Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Roaming: Sunrise démontre que nous payons toujours vraiment trop!

Qui dit roaming, dit indispensables précautions avant de consommer...

Qui dit roaming, dit indispensables précautions avant de consommer…

Sunrise a voulu frapper un grand coup en proposant à certains de ses abonnés 40 Go de roaming en 4G à l’étranger pour le prix de 4 Go. Précisons que cette offre n’est valable que sur de rares abonnements tout en étant limitée du 1er juin au 30 septembre. Tout cela ne peut que créer un détestable climat de suspicion chez le consommateur…

«En lieu et place de la limite de 4 Go par mois, Sunrise propose le surf en illimité à l’étranger pour les abonnements mobiles Freedom swiss neighbors et Freedom europe&US, sans frais supplémentaires. Ceci s’applique également aux abonnements mobiles Freedom Young et PME correspondants», selon un communiqué. Concrètement, le challenger suisse des télécoms propose 40 Go/mois en haut débit, puis la vitesse chute à 128 kbit/s jusqu’à la fin du mois.

25 Go de roaming pour 25 francs chez Free

Rappelons que ces deux abonnements sont tout de même cédés pas moins de respectivement 95 et 130 francs par mois. En plus de l’illimité en Suisse, le premier comprend 4 Go de données dans les pays voisins alors que le second offre la même prestation dans 46 pays. Bref, des produits onéreux réservés à des personnes qui passent vraiment fréquemment les frontières.

Même si la Suisse ne fait pas partie de l’Union européenne, juste à titre de comparaison, rappelons qu’une Free propose en France le tout illimité avec 25 Go de roaming en Europe, y compris en Suisse, pour 19,99 euros par mois, c’est-à-dire moins de 25 francs suisses en comptant large…

Choisir les formules les moins chères sans roaming

En proposant d’un coup de baguette magique dix fois plus de données pour le même prix pendant l’été, Sunrise ne fait qu’attiser le sentiment toujours plus marqué de suspicion envers la tarification du roaming de nos opérateurs, qui passent leur temps à aller pleurnicher partout où cela est possible pour expliquer qu’ils doivent négocier indépendamment les tarifs avec chaque opérateur, tout en soulignant q’ils ne veulent surtout pas «bénéficier» d’un accord politique avec l’Union…

Bref. Nos chers opérateurs helvétiques continuent de nous tondre de très près. Mon conseil: choisir les formules les plus avantageuses pour la Suisse, sans roaming et utiliser des carte SIM alternatives, locales ou non, pour éviter tout roaming qui serait facturé avec un abonnement. Rappelons qu’en Suisse, Salt propose régulièrement le tout illimité pour 25 à 30 francs. Ces jours, en promotion, il propose notamment en plus 4 Go de roaming pour 69 francs par mois…

Des marges qui restent souvent royales

En résumé, hors promotions, dans un abonnement complet, Sunrise commercialise ainsi notamment 4 Go de roaming pour 130 francs par mois dans 46 pays, alors que Salt offre la même prestation en Europe et aux Etats-Unis pour 89 francs. Une différence de prix réellement abyssale, qui donne encore une fois une idée des marges substantielles qu’il semble demeurer sur l’itinérance.

Et Swisscom? Toujours très vorace, l’ogre bleu propose systématiquement un peu de roaming avec ses plans tarifaires aux vitesses bridées et aux tarifs indécents. En effet, il faut débourser entre 60 et 180 francs par mois pour des abonnements. Avec un mobile subventionné, le tarif le plus cher atteint même les 200 francs. Ces chiffres sont tellement rédhibitoires, qu’on ne prend même plus la peine de lire les détails des offres: on fuit!

Xavier Studer

PS

La hotline de Sunrise souligne parfois qu’il est possible de changer d’abonnement en tout temps. Prendre Sunrise Swiss Neigbors pendant deux semaines dans un pays limitrophe permet ainsi théoriquement d’avoir du roaming illimité pour une différence de prix de 15 francs. A méditer, même si cela peut signifier ne plus pouvoir revenir sur une formule qui n’est plus commercialisée…

15 commentaires pour “Roaming: Sunrise démontre que nous payons toujours vraiment trop!

  1. 02/06/2018 à 7:40

    Si l’on utilise son téléphone portable comme téléphone, le mieux est de prendre une carte dans le pays étranger. Le seul inconvénient est de se souvenir de son nouveau numéro de téléphone.

  2. giovanni
    02/06/2018 à 7:58

    Bonjour
    Moi j utilise une carte three.co.uk a a 25£
    3000 minute internet illimite en roaming
    Vous la trouvez sur ebay
    Sur le site three elle est a 35£
    Mais un magasin la vend a 25£
    Valable 30 jours en peu la recharger mais coute 35£
    Alors mieux racheter ume autre
    Voila

  3. giovanni
    02/06/2018 à 8:05

    juste preciser 3000 minute tout appel europe suisse etc

  4. Emeric Studer
    02/06/2018 à 10:12

    Pour 5-10 Euros par mois, Sosh (orange France) propose 30 go de data et voix illimité, roaming en Europe Suisse incluse…
    Free (propriété de Xavier Niel tout comme Salt. ) propose pour quelques Euros la même chose mais pas de roaming voix en Suisse, juste Data.
    Suisse vache a lait 🙂

    • 02/06/2018 à 3:24

      arrete de dire n’importe quoi si tu as pas les appel avec Free alors pas grave tu as un cerveau non ? alors installe whatsapps viber oi skype tu pourra envoyer des messages ou appel sans probleme

      • 06/06/2018 à 8:53

        oui, skype ou whatsapps c’est bien si tu as internet à ta disposition. Par contre essaye de te faire appeler au téléphone sur skype si tu ne prends pas le supplément!!

  5. Pascal
    02/06/2018 à 10:36

    Je suis très heureux avec Swiss Mobile d’autant que les packages World inclus maintenant le Canada, pays où la situation est presqu’un ordre de grandeur pire qu’en Suisse!

    • 06/06/2018 à 8:55

      tu me fais penser à cet homme très heureux au sortir de l’hôpital où il avait été amputé d’une jambe,
      il disait: je suis très content, on aurait pu me couper les deux jambes.

  6. Tom
    02/06/2018 à 10:43

    Et oui on sait bien que depuis des années nos chères opérateurs nous racontent que des c…. pour maintenir les grosses marges , Emeric Studer a donné le bon exemple, mes collègues qui habitent de l’autre côté de frontière,on des abos Orange, et une carte prépayée Ch, et ils surfent allègrement en 4g,en Suisse pour 20€ par mois , moi ca me dégoûte à chaque fois que je vois à la télé, les porte-paroles des opérateurs dire , «  ça devient difficile de négocier avec les opérateurs EU, parce la Suisse ne fait pas partie de L’EU, «  vous n’êtes pas crédibles les gars ….changez de discours,
    une connaissance chez un opérateur me disait il y’a pas longtemps que ,le giga ce négocie au tour de …..19 d’euro….

  7. Joel
    02/06/2018 à 6:12

    Différence entre abo illimité en Suisse et le l’illimité dans 47 pays 65 francs en plus soit 2 francs par jours.
    Ma femme va changer d’abonnement pour 15 jours en Croatie comme elle le fait souvent, une trentaine de francs en plus sur la facture pour 80 go ( vacances à cheval sur juin et juillet ) .
    Pour ma part abonnement Qoqa à 42 francs.
    Vraiment imbattable Sunrise et les gens qui vous appellent paie pour un numéro Suisse pas anglais comme Swiss mobile.

  8. marco
    04/06/2018 à 10:08

    Le prix inter opérateur de l’UE pour 1Go est de 6€ HT en 2018 et va encore baisser tous les ans …

  9. Joe
    04/06/2018 à 1:49

    Perso je préfère payer un peu plus ou utiliser des Wifi sur place si c’est possible que de me casser le c… avec des cartes sim et tout un tas d’astuces pour un peu de donné à l’étranger.
    Et là je pense que la grande majorité des gens pense comme ça.
    Pour le roaming fallait rentrer dans UE, avec toutes ses conséquences, mais là on préfère pleurnicher sur l’ilot de cherté suisse qui d’ailleurs ne concerne pas seulement les télécoms.
    Je me demande combien de gens serais prêt à baisser leur salaire au niveau français qui comparent allègrement les prix en France avec les nôtres. Ah il n’y a personne ? Sans blague.

    • misenta
      05/06/2018 à 1:12

      +1… et vivre dans les zones blanches et voir les débits faméliques qu’ils ont!

  10. Julien
    06/06/2018 à 6:27

    et sans compter qu’il y a des pays encore pire que la Suisse au niveau tarifs de téléphonie mobile et donc le revenu médian n’est pas très haut…… le Portugal par exemple !!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :