Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Télécoms: UPC attaque Lausanne avec l’aide de Swisscom!

UPC (Cablecom) va-t-il mettre sous pression Citycable à Lausanne?

UPC (Cablecom) va-t-il mettre sous pression Citycable à Lausanne?

Les rumeurs allaient bon train depuis quelques jours. C’est chose faite: UPC (Cablecom) va proposer son offre à 90’000 ménages à Lausanne en passant par le réseau de Swisscom, ne pouvant utiliser la fibre de la ville pour des raisons techniques. La première étape d’un grande offensive d’UPC au niveau national!

A la peine sur un marché assez compétitif, UPC continue de perdre des clients sur la télévision et ne peut se satisfaire de cette situation. Il lance donc une nouvelle offensive au niveau national pour regagner des parts de marché en utilisant la fibre optique de ses concurrents!

Un adaptateur pour la fibre

«D’ici fin 2018, cette stratégie permettra à UPC d’alimenter 200’000 ménages supplémentaires hors de son propre réseau. UPC commencera par Lausanne et proposera aux clients sa palette de produits complète pour l’internet, la télévision et la téléphonie, dès le mois d’août», indique le premier téléréseau de Suisse dans un communiqué de presse.

Concrètement, les clients intéressés utiliseront le boîtier Horizon d’UPC et un petit adaptateur pour le brancher sur la fibre optique. Du moins dans un premier temps, puisqu’il semble évident qu’UPC devra bientôt rajeunir son boîtier arrivé tard sur le marché et ne soutenant pas les dernières technologies…

Lausanne regrette, UPC (Cablecom) met en avant le mobile…

«En tant qu’opérateur national et challenger dans un marché des télécoms saturé, nous nous devons d’offrir nos services au plus grand nombre de clients possible afin de garantir la pérennité de notre croissance. Lausanne étant la plus grande ville de Suisse ou les services de UPC ne sont pas disponibles, il est normal pour UPC d’offrir ses services au 90’000 foyers lausannois connectés au réseau FTTH. De plus, notre forte présence dans l’agglomération et nos offres combinées intégrant la téléphonie mobile offriront une alternative positive sur ce marché», indique Sébastien Dufaux, directeur d’UPC pour la Suisse romande.

«UPC intensifie la concurrence sur le marché lausannois. Citycable valorise la proximité avec ses clients, avec par exemple des collaborateurs de la région pour l’accueil et le call center, collaborateurs qui connaissent la culture et les caractéristiques de la région et renforce le développement de ses prestations en se rapprochant de Net+. Ce positionnement local et romand permet à Citycable de faire face à cette nouvelle concurrence.  La ville de Lausanne regrette qu’UPC ne l’ait pas choisi comme fournisseur de l’infrastructure fibre optique et espère qu’UPC ait l’occasion de réviser son choix», souligne de son côté Philippe Jaquet, chef du service multimédia.

Swisscom, «partenaire d’opportunité »

En coulisse, on explique qu’UPC n’a pas signé d’accord global pour l’ensemble de la Suisse avec Swisscom et que le premier téléréseau du pays utilise pour l’instant ses offres de gros sur la fibre optique. Il semble donc qu’il privilégiera d’autres alliances ailleurs pour dynamiser sa croissance face à l’ogre bleu, qualifié parfois de «partenaire d’opportunité». Il ne semble non plus pas exclu qu’UPC utilise un jour la fibre de Citycable….

Du côté de la ville de Lausanne, qui commercialise toujours la téléphonie numérique d’UPC en attendant de proposer celle de Netplus lorsque tout sera prêt techniquement, on dissimule mal une certaine nervosité. Pour mémoire, tant UPC que Citycable sont des membres de SuisseDigital, anciennement Swisscable…

Xavier Studer

13 commentaires pour “Télécoms: UPC attaque Lausanne avec l’aide de Swisscom!

  1. Tricoline
    16/06/2017 à 06:41

    Net+ peut aussi lorgner sur la fibre des villes de Genève et de Montreux en Suisse Romande, d’ailleurs Net+ propose ses services à Yverdon-les-Bains sur la fibre yverdonnoise construite conjointement entre les SI de la cité des bains et Swisscom.

    Mais bon, si je compare les offres de Citycable/Net+ et de UPC, je choisi le 1er, car pour UPC il faut une bonne dose de masochisme pour tenter l’aventure …

    Quand à Swisscom, le FTTH cela doit être un gouffre financier pour qui la loue à un cablos (gros concurrent) dans le but d’engranger quelques deniers.

    • Sunhine022
      16/06/2017 à 17:02

      Chez upc depuis 5ans ,200/20 internet et j ai jamais eu de souci par contre swisscom a l epoque son adsl 20 on arrivait a peine a 12 en hypercentre ville de geneve vous me faites bien rire avec swisscom jjj

  2. Charles
    16/06/2017 à 08:44

    Quand à Swisscom, le FTTH cela doit être un gouffre financier pour qui la loue à un cablos (gros concurrent) dans le but d’engranger quelques deniers.

    Je pense plutôt à une obligation en tant qu’opérateur vue que Sunrise utilise aussi ses fibres. Et il n’a jamais été caché que Swisscom contrairement aux cablo-opérateurs a déployé dès le départ sa fibre avec 4 paires dont une réservée à ses services. Chaque division est tenue de rentabilisé les investissements consentis, et c’est aussi valable pour sa branche Wholesales.

  3. Antonio
    16/06/2017 à 13:36

    Merci pour ces précisions. Intéressant de voir que Lausanne semble avoir des problèmes techniques!

    • 16/06/2017 à 14:53

      Ce ne sont pas des problèmes techniques, mais des questions de compatibilité, d’après mes infos.

  4. MyVoice
    16/06/2017 à 18:19

    ” Mais bon, si je compare les offres de Citycable/Net+ et de UPC, je choisi le 1er, car pour UPC il faut une bonne dose de masochisme pour tenter l’aventure … ” :)))))
    +1000000

  5. Pedro
    17/06/2017 à 08:33

    C’est étrange, je lis ça partout sur UPC pourtant je n’ai jamais eu de problème chez eux. Une connaissance est chez eux et pareil pas de problème. Est ce que ceux qui ne sont pas content feraient plus de foin que ceux qui le sont ? 🙂
    Mais est ce que ce serait surtout certaines villes, réseaux ou endroit qui seraient mal géré localement ? Car le réseau UPC que ce soit internet ou la TV n’ont jamais de problème. Net plus ou Swisscom coupe régulière du DNS chaque année, il faut passer sur un autre DNS ou autre problème qui coupe internet. Sunrise a coupé une ou deux fois son réseau durant la nuit enfin plus d IP. UPC, je n’ai encore jamais constaté de coupure d Internet. Pour la box TV, une fois car le secteur était coupé lorsqu’ils ont fait une mise à jour et qu’elle ne l’avait pas reçue. Le support a renvoyé une mise à jour et problème réglé en cinq minutes. UPC mon premier choix suivi de Sunrise au niveau de la stabilité sur plusieurs années passé chez chaque opérateurs.

  6. 19/06/2017 à 00:50

    Le choix du téléréseau entre citycable avec netplus et upc enfin disponible pour le client Lausannois dès août 2017 pour les Lausannois, cool, plus qu’à attendre les expériences utilisateurs bonnes et mauvaises.
    Masochisme ou pas ! Il y a un gros avantage pour les pirates avec upc contre netplus que Jean-Marc/Tricoline ignore 😉

    • Tricoline
      19/06/2017 à 07:33

      Les pirates de la commune libre d’Ouchy sont-ils dans le coup ? )-;

      Ou alors le piratage informatique est-il monnaie courante chez UPC ? )-:

      Que veux-tu insinuer par là ?

  7. 21/06/2017 à 00:13

    Le piratage fait de la publicité indirecte gratuite pour l’opérateur ici upc en bien ou en mal largement suffisant pour remplir le tiroir caisse de l’opérateur avec l’abonnement de base vu le coût de base.
    Et les couillons qui appel pour une chaine à péage en panne pas disponible dans leur abonnement se font bêtement choper… paiement ou dénonciation, arroseur, arrosé.

    • Tricoline
      21/06/2017 à 08:47

      Sérieusement, penses-tu que le possesseur d’une boite à rêvasser téléphone pour réclamer si une chaîne payante est en panne ?
      Quel automobiliste mal parqué téléphone à la police pour s’auto-dénoncer ?
      Bien évidemment il y a toujours les benêts, mais bon … c’est normal …
      Upc n’a jamais communiqué sur ces affaires là .
      Le phénomène ne doit pas être si grave, sinon le système aurai évolué vers quelque chose de très difficilement piratable !

Laisser un commentaire