018?

Les cabines téléphoniques bientôt en voie de disparition. Photo: Swisscom.

Les cabines téléphoniques bientôt en voie de disparition. Photo: Swisscom.

L’Office fédéral de la communication (OFCOM) veut adapter le service universel télécoms à l’évolution technologique et à l’utilisation actuelle. L’Office sis à Bienne a mis en consultation une nouvelle révision de l’Ordonnance sur les services de télécommunication (OST).

A partir de 2018, l’accès à l’internet ne devrait notamment plus être lié à la location d’une ligne téléphonique. L’usager pourra disposer d’un débit plus élevé qu’aujourd’hui, soit 3000/300 Kbits/sec, contre 2000/200 Kbits/sec actuellement. Intéressantes nouveautés aussi en matière de tarification.

Le prix de l’abonnement à une ligne de téléphone fixe devra inclure tous les appels vers les réseaux fixes et mobiles en Suisse. Les prix plafonds mensuels (TVA non comprise) s’élèveront à 27,20 francs pour le téléphone et 58,75 francs pour le téléphone et l’internet combiné. Pour l’accès à l’internet seul, il faudra débourser 44,85 francs par mois, selon un communiqué de presse diffusé mardi.

La fin des cabines téléphoniques!

A l’avenir, le concessionnaire du service universel, aujourd’hui Swisscom, ne proposera plus les raccordements traditionnels analogiques et numériques (RNIS) mais axera ses offres sur un raccordement multifonctionnel basé sur la technologie IP, autrement dit la technologie internet. Une évolution déjà en préparation chez les opérateurs.

Certaines prestations seront retirées du service universel. La mise à disposition d’au moins une cabine téléphonique publique dans chaque commune suisse devrait ainsi être supprimée. Qui utilise d’ailleurs ce genre de services, si ce ne sont nos petites têtes blondes lors de colonies où les cellulaires sont d’ailleurs généralement interdits (je parle en connaissance de cause)… La procédure de consultation court jusqu’au 1er décembre 2015.

Xavier Studer

13 commentaires pour “Télécoms: un service universel revu pour 2018?

  1. Tricoline
    30/09/2015 à 9:52

    44.85 frs pour du 3000/300 kbits c’est du vol pur et simple, car c’est ce que devra payer le quidam qui a une ligne ne permettant pas plus !
    Dans cette nouvelle mouture rien n’est prévu pour l’avenir des télécoms dans ce pays avec des débits internet satisfaisant, car 3000/300 c’est ridicule !

  2. E.L.O
    30/09/2015 à 11:18

    Pourquoi y a t-il une différence entre la téléphonie IP et l’accès internet ?

  3. Titus
    30/09/2015 à 11:34

    Quel débit max il faut pour utiliser la VOIP? Quel débit il faut pour l’IPTV? Environ 2 mbps.
    Donc, si vous avez un débit de 2 mbps, vous pourrez juste regarder la télé et encore.

    Comme dit par Tricoline, 44.85 frs pour du 3000/300 kbits c’est du vol pur et simple.

    Mais cela ne m’étonne qu’à moitié, quand on voit les prix pratiqués pour le VOIP.

    Swisscom : + CHF 9.– mois du VOIP pour la téléphonie à l’étranger 500 min. + CHF 15 la ligne = CHF 24.– / mois.
    Or, que chez OVH c’est 1.19€ / mois pour le VOIP.
    Chez K-Sys c’est CHF 10.– / mois
    Chez UPC c’est 45.– / mois
    VTX : c’est CHF 9.–/ mois

    Par contre, je ne sais pas les prix chez Sunrise. Je pense que c’était dans les CHF 15.– / mois et il me semble qu’il y avait qqch MyCountry en plus.

    • 03/10/2015 à 12:11

      précision : 100kbit up et 100kbits down exactement sont nécessaires pour un appel VOIP. personnellement il y a bien d’autres opérateurs moins chers sur le marché…

      bien-sur cela nécessite de revenir à une tarification à la minute et donc à la consommation, n’oubliez pas que l’illimité est un pur et simple trompe l’œil afin de facilement se faire de la marge sans que vous sachiez exactement combien

      ne vous concentré pas uniquement sur la suisse.

  4. MsG
    30/09/2015 à 11:55

    De qui se moque-t-on?

  5. Aldebert Després
    30/09/2015 à 2:07

    A Titus,

    Chez Sunrise, c’est du VOIP, dont notamment 40 CHF/mois internet à 20 Mégas / 4 Mégas de débits illimités + 15 CHF/mois de téléphone illimité vers les fixes et mobiles. Nous sommes donc à 55 CHF / mois.

  6. YaYa
    30/09/2015 à 6:04

    Visiblement il y a ici une armée de spécialiste de la tarification en téléphonie… je me demande comment on peut qualifier de «vol» une présentation en estimant sa valeur en quelques secondes devant son ordinateur.
    Savez-vous au moins se ce cache ce prix ? Par exemple, il couvre les investissements nécessaires à la pérennité du réseau de service universel, lignes, équipements, etc…
    Mais peut-être pensez-vous que Google ou Facebook vont venir demain financer tout ça pour vous ?

    • Tricoline
      30/09/2015 à 7:18

      Si pour vous payer 44.85 frs pour un débit internet (faible) de 3000/300 kbit/s chez Swisscom c’est normal ?

      Alors que pour le même prix vous avez plus de débit chez le même Swisscom, cette aberration provient du fait que ce dernier n’accorde aucun rabais pour cause de limitation technique pour laquelle le client n’y est pour rien.

      Mais bon c’est hélas triste de constater que bien de gens se font avoir par le simple fait qu’ils ne comprennent pas forcément la « technique », ce qui n’est pas de leur faute, mais Swisscom la technique il sait très bien ce que c’est !

      Donc c’est « voler » les gens, désolé et navré, mais un chat est un chat, il faut utiliser les bons mots, même si cela ne vous plait pas, visiblement !

      • misenta
        01/10/2015 à 1:25

        Si vous êtes si fort en technique, comment fait-on pour proposer le « faible » débit de 3000/300 aux habitations très éloignées au prix de 44.85CHF et qu’il soit encore rentable? Je vous propose de vous inscrire pour être le futur opérateur du service universel, vu que les « voleurs » ne sont pas beaucoup pour se presser au portillon. ABE

        • Tricoline
          02/10/2015 à 2:19

          Cher Misenta, si vous évoquez la rentabilité pour les maisons éloignées, alors sachez que rien n’est rentable dans ce cas, il faut couper l’eau, ne pas goudroner les routes et aussi leur augmenter massivement les impôts car ces habitants génèrent forcément des coûts plus élevés que les citadins !
          Il existe encore des petits villages situés à moins de 10 km de gros bourg qui sont en deçà du service minimum actuel fixé à 2000/200 Kbits.

          Bref votre avis cela reviens à mettre au rencard les habitants des lieux excentrés, car non rentable, avec toutes mes respectueuses félicitations !

    • Oreille
      01/10/2015 à 7:03

      Hahaha, les lobbyistes ont encore frappé fort en réussissant à n’imposer aucune contrainte à Swisscom, très fort ce coup ci.

      Que dire du débit minimum archi-dépassé suggéré ; en 2018 on ne fera rien d’autre que de téléphoner effectivement à cette vitesse, profiter de l’internet des services qui nous attend on peut déjà oublier avec du 3000/300.

      Une idée aurait été de prévoir un accès inclus à la TV dans ce minima et de supprimer la redevance… 😉

  7. 01/10/2015 à 1:06

    @Admin

    Le prix de l’abonnement à une ligne de téléphone fixe devra inclure tous les appels vers les réseaux fixes et mobiles en Suisse. Les prix plafonds mensuels (TVA non cont)

    regards
    rakhi

  8. 29/03/2016 à 9:01

    @Admin

    Le prix de l’abonnement à une ligne de téléphone fixe devra inclure tous les appels vers les réseaux fixes et mobiles en Suisse. Les prix plafonds mensuels (TVA non cont)

    Regards
    Jessica Ray

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :