Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

UPC est le premier opérateur suisse à signer avec Netflix!

Sony, partenaire de Netflix pour vendre des TV 4K.

Sony, partenaire de Netflix pour vendre des TV 4K.

La guerre des contenus en vidéo à la demande prend un tournant remarquable. Après avoir bombé le torse avant l’arrivée de Netflix en proposant une offre concurrente, Liberty Global, la maison mère d’UPC, vient de signer avec ce spécialiste de l’image animée en ligne un accord global pour plus de 30 pays, dont la Suisse.

Les clients d’UPC pourront ainsi ces prochains mois utiliser une application utilisable directement depuis la plateforme Horizon et donnant accès à l’offre de Netflix. De quoi renforcer encore la position de Netflix en Suisse, dont les services peuvent notamment être testés gratuitement pendant 30 jours sur internet.

UPC satisfait

Dans son communiqué de presse, UPC rappelle qu’il propose «plus de 10’000 films et séries sur sa propre plateforme MyPrime en Suisse. UPC développe sans cesse son offre TV avec ses propres productions comme la série “Die Lehrer”, qui sera diffusée dès l’automne sur MyPrime, ou sa future chaîne sportive MySports, qui proposera des contenus exclusifs.»

«Nous n’avons de cesse de vouloir proposer les meilleurs contenus à nos clients pour qu’ils vivent une expérience TV exceptionnelle, partout et sur n’importe quel appareil. Cet accord avec Netflix représente un pas de plus vers la mise en œuvre de notre vision», explique Eric Tveter, CEO du premier téléréseau du pays, sérieusement bousculé par ses concurrents sur la TV, son cœur de métier.

La concurrence ronge son frein

Et les autres opérateurs? Des rumeurs font état de négociations avec différentes entreprises du marché. Chez Swisscom, qui a eu des expériences tumultueuses avec Netflix, on ne donne pas plus de détails. «Nous ne commentons pas les offres de nos concurrents. C’est un marché dynamique. Nous l’observons. Nous n’avons rien à communiquer à ce sujet pour l’instant», indique Christian Neuhaus, porte-parole de l’ogre bleu.

Cet épisode est des plus intéressants. Il montre que même de grands groupes comme UPC, capables de proposer 10’000 films et séries sur leur plate-forme, ne peuvent pas concurrencer l’offre de contenus numériques de géants internationaux du numérique. Visiblement, il est difficile de lutter contre une certaine aura dont bénéficie Netflix. Certains géants du secteur, qui sont partis en guerre contre des poids-lourds internationaux, feraient bien d’en tirer des leçons…

Xavier Studer

10 commentaires pour “UPC est le premier opérateur suisse à signer avec Netflix!

  1. Original Mike
    15/09/2016 à 9:40

    Cela veut-il dire que Netflix sera désormais intégré à l’offre de UPC et que l’ensemble de l’offre de Netflix sera entièrement disponible gratuitement, ou s’agit-il uniquement de l’application Netflix qui sers disponible, pour laquelle le contenu restera payant ?

    • 15/09/2016 à 2:21

      Uniquement l’application, Sinon on paye comme d’habitude son abonnement à Netflix. C’est juste l’application Netflix qui sera sur la box

      • Original Mike
        15/09/2016 à 2:42

        Ok, merci Julien.

  2. Tricoline
    15/09/2016 à 10:31

    C’est le premier accord du genre en Suisse, et probablement pas le dernier.

    De mon avis ce n’est pas aux opérateurs de fabriquer du contenu, ils sont là pour diffuser des flux internet et pas autre chose, ce n’est pas leur métier.

    Idem pour le sport ce n’est pas à Swisscom via sa filiale teleclub de concevoir des émissions sportives.

    L’avenir est à l’OTT (over the top), Netflix ou dazn en sont les parfaits exemples.

  3. Kevin
    15/09/2016 à 3:09

    quel intérêt ? avec les smart TV actuels, Netflix s’installe facilement avec ou sans Cablecom…

    • Alain
      15/09/2016 à 3:37

      Et en plus avec les smart tv on peut profiter des images ou séries en UHD ce que ne permet pas la BOX HORIZON.

    • Fabio
      15/09/2016 à 3:40

      Je me suis aussi posé la question de l’intérêt de cet accord… Surtout qu’il n’est pas bien difficile de relier un câble entre son ordinateur et sa TV pour projeter l’application… M’enfin bon, le citoyen lambda sera sans doute heureux de cette « simplicité »

    • Techo Agnostic
      17/09/2016 à 6:53

      A part l’application Netflix sur Horizon je vois surtout un intérêt dans le fait que UPC n’aura plus la tentation de brider les débits des flux Netflix. J’ai souvent constaté, ces derniers mois, des baisses dans la résolution ou des coupures dans des sessions de « binge watching » (4 à 5 heures sur Netflix).
      Depuis plus d’un mois et demi, ces coupures ou baisse de qualité ont complètement disparues (hazard ?)
      Toutes les séries HD sont quasi immédiatement en 1080p et plus du tout de coupures….
      C’est là, à mon avis, le vrai plus, même si UPC ne reconnaîtra jamais avoir « géré » la bande passante de votre connexion internet sur certains flux.

  4. 15/09/2016 à 6:52

    L’autre avantage est de passer par une facturation via l’opérateur local sans passer par netflix comme quand vous acheter sur votre smartphone une application, il est possible de choisir de payer via la facturation de son opérateur téléphone mobile sans carte de crédit pour les allergiques/interdit à cette dernière.

  5. 15/09/2016 à 7:04

    Tout comme Netflix est en concurrence avec TeleClub,
    DAZN est en concurrence avec TeleClub pour le sport, Ces 2 deniers sont fournisseurs de service video et sport à n’importe quel opérateurs qui conclu un contrat/partenariat de fourniture de contenu video (CDN) peux y accéder moyennant finance…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :