Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Microsoft Surface Book: premières impressions!

Microsoft Surface Book. Galerie de Grancy, Lausanne.

Microsoft Surface Book. Galerie de Grancy, Lausanne.

Microsoft a présenté mardi dans une galerie d’art lausannoise son Surface Book propulsé par le fringant Windows 10 et un processeur Intel Core i7 de dernière génération. Au-delà des performances, c’est un look à couper le souffle allié à une finition impressionnante qui ont frappé les esprits des invités!

Si l’on pourrait penser que Microsoft s’est inspiré d’Apple, il faut immédiatement préciser que cette affirmation touche rapidement quelques limites. Le design plus anguleux du Microsoft Surface Book exprime un tempérament plus marqué. Et techniquement, il ne faut pas oublier que l’écran tactile peut être épaulé par un stylet de dernière génération. Amovible, l’affichage permet en outre d’utiliser une des moitiés comme une tablette tactile.

Sentiment d’extrême légèreté

Et là, c’est le deuxième choc. Malgré un écran de 13,5 pouces d’une résolution de 3000 x 2000 pixels pour un poids de 726 grammes, cette ardoise donne un réel sentiment de légèreté. La finesse du produit, ouvert sur tous les côtés pour assurer une bonne ventilation du processeur, renforce cette impression. Le magnésium du boîtier contribue à éveiller un certain sentiment de luxe.

A l’usage, il est possible de décrocher l’écran (j’ai eu un peu de peine ou été un peu maladroit…) et de le retourner pour regarder des vidéos, comme sur un Lenovo Yoga 3 que l’on aurait ajusté dans la bonne position. L’affichage semble de qualité et la machine n’a eu aucune peine à avaler un film de démonstration en 4K proposé sur YouTube au travers d’un accès mobile non bridé de Salt… Eh oui…

Grand soin apporté aux détails

Dans Word, j’ai eu l’occasion de vérifier la précision du pavé tactile, qui sonne à l’oreille comme les meilleures déclinaisons d’Apple… On peut aussi utiliser le stylet fourni d’usine pour prendre des notes en mode tablette. Il est d’ailleurs possible de changer la pointe pour imiter le toucher de crayons H, B, HB… Avec la «gomme», à l’autre extrémité, on a l’impression de travailler sur du papier. Stupéfiant.

Evidemment, certains aspects sont perfectibles, voire discutables. Il faut toutefois avouer que ce premier transformable de Microsoft (qui fait penser aux Transformers d’Asus) fait bonne figure. L’autonomie de 12 heures (3 heures pour la partie tablette, le reste étant logé sous le clavier) doit encore être testée, mais semble être un des points forts d’un PC portable qui rivalise avec certaines œuvres d’art… Et c’est d’ailleurs aussi vrai pour le prix qui s’étend de 1699 à 2999 francs…

Xavier Studer

Le clip promotionnel de Microsoft

10 commentaires pour “Microsoft Surface Book: premières impressions!

  1. Didier
    20/01/2016 à 8:05

    Il me semblait qu’il était vendu dans les 1290.-…
    C’est cher mais on a un très beau produit et très complet, j’aime beaucoup.
    J’attends sur la 2ème version pour remplacer mon PC actuel et pour avoir le temps d’économiser ^^’. Aussi pour que les buts éventuels soient corrigés.

    • rolgui
      20/01/2016 à 8:45

      Je pense que vous parlez de bugs et non pas de buts

      • Didier
        20/01/2016 à 12:31

        Exactement, désolé de la faute de frappe, pourtant je m’étais relu :-S

  2. rolgui
    20/01/2016 à 8:53

    C’est quand même incroyable que les designers chez µsoft, Acer, HP, s’inspirent du design d’Apple, Ils manquent d’imagination. Concurrence déloyale ou plagia? Peut-être des procès en perspective.

    • Jay
      20/01/2016 à 10:10

      C’est franchement un gag. On peut parler du stylet que Apple à copié sur Crosoft, aussi des images animées que la pomme vantent tant sur les Iphone. Alors qu’il existe depuis quelques années sur les Lumias. Non, cette surface Book en magnésium avec son système de charnière sort vraiment du lot. Sans parler des surface pro.

    • Eco
      20/01/2016 à 11:43

      propos ridicules d’un fanboy….

      • rolgui
        21/01/2016 à 8:19

        Peut- être un fanboy, mais avec l’expérience des deux systèmes, j’ai ma préférence.
        Il faut aller voir dans les magasins, il y a quelques années tous les PC portables étaient noirs, lourds, avec des ports VGA en SubD, en plastique. Depuis peu dans ces mêmes magasins, on constate que ces même marques se sont mis au métal, fin, coniques, ressemblant étrangement aux macbook Air.

  3. Eco
    20/01/2016 à 11:42

    Moi je suis plutôt mitigé sur ce produit. Au de là de l’effet WOW, il y a pas mal de compromis. Pourtant j’adore ma surface pro 3. Je pense que ce produit a un sens seulement si on l’utilise assez en version détachée de sa base ou attachée sous forme de tablette. Si on le prend essentiellement comme ultrabook tactile, on a mieux ailleurs et pour moins cher. Déjà le tactile en mode pc est plus en gadget qu’un truc extrêmement utile. En outre le format 3:2 crée des barres noires quand on regarde des vidéos. Aussi sur les genoux il a tendance a bouger car l’écran est aussi lourd que la base (et il est d’ailleurs impossible à ouvrir d’une main a cause de ca et des aimants). Aussi, on ne peut pas l’ouvrir à un angle très large, toujours pour le même raisons. Niveau ports, il lui manque un port ethernet et un port VGA (le VGA dans mon ultrabook m’a très souvent rendu service). Et 2 ports USB c’est pas des masses. Il manque d’ailleurs un USB type C, et quand on dépense tout cet argent on aimerait un truc qui dure des années et soit compatible avec la prochaine génération de USB. Et la carte SD ne rentre qu’à moitiée. Comme portable ca fait un peu trop de compromis à mon avi en l’état….

  4. Titus
    21/01/2016 à 12:35

    Même si je suis fan des MacBook,… et anti-iPhone,… je trouve qu’il ne faut pas abuser.
    Copie du MacBook. Oui les mêmes coloris. Mais, c’est comme si on disait : les jantes sont toutes grises et en alu.
    C’est un beau produit,… même si je préfère mon MacBook.
    Il faut dire que le stylet est une très bonne idée, pour les graphistes ou autres.
    Moi, je dis : bravo microsoft.
    Windows 10 une réussite, Surface Pro une réussite…

    • rolgui
      21/01/2016 à 8:28

      A voir, c’est un beau produit.
      Ou se trouve la carte-mère, dans l’écran ou le clavier?
      Je me demande aussi combien de temps la charnière va tenir, quand on sait que c’est le maillon faible des laptops.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :