Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

Mise à jour de printemps de Windows 10: premières impressions…

La mise à jour de printemps de Windows 10 est en marche...

La mise à jour de printemps de Windows 10 est en marche…

Après la pénible mise à jour d’octobre 2018, Microsoft prépare la nouvelle grande mise à jour de Windows 10, qui sera proposée ce printemps. Nous n’avons pas résisté à mettre les mains dans le cambouis pour se faire une première idée…

Pour commencer, cette nouvelle build 18312 de Windows 10, disponible sur le programme Insider Preview, semble apporter de nombreuses améliorations, comme annoncé sur cette page. Pas de révolution, mais une multitude d’optimisations plus ou moins nécessaires ou potentiellement irritantes…

Du bon et du moins bon…

En effet, si la potentialité de déverrouiller son système Windows 10 avec son smartphone, sans avoir à taper un mot de passe, constitue un plus évident, la probabilité que Microsoft réserve davantage de place sur votre disque pour des mises à jour plus sûres pourrait agacer ceux disposant d’une capacité de stockage limitée…

Parmi les autres nouveautés, une amélioration du presse-papier qui permet désormais de conserver davantage d’entrées. Une nouveauté amusante, déjà partiellement disponible sur la version actuelle, qui ne remplace pas un outil de gestion spécifique des contenus copiés, comme l’excellentissime Dito, qui regorge de fonctionnalités…

WIndows 10 Insider, build 18312.

WIndows 10 Insider, build 18312.

Installation, premières impressions…

Prenant mon courage à deux mains, je me suis précipité samedi en fin de journée sur une de mes machines de test équipée d’un processeur à quatre cœurs, 4 Go de mémoire et d’un SSD d’une capacité de 128 Go seulement. J’ai réactivé sur ce vénérable périphérique la possibilité d’obtenir l’ultime version de Windows 10.

En moins d’une heure, certes sur une ligne très rapide, j’ai téléchargé et entièrement installé la Build 18312 sur le «Fast Ring». De prime abord, on constate effectivement quelques petites modifications bienvenues dans le menu démarrer. Selon ce que l’on souhaite tester, il faut ensuite parfois installer des composants supplémentaires.

Plus ou moins complexe à tester…

J’ai notamment voulu essayer la fonctionnalité de «bac à sable» pour expérimenter hors du système des programmes particuliers. J’ai été confronté à un message m’indiquant que mon processeur n’était pas compatible avec un type d’instructions spécifiques, ce qui ne m’a pas surpris outre mesure compte tenu de l’âge de la machine.

Sinon, en prenant le pouls cette version, j’ai fait découvrir par ricochet certaines améliorations existantes à mon entourage (Windows Hello ou Presse-papiers), pas forcément très connues. Jusqu’ici, je constate que cette ultime mouture de Windows 10 ne semble pas avoir perdu en réactivité. Enfin, par rapport à macOS, le temps de démarrage complet du système est toujours éblouissant!

Xavier Studer

WIndows 10 Insider, build 18312: gestion des mises à jour.

WIndows 10 Insider, build 18312: gestion des mises à jour.

7 commentaires pour “Mise à jour de printemps de Windows 10: premières impressions…

  1. 13/01/2019 à 8:42

    Une petite erreur s’est glissée dans le texte : « bac à sable » et non « bas à sable » 😉

    Sinon, merci pour la découverte de Ditto, très prometteur !

    • 13/01/2019 à 9:21

      Merci! Corrigé. Ditto est une petite perle… Le mode pour remplacer le presse-papier est génial!

  2. Anjoco
    13/01/2019 à 10:33

    Personnellement je préfère utiliser le nouveau Presse-papiers intégré de Windows 10 1809 qui est excellent :

    https://prosenfr.ch/forum/viewtopic.php?f=39&t=881

  3. Pedro
    13/01/2019 à 10:16

    Non quelques petites choses même si Microsoft appelle ça mise a jour d’octobre en réalité s’est celle de septembre car 1809 pour 2018 septembre.
    C’est juste que c’est en réalité une version 1812 car l libéré uniquement en décembre 2018 mais cela décalerait toutes les versions donc ils n’ont plus que 3 mois pour la 1903.
    Qui sortira en juin ? 🙂

    La place réservée pour les mises à jour est indispensable, tout le monde aurait déjà du le faire car une mise a jour de plusieurs go, un c:\windows renommer et garder à double pendant la mise à jour pour le rollback prend énormément d’espace et c’est probablement la cause N1 des échecs de mise à jour. ~15go nécessaire pour cette opération pendant l upgrade.

    Concernant l’option bac a sable, je ne connais pas mais ils utilisent sûrement la virtualisation et c’est une option désactivé par défaut dans le BIOS. Donc il faut aller chercher l’option vtx/vtd dans le BIOS pour Intel et VT pour AMD sauf erreur. Et oui ce n’est pas toujours user friendly windows.

    Ensuite, si temps de démarrage est l’arrivée du bureau pour vous, vous avez tort. Microsoft depuis W7 à cause des plaintes sous vista triche. Ils affichent le bureau rapidement mais aucun service ou presque n’est démarré. Un ssd cache un peu ce défaut si vous ne lui demandez pas trop à ce moment là mais tester sur un disque dur classique et lancer une machine virtuelle. Vous allez resté bloquer 10min sur le bureau avant que tout soit démarré et que les performances deviennent normal. Ils ont eu de la chance Microsoft d’avoir des ssd avec des temps d’accès faible et des accès simultanés possible.

  4. mig1227
    18/01/2019 à 4:41

    Bonjour Xavier,
    , Par curiosité, ton Mac de test, a-t-il un disque SSD ? quelle machine as tu ?
    J’avoue qu sur mon MAC qui est un macbook pro de 2011 ou 2012 en changeant le disque par un ssd, je suis passé de plus de 1min30 à 20 sec avec le SSD.
    bien à toi
    Michel

    • 18/01/2019 à 5:15

      MacBook. SSD.

      • romain
        28/01/2019 à 8:05

        Pareil, MacBook pro 2018 et ssd 512 go. Mon pc de 2011 avec ssd Windows 10 démarre plus rapidement.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :