Le blog high-tech & telecom de Xavier Studer

La course à la 5G s’accélère à la veille du MWC 2019 de Barcelone…

Le Qualcomm Snapdragon X55 5G, deuxième modem 5G du fondeur.

Le Qualcomm Snapdragon X55 5G, deuxième modem 5G du fondeur.

Plusieurs équipementiers ou constructeurs multiplient les communications à la veille du Mobile World Congress (MWC) de Barcelone, qui débutera la semaine prochaine. A l’occasion de l’arrivée prochaine de la 5G, la tension autour de Huawei montre que guerre économique fait rage et que la nervosité est à son comble!

Il n’y a en effet pas que la question des smartphones, qui deviendront peut-être un peu plus rapides avec la 5G, qui est à prendre en considération. Les équipementiers ont signé ou vont signer de gros contrats avec des centaines d’opérateurs du monde entier pour renouveler une partie de leurs infrastructures, leurs antennes, voire mettre à jour leurs sites qui auront besoin de plus de débit pour alimenter ces installations flambant neuves.

Ericsson au front

Du côté d’Ericsson, qui collabore avec Swisscom pour proposer l’un des meilleurs réseaux de Suisse, voire d’Europe, on ne compte pas manquer cette occasion.  « Ericsson fait évoluer sa plate-forme 5G avec le renforcement de son portefeuille dans des domaines essentiels tels que la radio, la transmission, ainsi que les services d’orchestration. Ces ajouts rendent la plate-forme plus dynamique et plus flexible, permettant aux opérateurs de faire évoluer leurs réseaux progressivement et de déployer la 5G à grande échelle », écrit le Suédois.

«Au fur et à mesure que nous faisons évoluer notre réseau vers la 5G, nous devons simplifier les opérations, réduire les délais de commercialisation des nouvelles fonctionnalités et ouvrir notre réseau à l’innovation. Le Cloud Core 5G dual-mode d’Ericsson permet l’évolution de notre réseau 4G Core vers un réseau combiné 4G et 5G tout en maintenant l’efficacité en termes de coûts», témoigne Patrick Weibel, responsable du programme 5G de Swisscom.

Et les terminaux?

Du côté des consommateurs se pose la question des smartphones, dont des modems 5G. Là aussi, a guerre fait rage. Si Huawei annonçait il y a une année un volumineux système de point d’accès 5G-Wi-Fi, Qualcomm poursuit la course à la miniaturisation et annonce déjà d’ici la fin 2019 sa deuxième génération de modem 5G, le X55 5G.

Du côté des fabricants de smartphones, on veut aussi montrer qu’on est sur le coup. Un Samsung, par exemple, quelques jours après la sortie de ses futurs Galaxy S10, promet des présentations sur les services qui seront proposés avec la future 5G. A suivre de près, puisque la tension est à son comble comme peut en témoigner Huawei, car aucun équipementier ne semble avoir subi de telles pressions commerciales jusqu’ici…

Xavier Studer

2 commentaires pour “La course à la 5G s’accélère à la veille du MWC 2019 de Barcelone…

  1. Mika
    20/02/2019 à 7:19

    « Le Cloud Core 5G dual-mode d’Ericsson permet l’évolution de notre réseau 4G Core vers un réseau combiné 4G et 5G tout en maintenant l’efficacité en termes de coûts ». Le gars de Swisscom a tout pigé: une belle manière d’être encore plus rentable!

  2. Andrew
    20/02/2019 à 8:37

    Très content de la 4G de mon opérateur. Qu’est-ce je vais avoir de plus avec la 5G? Merci

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :