Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Accès à internet: Swisscom parie sur la 4G pour booster le DSL fixe

Swisscom veut utiliser ses antennes pour soutenir son réseau suranné de cuivre...

Swisscom veut utiliser ses antennes pour soutenir son réseau suranné de cuivre…

Swisscom teste avec quelques clients l’union du cuivre vieillissant avec la moderne 4G/LTE. Le modem conventionnel raccordé au fixe bénéficie d’un surplus de débit provenant d’un adaptateur connecté à des antennes. Swisscom essaie de satisfaire la demande croissante des consommateurs. Il ne précise toutefois pas dans quel contexte…

En effet, le client bénéficiant de la fibre optique ou d’une connexion DSL à 100 ou 500 Mbits/sec, n’a pas besoin de rajouter de la bande passante supplémentaire en provenance d’antennes LTE, dont le débit reste très variable. On peut donc estimer que les essais de l’opérateur historique visent des clients moins bien connectés.

Réseau poussif?

On peut ainsi imaginer que pour raccorder des habitations en bout de réseau fixe, notamment en zone rurale, le LTE puisse donner un coup d’accélérateur à des connexions ADSL stagnant à quelques Mbits/sec, voire moins. Ce DSL+LTE Bonding devrait peut-être parfois permettre au puissant opérateur à remplir ses obligations en matière de service universel.

«Après des tests concluants en laboratoire et avec des collaborateurs de Swisscom, quelques clients privés choisis vont être équipés de la nouvelle technologie DSL+LTE Bonding en janvier 2016 dans le cadre d’un essai pilote. Dans un premier temps, la technologie permettra d’atteindre des largeurs de bande totales allant jusqu’à 20 Mbits/sec», peut-on ainsi lire dans un communiqué de presse diffusé lundi.

Lancement commercial?

«Dans un second temps, des valeurs plus élevées pourront être testées. La disponibilité du DSL-LTE Bonding et les débits disponibles dépendent de la longueur de la ligne de cuivre du réseau fixe et de la couverture par le réseau mobile 3G ou 4G au domicile du client. Cet essai doit permettre à Swisscom d’évaluer la faisabilité d’un lancement sur le marché», précise l’opérateur.

Intéressant! Le produit développé par Swisscom ne va pas sans rappeler la possibilité laissée sur certains smartphones Samsung de fédérer la bande passante du Wi-Fi avec celle de la 4G/LTE. Certains logiciels permettent aussi de cumuler les débits de différentes sources pour augmenter la stabilité ou la vitesse.

Xavier Studer

24 commentaires pour “Accès à internet: Swisscom parie sur la 4G pour booster le DSL fixe

  1. Mick_co
    19/01/2016 à 8:17

    Quand le réseau Wifi et LTE ne fera qu’un, les modems connectés avec la fibre feront antenne relais et le réserau LTE fera un soutien au cuivre. On conseillera au client de ne pas mettre son modem dans sa cave.

    • Tricoline
      19/01/2016 à 9:23

      Hum, c’est pour des clients qui n’ont pas de fibre et avec un accès xDSL de piètre qualité

      Il ne faut pas tout mélanger !

  2. Tricoline
    19/01/2016 à 8:19

    Bonne idée !

    Un bémol toutefois, les personnes habitants des zones isolées avec un débit faible sur le fixe en DSL ont hélas aussi un accès mobile data limité à du EDGE,

    Garantir le service minimum n’est pas trop contraignant pour Swisscom, cela reste très éloigné du haut débit !

    Swisscom tente une fois de plus de jouer la montre pour ne pas investir dans les régions périphériques excentrées !

    • Yannick
      19/01/2016 à 8:51

      Il y a toujours le satellite 🙂

      http://s12.postimg.org/n91jtnn99/image.png

      55.- pour du 2Mb 🙂 je pense que beaucoup seraient tentes par de salt 35.-

    • Myriam
      19/01/2016 à 10:38

      « Swisscom tente une fois de plus de jouer la montre pour ne pas investir dans les régions périphériques excentrées ! »
      Au rythme auquel les zones rurales s’urbanisent, j’ai le sentiment qu’il y a un marché à prendre pour l’opérateur prêt à investir. Certains semblent l’avoir compris et Swisscom est en train de perdre la bataille sur ce coup là.

      • Tricoline
        19/01/2016 à 11:04

        Possible !

        Dites voir quel opérateur va-t-il investir en zones rurales ?

        Actuellement cela se passe ainsi; si un téléréseau est présent dans un village, Swisscom a équipé ce dernier en VDSL, sinon rien a bougé et les débits sont en dessous de 5 mbits !
        Un village qui veut du haut débit va devoir le payer de sa poche, et c’est un souvent un cablos qui le fait car moins cher et plus vite fait que Swisscom, c’est le cas de Bretonnières et Bullet (fibré par VO Energies).

        Swisscom étant sur la touche dans de nombreuses régions mal desservies par le fixe il tente une nouveauté !
        Attendons de voir, mais pour les miracles …

  3. Myriam
    19/01/2016 à 9:11

    J’ai l’impression que c’est un plâtre sur une jambe de bois; avec la démographie galopante de ce pays, le réseau mobile (data) est déjà à la peine. Si le 3G/4G est en plus chargé avec les habitations à faible débit cuivre, je doute que Swisscom puisse garantir longtemps un débit suffisant auxdites habitations.

    • Tricoline
      19/01/2016 à 9:29

      Exactement !

      Swisscom tente un artifice pour faire croire qu’il se préoccupe des clients qui n’ont même pas les débits du service universel !

      C’est de la com !

  4. Nathalie
    19/01/2016 à 10:09

    Oui, tout ça c’est des solutions « patch », souvent irréalistes ou alors vouées à une saturation rapide; ceci pour faire croire qu’on s’occupe des clients défavorisés. La différence entre les abonnés est tout simplement scandaleuse… on va de 2 Mbps à plus de 500 Mbps, pour des différences de prix qui ne sont pas du tout en relation avec le service fournit… C’est comme si dans certaines régions les gens devaient payer le litre de lait, l’essence ou le téléphone, env. 200x plus cher que dans d’autres régions!!!

  5. Anjoco
    19/01/2016 à 11:30

    Voir aussi les alternatives proposées par Swisscom comme « Surfer sur Internet sans DSL : Solutions mobiles et par satellite » :

    https://www.swisscom.ch/fr/clients-prives/internet/offres/grundversorgung.html

    Accès Internet par satellite :

    La solution bidirectionnelle par satellite peut, en règle générale, être installée rapidement et en toute simplicité. Swisscom met à disposition l’équipement nécessaire.

    • Oreille
      19/01/2016 à 11:53

      Intéressant, mais il n’empêche que swisscom n’investit pas autant en communication pour ce produit que dans cette dernière ‘super géniale nouveauté’ en titre … Ils ne veulent pas et passent le temps à attendre que tout le monde se lasse et oublie qu’il ne font aucun effort pour les zones à développer.
      C’est TOUJOURS ainsi, comme pour libérer le dernier km.

  6. alix
    19/01/2016 à 11:36

    Au lieu de râler, pensez aux milliers de clients qui rament tous les jours avec du 5Mbit/s…
    Il y aura toujours des personnes pour critiquer les innovations sans penser aux bénéfices (qui sont ici non-négligeables). Si Swisscom le propose, leur réseau mobile doit bien supporter, imaginez le bad buzz si ce ne sera pas le cas.
    La Suisse serait beaucoup moins avancée sans ces investissements faits par Swisscom.

    • Oreille
      19/01/2016 à 12:04

      Vous dites ‘si swisscom le propose…’, vous ne pouvez garantir vos allégations, également !

      Il en va de même pour la parabole pour surfer, s’ils n’en font pas l’apologie aux clients qui se plaignent depuis des années d’avoir été laissés pour compte, vous ne pensez pas qu’ils n’ont pas envie de s’en occuper, tout simplement.

      Ce genre dénonce est du pur marketing et ça s’arrête là. Ouvrez les yeux et entendez les problèmes d’une partie des habitants ruraux ; tout n’y est pas rose, loin s’en faut !

      Ils devraient tout simplement donner suite plus sérieusement à leurs obligations dans les campagnes, point barre. Pas avec des remèdes de bouts de chandelles.

      • Alix
        19/01/2016 à 12:12

        Sorry I can’t hear the haters

        • Oreille
          19/01/2016 à 1:57

          Ha, si vous n’entendez pas, ouvrez les yeux 😉

  7. Frédéric M
    19/01/2016 à 3:31

    Ou comment utiliser vos abonnements Swisscom pour ne pas améliorer le réseau dis donc il serve à quoi les 25.50 que nous payons.
    C’est comme le Wi-Fi calling cela utilise votre modem ou les WiFi ouverts pour améliorer la réception de votre abonnement mobile que vous payez.
    Pour finir si cela continue bientôt on devra payer pour avoir une bonne réception.
    Et cela ne va pas améliorer la réception données pour les mobiles au contraire cela risque de saturé les antennes encore plus vite

    • Tricoline
      20/01/2016 à 6:07

      Vous avez tout compris Frédéric M !

      Swisscom nous refait le même coup qu’avec le satellite pour l’Internet, … disparu !

      Tout comme l’Internet avec du super Wifi, c’est fini semblerait-il … mais bon ce n’était pas Swisscom sur ce coup là.

      Bref, mis à part investir massivement et rapidement avec de la fibre point de salut !

  8. misenta
    20/01/2016 à 12:43

    ça me fait honte de voir certains commentaires complètement à côté de la plaque! Je crois que beaucoup oublie que Swisscom est une société privée qui doit faire son beurre. Elle investit énormément par rapport à certains qui ne pensent qu’à profiter des investissements des autres. Il n’est pas trop dur de s’imaginer que de remplacer les câbles cuivres par de la fibre pour toute la Suisse ne peut pas se faire du jour au lendemain et que ça a un coût qui doit être rentabilisé. Donc Swisscom, qui s’occupe du service universel, fait des investissement d’abord où il rentabilise le plus vite (les autres font pareils!) pour pouvoir péréniser les investissements futurs.
    De plus, dire qu’un abonnement à 500Mbit est au même prix que celui à 2Mbit est à la limite de la malhonnêteté.
    J’ai la chance d’avoir du 80Mbit avec une paire cuivre aérienne dans mon petit patelin rural et je ne vois pas en quoi la fibre m’est indispensable.
    ABE

    • CH
      20/01/2016 à 2:31

      Bravo pour votre commentaire, je vous rejoins à 100% .
      Bonne après midi

  9. Thaneos
    22/01/2016 à 9:54

    Bonjour,
    il serait intéressant d’investir un minimum dans les régions sous-équipées avec des solutions pérennes plutôt que de continuer à augmenter les débits maximum totalement inutile à l’heure actuelle, et d’ailleurs non exploitable en situation réelle.
    Nous avons d’un côté des débits qui augmentent pour une bonne partie de gens qui n’en voient d’ailleurs souvent pas l’intérêt ou l’utilité (à juste titre), et de l’autre des gens avec des débits misérables (en dessous de 5Mbits) à des tarifs prohibitifs pour la prestation fournies (60.- pour du 5Mbits/0.5Mbits max (DSL mini à 34.- + ligne fixe à 25.35)).
    Une fois de plus on présente un idée qui paraît séduisante sur le papier, sauf que, comme celà a déjà été dit auparavant, les régions mal desservies par l’ADSL le sont aussi par la 4G (3G au mieux quand ce n’est pas du edge) et quid de la saturation rapide des capacités, des débits fluctuants…
    Je fais partie de ces gens qui paient une fortune pour un service minimal, sans possibilités de faire jouer la concurrence.
    Il serait pour le moins opportun de faire baisser les tarifs de ces prestations minimales alors que l’on augmente les débits/services pour la majorité des abonnements.
    Je me demande bien qu’est ce qui est le plus rentable pour swisscom? et qui sont les vrais vaches à lait de ce système…

    Bonne journée.

  10. CH
    22/01/2016 à 5:57

    Chez moi je suis à 9 Mbits avec du 4G plein pot donc une solution intéressante pour moi.

    • Demierre
      06/12/2017 à 11:25

      Pareil, je suis passé de 1 à 10 Mb/s grâce à l’Internet Booster collé à ma vitre!

  11. Dutoit
    31/01/2016 à 5:51

    Toujours plus d’ondes = toujours plus de cancers.

    La preuve est une augmentation alarmante des cancers depuis ces 20 dernières années !!!

    Je suis dans un petit village et le WiFree a envahi ma maison diffusé par les voisins distants de près de 200 mètres, sans compter la 2G 3G 4G et bientôt d’autres encore.

    Le pire est que le WiFi est mis à 100% de puissance pour couvrir 20m, les gens sont naïfs de croire que cela n’a pas d’importance, il se trompent et ils en paient le prix et font payer aux autres leur naïveté.

    La seule solution est de couper vos wifi qui ne sont pas utiles, baisser la puissance au strict nécessaire, activer la 4g quand c’est nécessaire, de plus cela vous permettra d’économiser votre électricité et de moins polluer par conséquence.

    Réveillez-vous

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :