Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Sport à la TV: Net+ montre aussi les dents en Suisse romande!

Comme UPC, Net+ se profile sur le sport....

Comme UPC, Net+ se profile sur le sport….

Comme UPC, pour tenter de résister à l’excellente et salutaire concurrence de Salt, Sunrise et Swisscom, le fournisseur de solutions pour téléréseaux Net+ parie sur le sport. Il est ainsi fier de proposer la Champions League et l’Europa League sur le câble de ses partenaires.

Dès le mois d’août, les 220’000 abonnés concernés pourront suivre les matchs de la Champions League et de l’Europa League grâce au nouveau bouquet RMC Sport. En effet, Net+ a obtenu auprès du groupe français Altice les droits de diffusion de ces deux compétitions, indique-t-il dans un communiqué.

Des droits TV qui changent de mains…

«Les droits de la Champions League et de l’Europa League ont été redistribués pour les trois prochaines saisons. En effet, ces compétitions ne seront pratiquement plus diffusées sur le service public. Pour la Suisse romande, le consommateur aura la possibilité de suivre les matchs de ces prestigieuses compétitions via RMC Sport», écrit le Valaisan.

«Avec l’accord conclu, net+ est la 1re société à diffuser dans son offre le bouquet RMC Sport pour 15.-/mois et se profile, une fois de plus, comme l’opérateur incontournable des passionnés de foot et de sport en général. A noter qu’une version allégée du bouquet, RMC Sport Access, sans la Champions League et l’Europa League sera disponible chez d’autres opérateurs» poursuit Net+.

Le consommateur a un rôle à jouer

Le petit «téléréseau» qui monte, et qui se veut proche de sa clientèle se positionne probablement assez habilement, du moins pour une certaine clientèle. Reste à savoir quel sera réellement l’impact de cette offre sur le marché. A l’heure où les pouvoirs publics sensibilisent l’opinion sur l’intérêt de bouger davantage, mieux vaut faire du sport que de le regarder passivement à la TV…

Par ailleurs, encore une fois, de telles offres posent des questions pour le consommateur. Doit-il changer d’opérateur à chaque fois qu’une fédération souhaite vendre ses droits à d’autres entreprises? Encore une fois, le plus sage est peut-être de détourner son regard de certains sports qui ne se soucient pas vraiment de leurs fans, mais font d’abord du commerce pour leurs actionnaires…

Xavier Studer

13 commentaires pour “Sport à la TV: Net+ montre aussi les dents en Suisse romande!

  1. Markus
    16/08/2018 à 7:54

    Ils ont aussi une mysports sur net+?

  2. Frjo
    16/08/2018 à 8:34

    Internet et la mondialisation sont formidable, mais pour le consommateur je me pose la question…

    Avant on avait des chaînes nationales qui achetaient des droits de diffusion, et en suisse on avait un éventail plutôt large.

    Maintenant, il faut choisir un opérateur, ou sinon un paquet pour tel sport, et un autre pour un autre sport… Il faudrait donc cumuler les paquets.
    Ensuite souvent il n’est pas possible de prendre seulement 1 match, ou alors à prix exagéré.
    J’essaie toujours de dire que regarder un match de Hockey suisse et de le payer quelques francs, reste moins cher que le billet d’entrée.

    Alors d’un côté pour certains sports, cela a permis de simplement mettre en diffusion une offre qui n’existait pas il n’y a pas si longtemps (par exemple: il y a 10 ans peut-être, tous les matchs de hockey n’étaient pas filmés et disponibles), mais d’un autre côté on finance des stars au salaires indécents.
    Alors bien sûr, ces stars rapportent beaucoup d’argent… et indirectement aussi celui des droits TV, vendu à prix d’or à des entreprises, qui les vendent et sous-revendent aux opérateurs qui du coup vendent des paquets à prix d’or.

    Pour moi un bon exemple de : aujourd’hui tout est possible
    mais surtout de: n’était-ce des fois pas mieux avant quand tout n’était pas possible?

  3. Gius
    16/08/2018 à 9:08

    La solution c’est un système comme celui de la NBA. Le consommateur peux voir tout les match tout les résumé etc. Et tout ça peut importe l’opérateur, le fournisseur d’Internet, le moyen d’acces. Un peux comme Netflix avec du live en plus. Que du benef pour tout le monde (sauf tous les intermédiaires).

  4. Ludo
    16/08/2018 à 9:12

    Le foot fait des grosses audiences, surtout les compétitions internationales (coupe du monde, euro, ligue des champions, Premier League, etc…). Il n’y a qu’à regarder les droits TV qui explose en Angleterre, c’est juste de la folie. En France, BeIn Sports possède 3.5 mio d’abonnés, soit presque autant que les audiences de TF1 en prime time, pourtant gratuit.

    La Suisse est bien sûr très loin de ces sommes et ne les atteindra jamais.

    Pour le consommateur, la Suisse est en train de subir le même problème que ses voisins avec un peu de retard. Savez-vous par exemple que le match PSG-Troyes diffusé sur C8 en novembre 2017 était le 1e match de L1 diffusé en clair depuis 1984 ! Source : https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Le-match-en-clair-une-thinsp-premiere-depuis-1984/854867

    En France, c’est aussi un sacré problème. Canal+ a perdu les droits de la L1 à partir de 2020. Comme Canal+, malgré son statut de chaîne généraliste, vit essentiellement grâce à la L1, personne ne sait si le groupe va faire faillite ou pas. Et les supporters devront changer d’opérateur.

  5. Tricoline
    16/08/2018 à 9:26

    Selon un article (pas dispo sans abo) paru dans le quotidien 24 Heures de cette semaine, un accro au foot TV est obligé de se tourner vers Swisscom TV, il n’y a que des miettes chez les autres opérateurs, évidement en restant dans la légalité.

    Net+ en propose plus que UPC, mais il reste loin derrière Swisscom qui règne en maître absolu pour le foot à la TV !

    Cette situation monopolistique d’exclusivités est intolérable, ce n’est pas le rôle ni la tache des opérateurs de produire des évents sportifs ou autres et d’en disposer.

    • flaviodelay
      16/08/2018 à 10:37

      Teleclub Sports FR et Premium sont également disponibles sur Sunrise TV 😉

  6. 16/08/2018 à 10:57

    Je préfèrererais me passer de sport à la TV que de payer des bouquets à différents organismes pour quelques matchs, en plus de Swisscom TV et de la redevance.
    Il suffirait de ne pas acheter pour que ça ne se vende pas.

  7. 16/08/2018 à 11:11

    N’empêche, on critique beaucoup Swisscom et sa cherté mais chez eux c’est 19.90.- (voir 12.90.- si on a un autre bouquet Teleclub) pour le bouquet Sport contre 25.- à 40.- (selon promotion et bouquet sport) sur le câble donc beaucoup plus chère

    • Gius
      16/08/2018 à 11:32

      Certe mais pour pouvoir en profiter il faut la totale chez Swisscom ou Sunrise.

      Je ne suis pas chez l’un de ces deux opérateurs je ne peux donc pas en profiter… une application distribuée sur plusieurs plateformes serai un bien pour le consomateur mais il risquerait de perdre beaucoup de clients.

      • Ludo
        16/08/2018 à 4:54

        Je pense que c’est justement pour l’exclusivité que les opérateurs achètent les droits TV.

        Swisscom a payé environ 30 mio pour la Super League (montant ridicule à côté des 1.2 milliards EUR pour la L1 française ou des 5 milliards EUR pour 168 matchs de Premier League payé par Sky) . En outre, en Super League, Swisscom doit certainement encore produire les matchs (je ne sais pas qui produit les matchs). Pour la ligue des champions, j’imagine que Swisscom paye juste les droits et que c’est l’UEFA qui produit les images ou délègue la production.

        Donc, à 5.- par match, je ne suis pas sûr que cela soit rentable. Par contre, sur la vente d’abonnements, je pense que la marge est plus importante et donc le but est de vendre des abonnements aux très nombreux fans de foot, sport le plus populaire en Suisse et sur la planète.

  8. Miggy
    17/08/2018 à 12:08

    « Pour la Suisse romande, le consommateur aura la possibilité de suivre les matchs de ces prestigieuses compétitions via RMC Sport», écrit le Valaisan. »

    Ou alors tous les matchs sont aussi sur Teleclub. 🙂

  9. Alex
    17/08/2018 à 12:57

    Vu la complexité pour voir certains matchs, je suis même pas étonné de voir que beaucoup de mes proches se tournent vers l’IPTV payant qui propose toutes les chaînes du monde.
    De mon côté, je trouve que le bouquet Teleclub sport est pas mal pour 19frs. Et l’abonnement IPTV que j’ai pris par curiosité ne me sert pratiquement plus, sauf pour un match de la ligue espagnole de temps en temps.

  10. Aurélien
    19/08/2018 à 10:04

    Et si Net+ offrait plutôt des nouvelles offres concurrentielles (plutôt que les bli bla blo dignes des années 2000 et ultra chers)? Voilà une folle idée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :