Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Exercice 2015: les téléréseaux reculent fortement sur la TV

Téléréseaux: les chiffres 2015 de Suissedigital.

Téléréseaux: les chiffres 2015 de Suissedigital.

Les téléréseaux, qui proposent souvent des offres combinées très compétitives, souffrent de la concurrence des opérateurs traditionnels comme Sunrise et Swisscom, plus dynamiques sur la TV numérique. L’ensemble de la branche recule ainsi de 130’500 abonnés TV, soit -4,9% en 2015…

Pour limiter les effets de ce déclin, les 200 sociétés du câble continuent le travail sur leur clientèle pour leur proposer d’autres services. Grâce à ces démarches, elles sont parvenues à gagner 96’500 abonnés sur le fixe et 64’500 contrats sur l’internet à haut débit. Désormais les téléréseaux fournissent aussi de la téléphonie mobile à 43’800 SIM. Au total, le nombre d’abonnements évolue ainsi de 30’000 à 4,486 millions, en hausse de 0,7%, selon un communiqué.

Swisscom progresse plus vite!

Pour comparaison, le mastodonte Swisscom, qui a publié ses chiffres le même jour, perd 149’000 lignes fixes, mais gagne 166’000 clients sur la TV à 1,33 million et 68’000 abonnés sur le haut débit à 1,96 million. Le nombre de raccordements mobiles a aussi progressé de 85’000 à 6,6 millions (+1,3%). Au total, l’ogre bleu parvient à aligner 12,5 millions d’«unités générant un chiffre d’affaires» en hausse de 170’000 ou 1,4%.

Cette comparaison montre que le puissant opérateur historique ne souffre pas réellement de la concurrence, contrairement à certaines entreprises beaucoup plus petites que lui. Concrètement, il continue de se développer presque tous azimuts. Et on ne parle pas de ses activités annexes…

Quelle guerre?

Les téléréseaux poursuivent leur lutte. «Nos membres ont bien travaillé l’année dernière et ont exploité les opportunités de croissance dans le domaine de l’Internet et de la téléphonie. Ces services reposent sur une infrastructure réseau particulièrement performante permettant un Internet très haut débit à vaste échelle», précise Simon Osterwalder, directeur de la faîtière Suissedigital (les téléréseaux, anciennement Swisscable).

La concurrence s’exerce donc toujours un peu étonnamment en Suisse. Alors que certaines sociétés proposent des offres parfois très avantageuses, notamment sur le câble, elles ne parviennent pas véritablement à gagner de nouveaux clients. Sur d’autres marchés, les opérateurs historiques auraient été davantage malmenés… Et tout le monde sait pourquoi!

Xavier Studer

14 commentaires pour “Exercice 2015: les téléréseaux reculent fortement sur la TV

  1. E.L.O
    05/02/2016 à 7:51

    L’ogre bleu avec un chiffre d’affaire en hausse… Certes, mais aussi avec un bénéfice net qui a chuté de 20,2% l’année dernière, grâce notamment à une puissante amende de la COMCO, sans compter la suppression prochaine de 700 emplois. Alors oui, le mastodonte se porte à merveille !

  2. marco
    05/02/2016 à 8:11

    A part Netplus les autres cablo sont complètement largués… Swisscom tv est un excellent produit normal qu’il gagne des parts de marché.

    • Tricoline
      05/02/2016 à 9:02

      Swisscom TV est peut être un excellent produit qui est cher et aussi fortement dépendant de la qualité technique du raccordement et dans ce cas les clients sont très loin d’être égaux entre eux !

      C’est connu les suisses préfèrent payer cher pour un service qu’ils pensent meilleurs, c’est leur choix !

      • Original Mike
        05/02/2016 à 10:45

        Il faut arreter de dire n’importe quoi, en comparant mon abo Swisscom (et mes options) à celui de UPC je constate que pour exactement le même prix, chez UPC je vais à 250mb contre 1gb chez Swisscom, et que je n’ai pas les options Teleclub qui sont comprises dans mon calcul (côté UPC j’inclus bien évidemment, l’abonnement au câble, qui est prélevé dans mon loyer).
        Alors non Swisscom n’est pas plus cher, par contre le sevice est effectivement de meilleurs qualité.

        • Tricoline
          05/02/2016 à 11:12

          Les raccordements éligibles à 1giga chez Swisscom donc FTTH obligatoire sont disponible pour moins de 20 % des clients Swisscom, tandis que le 250 mbits il est possible chez plus de 90% des clients UPC

          Alors celui qui doit se contenter du VDSL chez Swisscom payera bien plus cher qu’avec du 250 mbits chez UPC.

          A titre d’info le débit VDSL moyen est de 40 mbits, c’est bien en dessous des 250 de UPC !

          • Original Mike
            05/02/2016 à 11:46

            Peu importe l’accessibilité, vous dites qu’on préfère payer plus cher pour soi disant un meilleurs service.. Dsns cette affirmatiin vous ne faites pas le détail.
            Il se trouve que pour une partie de la population cela s’avère faux.
            Vous ne pouvez pas généraliser.
            Actuellement UPC est incapable de me fournir un service égal tant en terme de vitesse que de services.

            Mais même si j’oppose Swisscom Vivo M (100mb- même limité) à 129.- à une solution à 40mb de UPC, au final UPC me coûte plus cher.

            Il faut sortir de ces à prioris comme quoi Swisscom est toujours le plus cher, c’est simplement faux.

        • Oxa2300
          05/02/2016 à 11:30

          Je suis bien d’accord avec vous. En comparaison, mon abonnement Swisscom TV avec internet me coûte moins cher que chez UPC. Seul bémol, la vitesse de la connexion internet mais là encore, avec mes 60 mégas cela me convient largement. Sans parler des fréquents ralentissements avec UPC car 250 mégas partagés entre tout l’immeuble c’est pas top suivant les heures.
          De plus, la box SC TV 2.0 et à des années lumières de la box horizon !

          • Eco
            06/02/2016 à 12:11

            « 250 mégas partagés entre tout l’immeuble » Encore des légendes urbaines. Moi j’ai du 250 constant 24h/24 avec ethernet.

  3. Frédéric M
    05/02/2016 à 1:46

    En tout cas je viens de changer de Swisscom tv à Sunrise tv ben je comprends pourquoi connect l’a élu (clients) meilleurs tv l’utilisation est très simple images très nette pas de gadgets dont on s’en sert jamais. Un prix correct juste encore quelques chaînes fr de plus et ce sera top. De plus la nouvelle box qui va sortir risque de faire un malheur.

  4. Marc
    05/02/2016 à 6:57

    Comme la TSR n’offre pas la possibilité de publicité régional les téléréseaux ne peuvent pas offrir leurs services sur la TSR, seule les opérateurs avec un réseau national comme Swisscom peuvent matraquer avec de la Pub qui s’applique à toutes la population.

    Les téléréseaux régionaux souvent avec des offres bien meilleures et meilleures marché ne peuvent pas le faire. Ex: une PUB pour Netplus ne concerne pas tous les auditeurs de la TSR, comme par exemple Genève.

    • merinos
      06/02/2016 à 12:12

      dans le désordre…
      – la pub de Swisscom ne s’applique pas à toute la population
      – il existe des TV locales/régionales
      – upc cablecom est également pas mal en terme du nombre de spots diffusés
      – historiquement, le comportement d’upc cablecom a favorisé la concurrence
      – hormis la TV, il existe bien d’autres vecteurs pour la publicité
      – sauf erreur, les réclames sur une certaine grande chaine française sont moins chères qu’à la RTS
      – la « ménagère » se mélange un peu les pinceaux avec la notion de « téléréseau » (technologie, offres, territoire, etc…)

  5. CH
    06/02/2016 à 9:28

    Eco tant mieux pour vous car pour moi j’avais un abonnement à 100 Mbit et bien le soir j’avais souvent 12 Mbit et j’ai même eu 8 Mbit quand ça ne coupait pas .

  6. CH
    06/02/2016 à 9:30

    Je dois aussi rajouter je ne suis jamais arrivé à 100 Mbit le plus haut c’était env 90 Mbit.

  7. 06/02/2016 à 10:17

    Un autre scandale: La baisse de qualité visuel volontaire de la part de tous les opérateurs au profit de la quantité, Navrant tous ces moutons,

    Au lieu de cela, nous obtenons cette pléthore de micro chaines tv qui devraient se réunir pour former une chaîne viable de qualité en contenu et en contenant, ce qui très loin d’être le cas actuellement. Elles vont au contraire s’ enterrées elles même.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :