Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Guerre des prix sur internet et le mobile: Sunrise tente de brader ses offres…

Avec ses promotions, Sunrise répond mollement à Salt.

Avec ses promotions, Sunrise répond mollement à Salt.

Salt provoque une concurrence bienvenue désormais aussi bien sur le fixe que sur le mobile. Pour garder leurs clients, certains opérateurs accordent d’importants rabais, alors que d’autres utilisent les mêmes armes que Salt, comme Sunrise, qui multiplie les promotions.

Le challenger suisse des télécoms propose ainsi notamment internet home pour 35 francs par mois pour des vitesses de 50 Mbits/sec ou 200 Mbits/sec. L’opérateur ne donne pas plus de précision sur cette page. Un peu déconcertant à ce stade. Un peu déconcertant à ce stade. Surtout que ce produit ne comprend par défaut que de l’internet.

Nouvelles commandes

En ouvrant un accordéon, on apprend toutefois que cette «offre est valable pour toute nouvelle commande d’internet start ou internet comfort avant le 09.01.2019. Les clients possédant déjà un abonnement Sunrise Internet sont exclus de cette offre promotionnelle. La durée minimale du contrat est de 12 mois».

L’internaute qui m’a signalé cette promotion, que je remercie au passage, précise toutefois que souhaitant quitter Sunrise, on la lui a proposée… Reste que par rapport aux 10 Gigabit/sec en symétrique sur la fibre optique de Salt à 49 francs par mois, ces promotions déçoivent…

Salt toujours très agressif!

Mais Sunrise tente aussi de se profiler sur le mobile. Il propose ainsi un Sunrise Freedom Swiss calls pour 22,50 francs par mois incluant 2 Go de données ainsi que des appels, SMS et MMS illimités en Suisse. Cela représenterait un rabais de 50%, selon l’opérateur.

Encore une fois, Salt se distingue. Il propose de son côté une offre exclusive en ligne pour Noël. Pour 29,95 francs au lieu de 59 francs par mois, Smart Swiss comprend appels, SMS/MMS et internet illimité en Suisse. Seul Swisscom semble rester en retrait de cette grande braderie de fin d’année.

Xavier Studer

14 commentaires pour “Guerre des prix sur internet et le mobile: Sunrise tente de brader ses offres…

  1. Tricoline
    21/12/2018 à 7:30

    Ne pas oublier … Les cablos sont toujours aussi en retrait Xavier, pas que Swisscom !

    Je peux imagine qu’ils sont trop préoccupés à colmater les fuites de clients vers la concurrence, donc pas le temps de se renouveler ? inquiétant !

  2. Frédéric M
    21/12/2018 à 8:34

    faudrait arrêté de voir Salt en sauveur 10 gb tu les auras jamais sur le modem encore moins en WiFi à moins de tirer une fibre réseau jusqu’à ton ordinateur et encore ….

    • Tricoline
      21/12/2018 à 8:57

      Exactement !

      Sans oublier que l’éligibilité à Salt Fiber n’est pas garantie, 75% de la population ne peut pas conclure un abonnement Salt Fiber, dans 5 ans cela n’aura quasiment pas changé.

      Et cela les autres opérateurs le savent très bien, Swisscom en premier, vu que c’est ce dernier qui a congelé le déploiement de la fibre dans les salons (FTTH)

    • Henry Dunant
      21/12/2018 à 9:37

      Salt, peut-être pas en sauveur; mais en agitateur oui… En tout cas cela fait bouger un peu les grilles tarifaires en Suisse. Maintenant on reste quand même dans un environnement « pseudo » concurrentiel donc on ne peut pas escompter de miracles non plus tant que les opérateurs challenger devront passer par les tuyaux/lignes Swisscom pour bâtir leurs offres ils seront dépendant de celui-ci pour définir leurs prix.

      Avec l’avènement du FTTB/FTTS et l’abandon du FTTH nous avons perdu la petite avancée que représentait le « dégroupage » cuivre ou seule la paire de fils était louée à Swisscom par l’opérateur alternatif et le reste du réseau était totalement en ses mains, Maintenant l’opérateur est obligé de passer par l’offre BBCS de Swisscom et donc dépendant à 100% de celui-ci pour tout la partie infrastructure.

      Non ce n’est pas de l’anti Swisscom primaire, c’est juste le constat que nos autorités ont permis la mise en place d’un contexte telecom non concurrentiel. Peut être que l’internet non-filaire permettra un ouverture, l’avenir nous le dira.

      • Joe
        21/12/2018 à 3:00

        C’est faux. Tout le monde a le droit de investir dans la fibre. Swisscom est dans son bon droit de le faire seulement si elle estime que c’est rentable. autrement il faudrais subventionner la fibre et la je doute que notre parlement liberal soit d’accord.

        • Henry Dunant
          21/12/2018 à 5:10

          Méconnaissance du principe de dégroupage qui prévalait avant le FTTB/S… Pas grave si vous considérez cette situation comme normale.

    • Steher
      21/12/2018 à 11:34

      ben si, j’ai ce débit… via mon nas avec tous ses ports ethernet banché et le reste des ordis à la maison… génial pour les backups distant.
      On peut toujours cracher sur cet offre car peu de gens ont l’utilité de ce débit pour l’instant, mais le ratio au Gb avec la TV pour le prix reste sans concurrence et intéresse même un client avec moins de besoin que moi

  3. Ludo
    21/12/2018 à 8:50

    Une petit coquille s’est glissée dans le texte : « L’opérateur ne donne pas plus de précision sur cette page. Un peu déconcertant à ce stade. Un peu déconcertant à ce stade. Surtout que ce produit ne comprend par défaut que de l’internet. »

  4. 21/12/2018 à 9:57

    J’ai reçu un appel téléphonique de swisscom, département marketing, me proposant une connection à 1 Gbits/sec après m’avoir posé multes questions, combien d’ordinateurs, d’appareils connectés, TV box, console de jeux, etc., étaient branchés chez moi, si ça fonctionnait sans problème de latence, etc, .
    Ils voulaient me vendre cette nouvelle offre pour 10.- /mois, après les 4 premiers mois gratuit. J’ai décliné, je paie déjà assez cher et pour l’instant je reste avec mes 200 Mbits/sec symétrique.
    Tout ça pour confirmer qu’ils sentent venir une concurrence agressive.

  5. Gregory
    21/12/2018 à 12:37

    A quand la première promotion sur Salt fiber et une nouvelle relance de la guerre des prix.

  6. Nycko
    22/12/2018 à 9:05

    Déjà que pour 19.90.- chez Salt je profite de Zattoo sans pub, et une connexion 4g qui oscille entre 80 et 130 Mbits/sec il est vraiment urgent pour les autres operateurs Swisscom et Sunrise de revoir leurs tarifs.
    Bien sûre,j’ai la chance d’avoir une TV connectée sous Android et de pouvoir utiliser Zattoo comme TV principale, mais j’estime qu’en ne payant plus le câble UPC, je m’en sors royalement. Pas de Replay, mais je peux via smartphone telecharger puis regarder dans les 20 jours bon nombre de programmes. Hors de question de payer le Zattoo pro que j’ai résilié pour avoir du HD sur plus de chaines

    • Flo
      26/12/2018 à 12:31

      Idem, juste 6 chf de plus pour le replay avec env 70mo de debit 4g. Fini upc et son abo à 99.- pour du 50mo

  7. Briot
    22/12/2018 à 10:34

    Au cas où chez Sunrise t’a 1000 Mo pour 28.00 si t’a le mobile chez nous…
    Stp pose moi la question avant de poster ton article… 😖😖

  8. Pierre Cox
    24/12/2018 à 12:17

    Il faut toujours voir les conditions foireuses…
    Pour l’offre a 22.50 de Sunrise, il faut posséder une carte prépay de chez eux depuis au moins 90 jours… ca limite méchamment l’accès à la promo.

    Et attention aux pièges ! J’ai une connaissance qui a pris l’offre triple play de Sunrise à 80.- au lieu de 160.-. Peu de temps après, elle déménage. Sunrise du coup lui supprime la promo, elle se retrouve a devoir payer plein pot, soit 160.- avec en plus… l’interdiction de résilier sans payer les frais jusqu’au terme du contrat. Une pratique plus que douteuse.

    Je trouve dommage ce genre de pratiques, parce que, malheureusement, et je le regrette, Swisscom se paiera encore longtemps la plus grosse part de marché malgré leurs prix hallucinants, car, oui, dans ces conditions, on n’est pas prêts de faire confiance aux challengers.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :