Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Test: faut-il craquer pour Photoshop et Premiere Elements 2019?

Photoshop Elements et Premiere Elements 2019: des valeurs sûres malgré quelques bugs.

Photoshop Elements et Premiere Elements 2019: des valeurs sûres malgré quelques bugs.

Photosphop et Premiere Elements restent des musts auprès du grand public pour retoucher des photos et monter des vidéos. Ces logiciels se distinguent par un excellent rapport entre leur puissance et leur facilité d’utilisation! Faut-il craquer pour la version 2019 à 146 francs pour la licence complète ou 120 francs pour la mise à jour? Test.

Utilisateur de la première heure de ces deux produits, j’ai presque testé les 17 versions commercialisées par le célèbre éditeur de logiciel, qui se caractérisent presque à chaque fois par de petites nouveautés, souvent bienvenues. Cela dit, j’ai tout de même l’impression de faire un peu du sur-place…

Sous la loupe depuis octobre…

Après avoir craqué début octobre pour la version 2019 peu après mon passage sur MacOS Mojave, j’ai essayé de me convaincre du contraire en consultant cette page listant un catalogue de nouveautés appréciables. Commençons par l’essentiel, notamment pour les utilisateurs de la pomme, la compatibilité avec les formats VFR, HEIF (macOS) et HEVC.

Utilisant quotidiennement Photoshop pour ce blog, essentiellement pour des recadrages ou des traitements d’images simples, j’ai constaté sous macOS de gros problèmes de stabilité, qui ne sont pas résolus au moment d’écrire ces lignes. Difficile de dire si ces plantages sont liés au système d’Apple ou au logiciel d’Adobe. Gênant tout de même…

Premiere Elements: toujours de petits bugs

Pour ce qui est de la vidéo, j’ai eu l’occasion de faire quelques montages sur PC et Mac. Et même si j’apprécie énormément Premiere Elements, je constate toujours régulièrement de petits bugs désagréables sans être bloquants. Quoi de plus agaçant, par exemple, de devoir s’y reprendre quatre ou cinq fois pour que son texte soit enregistré au bon endroit… Là aussi, après tant de versions, on se demande comment cela est possible…

Pour terminer sur quelques notes positives, j’ai testé deux fonctions «grand public» mises en avant par le grand éditeur de logiciel. J’ai ainsi mis à l’épreuve la fonctionnalité de collage de photos pour réunir des clichés, par exemple pour illustrer sa page Facebook. Et je dois avouer que j’ai été séduit par le résultat obtenu très facilement, de même que par la souplesse générale de l’interface.

Lorsque le logiciel vous prend par la main!

Photoshop Elements 2019 incluant désormais 53 modifications guidées; j’ai testé celle permettant la création d’un texte dont chaque lettre est égayée par une photo particulière, sur un fond préalablement choisi. Très appréciable, tant au niveau de la simplicité d’utilisation que de l’effet général produit. Vraiment cool!

Enfin, je me suis amusé à créer une sorte de teaser vidéo en plaçant une animation dans un titre. Sympa pour générer plutôt facilement un générique original! Là aussi, comme ci-dessus, on est guidé au travers des différentes étapes pour parvenir au résultat final. En conclusion, il faut admettre qu’Adobe se met à jour en proposant quelques fonctions de base en terme de format et introduit des fonctionnalités guidées plutôt cool. Dommage pour les bugs…

Xavier Studer

12 commentaires pour “Test: faut-il craquer pour Photoshop et Premiere Elements 2019?

  1. 31/12/2018 à 06:36

    Sais-tu ce qu’il en est d’une version complète de Lightroom ?
    Je cherche… mais je ne trouve que des « abonnements » 😥

  2. Claude Demierre
    31/12/2018 à 06:40

    Sur Mac OS, j’utilise GraphicConverter depuis longtemps (1992) et ai laissé tomber Photoshop!
    Son interface demande un délais d’apprentissage mais il est très puissant, il coûte 40.- fr et existe en version démo…

    • Jonathan
      06/01/2019 à 12:18

      Le problème est que lorsque tu t’es habitués à travailler sur un programme, tu ne veux plus en sortir. ET…il faut le dire, photoshop est vraiment bon, enfait leur suite complète est génial. Un must have pour moi!

  3. Daniel Brother
    31/12/2018 à 10:04

    J’ai lu quelque part je ne sais plus où (je crois mac generation) que PS n’était pas encore 100% avec Os Mojave, c’est pour ça que j’attends encore pour faire la grande mise à jour. Je paie l’abonnement mensuel Lightroom/Photoshop 11,95 CHF depuis 2015. L’avantage est qu’ils font régulièrement des mises à jours pour les 2 soft. Sur El Capitan ça marche bien.

  4. 31/12/2018 à 11:37

    Il y a aussi l’excellent Affinity photo que j’utilise avec bonheur depuis ce printemps. Sur le Microsoft store il est en action pendant encore 8 jours pour CHF 38.40 au lieu de 48.- Lien vers le site Affinity: https://affinity.serif.com/fr/photo/

    Pour la video il y a aussi la gamme des produits Magix avec de gros rabais: https://www.magix.com/fr-ch/

  5. 31/12/2018 à 14:18

    En parlant de Mojave, je suis un peu déçu, ça devient de plus en plus compliqué. A chaque manipulation, il demande le pw. L’AppStore a changé de look, complètement inutile. Une imprimante Canon n’a pas/plus de logiciel pour Mojave. Je n’ai pas encore tout essayé sur un iMac 27″ i5 2,3Mhz que j’ai installé pour un neveu. Et avec HD fusion drive 1TB, ça semble pédaler un peu.
    Cette obsolescence programmée me gonffle à un point… (en fait, trois)
    Je suis personnellement sur El Capitan sur un MacbookPro 15″ de 2012, SSD 500GB. Le top.
    Xavier, qu’en pensez-vous de ce nouvel MacOS?

  6. Jacounet
    31/12/2018 à 18:54

    J’utilise régulièrement Photoshop Eléments et PaintShop Pro.
    Ma première version de Photoshop Eléments fut la 6
    J’ai acheté les 3 versions suivantes dès leur sortie, mais constaté qu’il n’y avait pas de grandes différences, depuis, je n’achète plus que une version sur deux.
    Je fais de même avec PaintShop Pro et CorelDraw, et cela suffit amplement à mes réalisations.
    Je dois préciser que je ne fais que de la production de documents papier et aucune animation pour le Web.
    Bonne année à tous les Xaviergraphes et les Studeristes…

  7. Titus
    01/01/2019 à 21:30

    Pour LightRoom, l’arnaque ou le problème vient d’Abobe qui, pour favoriser les abonnements mensuels et bien plus lucratifs de sa version CC (Créative Cloud), ne propose désormais plus aucune mise à jour sur ce type de produit/licence permanente. Toutes les personnes qui ont achetées une licence permanente en juillet 2017 n’ont pas eu le droit à certains outils proposés gratuitement sur la version CC depuis 2015 !!! (ne parlons pas de ceux de 2017 donc…). Par exemple, de l’outil Upright avec sa tabulation, ou encore de l’option correction du voile, ou tout simplement de pouvoir corriger les aberrations de la plupart des objectifs… Avec cette licence, sachez que vous n’aurez rien de tout ça, ce n’est proposé qu’avec l’abonnement mensuel du cloud. Adobe, sans réel concurrent, prend ses utilisateurs en otages et a choisi de récompenser ceux qui ont l’honnêteté d’acheter leurs produits en les traitant comme des vaches à lait… Donc, soit vous vous orientez vers le CC (LR + PS), pour 11.85 par mois (jusqu’il y a peu il était à 11.90),… soit vous passez au piratage.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :