Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Roaming: chez Free le Go est à un franc, chez Salt à 49 francs!

Le forfait Free Mobile est aussi valable en Suisse!

Le forfait Free Mobile est aussi valable en Suisse!

Il suffit de passer la frontière pour payer son roaming jusqu’à près de 50 fois plus cher. En effet, depuis quelques jours l’opérateur français Free communique sur son forfait à 19,90 euros, qui comprend notamment 25Go en itinérance, y compris en Suisse. En gros, le Go est à un franc. Pour comparaison, du côté suisse, et plus précisément chez Salt, cette misérable quantité de données vaut 49 francs… Rien à voir?

Pas vraiment non… En effet, l’ombre de Xavier Niel, fondateur de Free et propriétaire de Salt, plane sur ces tarifs, dont le contexte est certes un peu différent. En effet, le forfait français inclut en plus de l’illimité en France alors que le Go à 49 francs n’est qu’une option à rajouter à un plan tarifaire existant…

Salt: des problèmes de roaming en France?

Cette nouveauté intervient alors que d’aucuns m’indiquent qu’en tant que clients de Salt, ils ne parviennent plus à utiliser que le réseau d’Orange lorsqu’ils se déplacent dans l’Hexagone. Chez Salt, officieusement (mdr), on m’a indiqué qu’Orange France, Free et Bouygues Telecom étaient partenaires de Salt.

Peu importe. Alors que Salt multiplie les campagnes de promotions et les appels à des prospects pour tenter de gagner de nouveaux clients, cette mise en perspective éclaire d’un jour renouvelé non seulement ces «promotions», mais de manière générale certains tarifs parfois pratiqués sous nos latitudes.

Chez Salt, ça plume sec en matière de roaming...

Chez Salt, ça plume sec en matière de roaming…

Un différentiel surprenant

En effet, même si les conditions de vie ne sont pas les mêmes dans les deux pays, le différentiel de 1 à 50 (et encore c’est pour faire simple) semble pour le moins étonnant. D’autant que cette comparaison se fonde sur deux entreprises gérées de la main de maître de l’entrepreneur Xavier Niel.

Pour mémoire, lors d’une rencontre à Paris, le trublion français des télécoms nous avait expliqué assez en détail les bases de sa bonne gestion, qui se traduit concrètement par des réductions de coûts drastiques et un nombre de collaborateurs en constante diminution chez Salt. Je laisse le soin à l’internaute de se faire sa propre opinion sur cette situation…

Xavier Studer

14 commentaires pour “Roaming: chez Free le Go est à un franc, chez Salt à 49 francs!

  1. ElMalagueno
    22/12/2017 à 7:24

    Le roaming n’existe plus en Europe. De passage en Suisse je ne peux pas utiliser mes 8 go de datas et c’est franchement pathétique

    • Henry Dunant
      22/12/2017 à 9:05

      Sosh inclus la Suisse en Data et Voix dans son forfait… 20€ tout compris avec 20Go de données. C’est effectivement pathétique… mais tant que les alpages hélvétiques seront couverts de mouton à tondre nous en resterons là.

  2. Didier
    22/12/2017 à 8:05

    En prepay chez Salt sans option, c’est fr19.-/mo !!! Ça fait très mal si on n’a pas désactivé l’itinérance des données !

  3. Thierry
    22/12/2017 à 8:35

    En fait on devrait tous prendre un abonnement Francais. Si je calcule bien, c’est moins cher même si on l’utilise que en Suisse non ?

    • Henry Dunant
      22/12/2017 à 9:07

      Absolument, seul problème il faut être domicilié en France pour contracter un abonnement.

  4. Ludo
    22/12/2017 à 9:08

    On compare une Bugatti (Swisscom, Sunrise) avec une Lada (Free). Il faudrait aussi comparer les prix des meilleurs opérateurs au monde comme T-Mobile Pays-Bas, A1 Autriche ou Vodafone Portugal. Ensuite, il faut rapporter les prix au coût de la vie dans la pays. Je doute fortement que l’écart soit de 1 à 50 entre ces excellents opérateurs et les opérateurs suisses.

    Source : https://www.xavierstuder.com/wp-content/uploads/2017/03/reseau_mobile_sunrise_test_p3.jpg

  5. Markol
    22/12/2017 à 9:24

    A lire l’article complet, ce forfait n’inclus que la 3G mais pas la 4G pour le Roaming.

  6. Shinix
    22/12/2017 à 11:16

    A savoir également que Salt prend ses clients pour des abrutis…. En vacance en italie cet été j’ai malencontreusement activé le Data World (15chf de tête) suite à leur SMS complètement en allemand (je voulais uniquement voir ce que c’était). Je l’ai désactivé dans la seconde qui a suivi l’activation.

    Résultat 15CHF de plus sur la facture et après téléphone avec Salt « du moment que c’est activé c’est facturé même si pas utilisé ».

    Là bas, on se fout de la gueule du client allègrement !

  7. Lustic
    22/12/2017 à 1:54

    Xavier ne mentionne pas le plus important. Cette différence de tarifs s’explique par la différence de salaires des top managers suisses et français. Xavier Niel, le propriétaire français, est beaucoup plus gourmand qu’un Suisse! Comme en France, Niel fait travailler ses employés un max pour accroître sa fortune personnelle. Le niveau de salaire des petits employés n’a quant à lui aucun impact sur ces tarifs. Ce sont les actionnaires qui torpillent les tarifs des télécoms!

    • Yannick
      22/12/2017 à 7:07

      C’est surtout les suisses qui paient la différences pour les étrangers qui viennent en suisse. Personne ne fera croire que lorsqu’un utilisateur Sosh ou Free vient en suisse et consomme des data 3G, Swisscom, Sunrise ou Salt, facturent au même prix que lors Sosh ou Free lorsque c’est l’inverse, un suisse en France.

      Non, nos opérateurs facturent trois fois rien, mais se rattrapent avec leur vaches à lait ou moutons bien dociles suisse, qui cela ne gène pas de payer 29.- le Go…

      Je veux c’est une aberration comme si vous devriez payer plus cher pour accéder un site .fr ou .com par rapport à un site internet .ch…

      Sérieusement je n’arrive pas comprendre que ça soit devenu « normal » pour les gens…

      Car bon tous les critères styles, les managers et salaires sont plus chers en suisse, il faut plus d’antennes en suisse, plus de qualité, ect ect… peuvent aussi s’appliquer aux connections internet, mais là tout est normal, c’est normal de ne pas payer plus cher pour aller sur un site aux US qu’en suisse, par contre, téléphoner aux US (maintenant tout pass par IP donc internet) sont facturés plus cher… Sérieusement… on se moque du monde et nos petits enfants se foutrons de nous quand on leur racontera cette période (Comme nos grands parents et les congés payés).

      Bref je reste sur mon principe d’acheter une sim locale ou prendre une sim swiss.

  8. Carlo
    22/12/2017 à 4:13

    La réponse est sous votre nez depuis le début

    https://youtu.be/hvLU83Y8pCc

  9. Musy
    22/12/2017 à 11:41

    Ne pas tout mélanger.
    Je suis chez Sosh (qui est une marque d’Orange) le réseau est aussi bon que Swisscom, je paye aujourd’hui 19.90 € grâce à Niel (Salt) quand il est arrivé avec Free, il a fait un strike en France. Grâce à l’Europe maintenant il n’y a plus de frontière pour la téléphonie en Europe. Les fournisseurs se battent à coup de promo ( forfait qui baisse à 5€ pendant une durée limitée) Sosh a décidé de mettre la Suisse en plus (sans obligation) Free a mis seulement le data pour la Suisse mais offre d’autres choses pour d’autres destinations.
    Pour revenir à Niel… il faut arrêter de lui jeter des pierres. Grâce à lui en France on a des dizaines de GO pour moins de 20€. Pour ce qui est de la facturation du data en roaming ceci n’est pas libre, c’est fixé par l’Europe. Donc personne tond personne.
    J’ai aussi un forfait avec Swisscom, la qualité est la même quand France ni plus ni moins! Arrêtez de penser que la suisse est mieux que la France! J’en suis très content de mon abonnement (que je paye certe plus chère j mais en Suisse beaucoup de choses sont plus chères sans raison fondée ( café min 3,90 Suisse et 1,2 € en France) Certe les salaires sont plus haut pour vous mais il n’y a aucune différence pour le patron (charges patronales, assurances comprises) donc à la fin un ouvrier vit la même chose en Suisse et France les fins de mois sont dur.
    Dans chaque région de pays frontaliers c’est la même chose chacun épie sont voisin, le jalouse. De l’amour perte de temps.
    ABE
    Jf

  10. Simon
    23/12/2017 à 11:48

    J’ai essayé aujourd’hui le roaming free en Suisse!
    Départ de Saint Julien en Genevois, en France voisine, jusqu’au cœur de Genève: Bel-air.
    Resultat: Mon Natel est resté connecté sur free, en 3G, jusqu’au Stade de Genève avec une connexion extrêmement lente pour une simple consultation de l’app TPG (bridée?)
    Ensuite, mon Natel a basculé sur….Salt (Corporate?) mais en 3G uniquement. Connexion confortable sans plus!
    Rien à voir avec mon expérience client Swisscom ou Sunrise. Du Bugatti versus Lada comme l’indiquait un précédent commentaire!

  11. globetrotteur
    30/01/2018 à 10:51

    En Thaïlande avec carte sim Salt réseau bloqué sur AIS et donc impossible d’utiliser un autre réseau pour appeler quand un autre émet du réseau !!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :