Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Danger: gare aux tarifs de roaming de Salt et CoopMobile!

Les tarifs en matière de roaming de Salt et CoopMobile sont souvent très désavantageux, voire risqués, pour le consommateur.

Les tarifs en matière de roaming de Salt et CoopMobile sont souvent très désavantageux, voire risqués, pour le consommateur.

On a souvent l’impression que nos opérateurs mobiles, qui génèrent toujours de copieux bénéfices, nous prennent pour des vaches à lait intarissables. C’est particulièrement vrai en matière de roaming chez Salt et CoopMobile aux pratiques parfois des plus indélicates!

Mon fils aîné est parti à l’étranger dimanche dernier, je lui ai donc alimenté sa carte prépayée CoopMobile, qui permet de bénéficier en Suisse de 500 Mo de surf pour 4,90 francs, sur le réseau correct de Salt. Avant son départ, je constate que l’option de surf en itinérance dans un pays proche de 200 Mo à 20 francs est facturée le 10 du mois… (A l’heure de la disparition du roaming, on appréciera la différence de prix…)

J’interroge Salt pour leur demander si mon fils devra payer 20 francs le 9 avril et 20 francs pour la période commençant le 10 avril. On me répond par l’affirmative. Le prix de l’option lui sera en effet facturé deux fois, indique Benjamin Petrzilka, porte-parole de Salt.

Des contraintes… Quelles contraintes?

«Notre cycle de facturation se clôture tous les 9 du mois. Cette contrainte technique sera certainement amenée à évoluer un jour, mais je ne peux pas vous donner une date aujourd’hui», indique-t-il, faisant allusion à un choix « technique » hérité du système d’Orange Suisse et en vigueur depuis de trop longues années.

En analysant plus finement les tarifs pratiqués, qui auraient encore augmentés selon le Blick, je constate aussi que si Salt facture déjà de manière honteuse 15 francs les 200 Mo, CoopMobile cède ce même volume de données 20 francs! Et si 1 Go revient à 49 francs chez Salt, il faut débourser 50 francs pour 500 Mo (la moitié) chez CoopMobile. Encore un autre piège. Attention, car chez Salt cette option qu’on utilise en principe de manière occasionnelle, se renouvelle automatiquement! Autre piège.

Sunrise et Swisscom plus justes

Et chez Sunrise? On sait en effet que cet opérateur ne brille généralement pas en matière d’itinérance… Il faut débourser 9,90 francs pour 100 Mo (Aie!!!) ou 29 francs pour 500 Mo. Quoi qu’il en soit, Sunrise est capable d’activer l’option à la date souhaitée pour une période d’un mois. Et l’option n’est pas renouvelée automatiquement. Pour comparaison, chez Yallo, la marque à bon marché de Sunrise, 100 Mo coûtent dix francs et 300 Mo 25 francs.

Enfin, du côté d’un Swisscom, qui montre souvent l’exemple en matière de roaming en Suisse, il faut compter 9,90 francs pour 200 Mo et une période de 30 jours ou 29,90 francs pour 1 Go. Sa marque à bon marché M-Budget propose quant à elle exactement les mêmes tarifs, également pour une période claire de 30 jours, pas de coup tordu à la Salt! Relevons encore que comme chez Sunrise, on est correct et qu’il faut renouveler manuellement l’option. Rien à voir avec les agissements de la marque en mains françaises.

Eviter le roaming de Salt et CoopMobile

En conclusion, on remarque que Salt se distingue par des pratiques particulières et défavorables au consommateur. J’ai demandé si ces usages permettaient de pousser à la consommation ou se justifiaient statistiquement pour faire gonfler les chiffres d’affaires. On ne m’a pas répondu,ce qui justifie évidemment mes interrogations.

Pour en terminer, faites comme mon fils qui jusqu’ici s’est passé à 100% des options de roaming de CoopMobile pour ne pas utiliser son smartphone ou se rabattre sur des Wi-Fi gratuits et bien identifiés (on l’espère sécurisé, même si…). CoopMobile et Salt n’auront ainsi pas encaissé un centime en raison de tarifs pour le moins indélicats. CQFD. Surtout à l’ère WhatsApp…

Xavier Studer

PS. Pour en savoir plus sur les différents problèmes de facturation de CoopMoblie (donc de Salt), c’est ici!  Enfin, je me demande dans quelle mesure l’image de qualité et de sérieux de la Coop est compatible avec ce genre de pratiques et de tarifs. A la place de dégraisser et d’essayer d’augmenter ses bénéfices, la marque de Xavier Niel ferait bien de se pencher sur ces « détails ».

17 commentaires pour “Danger: gare aux tarifs de roaming de Salt et CoopMobile!

  1. Tom
    15/04/2017 à 10:08

    Pour éviter ce piège, mon gamin est parti à l’étranger avec un abonnement salt (eu) de la maison, donc 12G, ça doit faire l’affaire….mais de toute façon, les 3 abonnements salt vont partir chez Sunrise … personne est content …..

  2. chris
    15/04/2017 à 11:00

    niels veut il récupérer en suisse ce qu’il perd en Europe avec la fin du roaming

    • Henry Dunant
      15/04/2017 à 12:28

      Et la réponse est ? …. Bienvenue au pays des vaches à lait, pas seulement pour le Gruyère.

      • heriche
        16/04/2017 à 00:05

        Et comment analysez vous les 5.- de plus pour le payement especes ou par mandat?
        Je n’ai jamais vu des frais de transaction qui touche 20%de la facture sauf ici en suisse.
        Salt =sunrise . Des contrats verticaux contre les interets du consomateur.

  3. 15/04/2017 à 12:44

    Salt ressemble de plus en plus à Orange suisse de l’époque. Quelle déception pour ceux qui attentaient un effet « Free » pour la Suisse !
    Ce qui me frappe le plus, c’est l’incompréhension totale de la Suisse de ces opérateurs. La population suisse voyage beaucoup à l’étranger, des frais de roaming trop hauts vont être rédhibitoires pour eux.
    Salt ne semble pas avoir compris les leçons d’Orange et se dirige probablement vers la même punition.

  4. Thierry
    15/04/2017 à 14:52

    je serai d’accord à un détai près.
    Pour ceux qui vont très régulièrement en Europe, le forfait « Europe » de Salt est sans équivalent.
    Pour 89CHF par mois, on a le roaming dans l’UE inclus pour la voix, et 1Go par mois.
    Chez Swisscom pour un forfait équivalent il faut débourser 139 chez Swisscom pour une offre comparable (120 avec les offres InOne qui arrivent bientôt).
    Chez Sunrise cela couterait 130 CHF (pour 2Go de data roaming il est vrai).

    Alors oui, tout le monde n’est pas forcément un gros utilisateur régulier de roaming comme moi, mais pour ce type de profil, l’offre de Salt est de très très loin la moins chère.

    Donc oui, l’exemple soulevé le prouve bien. Swisscom est moins cher que Salt quand on doit faire du roaming de façon ponctuelle. Cependant, si on a des besoins importants et récurrents, alors Salt est beaucoup moins onéreux.

    • Renato
      15/04/2017 à 16:02

      J’ai le même abonnement que Thierry à 89 CHF par mois, mais je l’ai pris « soldé » à 49 CHF/mois y compris le roaming gratuit dans l’UE. A 49 CHF/ mois, il n’y a aucun opérateur qui fait mieux.

    • 15/04/2017 à 18:42

      Pareil, j’ai l’abonnement Europe soldé à 69.-, c’est un confort inégalé en Suisse.

    • Henry Dunant
      16/04/2017 à 09:39

      Pour 20e chez RED (filiale low cost SFR) vous avez appels et SMS illimités + 10Go/mois en Europe (inclus la Suisse), si on nous prend pas pour des cons en Suisse… Niel l’avait dit au moment de l’acquisition de Orange Suisse, il ne faut pas s’attendre à un effet Free chez nous, par contre il y’a eu tout de même quelques mouvements tarifaires,

  5. lef38
    15/04/2017 à 15:51

    Pendant chez SFR en France, le forfait red à 15 euros c’est appels+SMS illimité en Europe (Suisse compris) USA Canada avec 15 Go de data FR+roaming indistinctement…
    « Vaches à lait » avez vous dit ?

    • Tom
      16/04/2017 à 09:23

      Il y’a un truc que je comprends pas …, comment ce fait t’il ,qu’un abo français à trois sous et demi, puisse avoir du roaming inclus en suisse , puisque la suisse le fait pas partie des accords sur les télécommunications en EU ?? ….ha oui c’est vrais … les suisses sont des vaches à lait , j’avais oublié…..

  6. Sylvain
    15/04/2017 à 16:26

    Je suis actuellement en Espagne. Mon opérateur est Salt. Je paie 29.- par mois illimité national. Mais vu les prix prohibitifs en roaming J’ai pris une SIM lycamobile un bundle 12.- pour 1GO d’Internet, un vieux samsung note 2 partage de connexion et nous sommes deux sur le même partagé de connexion ça fonctionne nickel.

    • Albert
      21/04/2017 à 10:13

      Salut Sylvain, ton bundle lycamobile 1Go à 12.- peut-il être souscrit tout seul ou c’est un complément à un autre pack que tu dois forcément avoir souscrit avant ? Par exemple le pack « Talk&Text 12 » à 12.- également… Je ne parviens pas à trouver l’info sur le site de lycamobile mais ce qui m’inquiète c’est que ce bundle s’appelle « Roam Data add on »; et « add on » pour moi ça veut dire qu’on l’ajoute à quelque chose d’autre… Alors si on ne souhaite que du data mais qu’il faut forcément d’abord payer 12.- pour Talk&Text pour l’avoir, disons que le Go revient à 24.- et pas à 12.-. Mais on est d’accord que cela reste moins cher que nos grands opérateurs suisses…

  7. Pedro
    17/04/2017 à 08:17

    Je ne sais pas pourquoi vous vous embêtez… Téléphone dual sim et vous coupez votre sim suisse une fois la frontière passée donc il n’y a plus aucun frais. A vous de choisir un opérateur européen moins cher ou alors data uniquement et vous faites tout en VoIP. Les gens qui vous appellent payent le prix d’un appel suisse et vous aussi.

  8. Sylvain
    17/04/2017 à 22:25

    Ok super mais fan de Samsung série Galaxy je n’en connais pas qui font dual Sim

Laisser un commentaire